Maisons de retraite.

Vos questions de couple, d'éducation, de développement personnel, de relations au travail ou entre les générations

Modérateurs : Françoise T., Sabine H.

Répondre
M. Houssay
Messages : 1
Inscription : ven. mai 17, 2013 10:17 am

Maisons de retraite.

Message par M. Houssay » ven. mai 17, 2013 11:02 am

Dans le numéro 6806 du 9 mai 2013, Marcel Rufo se réfère à un livre de Christine Ravenne intitulé "Gagatorium". Je ne sais quelle est l'expérience de cette auteure au sujet des maisons de retraite, mais je trouve ce titre insultant pour les personnes qui y vivent ou y travaillent. C'est nier leur dignité. La dignité est intrinsèque à la personne, quels que soient son aspect physique ou ses difficultés relationnelles. Les services de soins palliatifs, eux, l'ont compris. Marcel Rufo décrit une situation idéale ou bien ne pense qu'à des situations qui ne sont pas encore celles de la réelle dépendance. Je me suis occupée, avec mes frères et soeurs, de nos parents pendant 7 ans. Croyez-moi, les services de tous ordres à domicile ne suffisent pas. La famille doit être disponible 24h/24 pour parer à tout problème ; et ils sont nombreux !La personne fragilisée se sent constamment en insécurité. Notre mère a dû vivre les quatre derniers mois de sa vie en service "long séjour". Nous allions tous les jours la voir, l'un ou l'autre. Croyez-moi, nous n'aurions pas pu lui apporter la même qualité de soins à domicile.Pour ma part, n'ayant pas d'enfant, je ne souhaite pas vivre mes dernières années isolée chez moi, dépendante de services qui, malgré leur qualité, ne peuvent être disponibles à tout moment. On se retrouve alors à l'hôpital.Un peu d'estime pour ces maisons aiderait ceux qui y vivent et y travaillent.
C'est la peur pour nous-même qui dicte des comportements de mépris. Que de chemin à faire pour apprécier chacun dans sa dignité !

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Maisons de retraite.

Message par hélios » jeu. mai 23, 2013 6:02 pm

Chère amie,

J'ai lu votre billet avec intérêt et comprend votre révolte par rapport au titre de ce livre, le " Gagatorium".

Je n'ai pas lu ce livre.

Mais vos critiques m'inciteraient à le lire évidemment.

C'est vrai qu'il est nécessaire d'être toujours très attentif aux mots que nous employons et qui peuvent blesser, c'est le cas pour " Gagatorium".

Merci de l'avoir écrit sur le forum.

Hélios-Jean

BonduAMJ
Messages : 112
Inscription : lun. oct. 14, 2013 7:28 pm

Re: Maisons de retraite.

Message par BonduAMJ » dim. nov. 03, 2013 8:46 pm

On dira ce que l' on voudra, mais, pour moi, les gestionnaires de maisons de retraite ont encore un très gros travail à faire pour être à la hauteur de leur mission.

Ma femme a été prise en charge en soins palliatifs et est morte de la maladie de Parkinson dans notre appartement, dans mes bras à 8 h. 15 du matin. Merci, Seigneur !

Sa soeur a vécu 4 ans en maison de retraite ! Quelle misère...

Est-ce que l' Etat prend bien conscience du vieillissement et de la dépendance.
Au lieu de se réjouir du fait qu 'il y aura 50 % de la population qui atteindra l' âge de 100 ans en 2050... , on devrait se demander : dans quel état !

( Quand je dis !' Etat, je parle de tous les Gouvernements de tous bords.)

Clairangel
Messages : 179
Inscription : jeu. janv. 27, 2011 11:52 pm

Re: Maisons de retraite

Message par Clairangel » mar. nov. 20, 2018 2:16 pm

J'ai regardé avec beaucoup d'émotion l'émission sur les EHPAD il y a quelques jours sur France 5, un soir, avec Marina Carrère d'Encausse, qui est tout à fait remarquable.
J'admire les aide-soignants et les infirmiers, ils gardent le sourire (au travail). Les soignants n'ont pas le temps de "prendre soin", ce qui est une des premières missions de ces métiers.
Beaucoup de bénévoles viennent aussi rendre visite aux personnes, faisant partie d'associations comme les petits frères des Pauvres, ou pas, tout simplement pour offrir du temps, de l'écoute.
Pour ma part, même si c'est peu, je vais chanter à la messe mensuelle. Et les personnes nous apportent tellement de chaleur, que cela ne me coûte pas, bien au contraire, au fil des ans se nouent quelques amitiés.
Par contre, aller de moi-même dans une maison de retraite, je ne sais pas le faire. Je pense qu'il faut y être introduit, présenté.
Je connais aussi un couple, qui ne vit pas en EHPAD, qui vient chaque semaine jouer aux cartes ou au scrabble avec les résidents.

Répondre