Eglise... laquelle ?

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Eglise... laquelle ?

Message par Jean Gauci » jeu. janv. 23, 2020 3:29 pm

L'actualité nous offre des images qui déboussolent : l'Eglise des ambitieux et des faux-culs qui cherchent à miner l'autorité du Pape ( le vrai!), l'Eglise des pédophiles, l'Eglise des voleurs dans les caisses du Vatican, l'Eglise pervers fondateurs de congrégations, l'Eglise des nostalgiques de l'avant Vatican II portant soutane et col romain, l'Eglise des peureux qui se taisent de peur de se compromettre, l'Eglise des lâches qui protègent les brebis galeuses et l'Eglise des perdus qui ne savent plus à quel saint se vouer et préfèrent quitter le bateau avant qu'il ne sombre... En vain on cherche l'Eglise Une, Sainte, Catholique et Apostolique...
Et vous, à quelle Eglise appartenez vous ?
La tentation est grande de jeter le manche après la cognée en oubliant que la seule foi est, et n'est que, la foi en Jésus Christ. Que l'Eglise de Pierre ait été trahie depuis sa fondation n'a jamais effacé qu'un jour de notre temps un Dieu s'est fait chair qu'il nous a révélé la voie du salut et qu'il est ressuscité.
L'Eglise de Rome et des hommes fait partie des accessoires. Les accessoires passeront avec le temps. On peut se sentir blessé d'appartenir à une communauté médiocre faites de médiocres, on a tort d'attendre des hommes, fussent-ils prêtres, évêques,cardinaux ou pape démissionnaire autre chose que la médiocrité humaine, il reste la foi en Jésus Christ et seulement en Jésus Christ. Donner sa confiance, son respect et sa considération à des hommes qui se disent serviteurs de Dieu, c'est s'exposer à bien des désillusions mais surtout c'est prendre l'accessoire pour l'essentiel. C'est ce qu'on appelle le cléricalisme. Le Christ en croix exposé dans les églises, les chapelles, les calvaires ou dans mon bureau est l'essentiel et le seul.
Ne nous prenons pas au jeu des excès de considération pour des hommes qui ne méritent de considération qu'à l'aune de leur dignité à servir le Christ.
"Dieu seul est grand" proclamait Bossuet.. Rien n'est changé.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Eglise... laquelle ?

Message par andrevii » jeu. janv. 23, 2020 5:17 pm

Bonjour

Oui, tout cela est bien ficelé et je me suis moi-même interrogé sur certains aspects que vous abordez, mais alors, que faut-il faire ? Ce n'est pas l'Église qui est mauvaise mais ceux qui la composent à tous les niveaux, y compris le nôtre, simples participants. C'est pour ça que je me satisfais de cette foi du charbonnier qui est la mienne et j'en arrive à privilégier le mot foi par rapport au mot religion. Car ma foi, elle est intouchable, elle est inébranlable quoi qu'il arrive aujourd'hui ou demain. Mais la religion est toujours négociable et on ne sait plus trop où demain elle nous entraîne.

A la condition qu'elle soit fondée sur des bases canoniques fiables et saines, cette foi du charbonnier me semble un bon rempart contre l'agnosticisme.
Pitié pour ma pauvre tête, ne nous prenons pas le chou.

André
>

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Eglise... laquelle ?

Message par booboon » jeu. janv. 23, 2020 5:26 pm

je ne sais pas (ou plus...) à quelle Eglise j'appartiens, mais je salue votre prose qui est tellement juste... merci Jean Gauci

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Eglise... laquelle ?

Message par hélios » lun. janv. 27, 2020 10:40 am

Dès le début de la propagation du christianisme, il n'y a pas eu UNE Eglise mais DES Eglises, c'est-à-dire DES communautés dispersées....

Lire les Actes des Apôtres et Saint Paul.

C'est progressivement, après la conversion de l'Empereur Constantin, que le christianisme est devenu religion d'Etat avec toutes les dérives ( et les avantages) de cette situation.

Mais la situation actuelle du christianisme oblige de revenir à une Eglise des premiers temps, que le message du Christ unifie.

Après, s'il faut ordonner des diacres mariés en Amazonie, je ne vois pas où est le problème puisqu'il faut bien un pasteur à la tête de la communauté.

Même si une Soeur est à la tête d'une communauté chrétienne au fin fond des Philippines, je ne comprends pas qu'on s'enflamme et qu'on écrive des livres pour dénoncer cette affaire.

Attention ! J'aimais bien Benoit et je souhaitais qu'il y ait un pape noir au moment de la démission de Benoit. J'avais même pensé que le cardinal Sarah avait de grandes chances d'être élu... Un pape venu d'Afrique ce serait une bonne chose...

Hélios

Ezechiel
Messages : 0
Inscription : mer. févr. 26, 2020 2:02 pm

Re: Eglise... laquelle ?

Message par Ezechiel » sam. mars 21, 2020 1:29 pm

La question n'est pas très compliquée à résoudre.

Il suffit d'appartenir à l'Eglise qui garde l'intégralité de la doctrine depuis les apôtres, les Saints, et les martyrs d'aujourd'hui en union avec l'Ensemble des PAPES (toutes les encycliques, dogmes et conciles dans ce qu'ils ont de commun) . Elle est totalement une car toutes les générations confondues sont d'accord avec le moindre trait de sa doctrine.

On évacue alors très rapidement les fausses chapelles qui cherchent les nouveautés, les modes, les relectures , et cherchent constamment des réformes afin que l'Eglise devienne conforme à leur opinion, et qu'on y puise selon ses gouts et humeurs...comme au super U.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Eglise... laquelle ?

Message par Jean Gauci » lun. mars 23, 2020 11:26 am

Ezechiel a écrit :
sam. mars 21, 2020 1:29 pm
La question n'est pas très compliquée à résoudre.

Il suffit d'appartenir à l'Eglise qui garde l'intégralité de la doctrine depuis les apôtres, les Saints, et les martyrs d'aujourd'hui en union avec l'Ensemble des PAPES (toutes les encycliques, dogmes et conciles dans ce qu'ils ont de commun) . Elle est totalement une car toutes les générations confondues sont d'accord avec le moindre trait de sa doctrine.

On évacue alors très rapidement les fausses chapelles qui cherchent les nouveautés, les modes, les relectures , et cherchent constamment des réformes afin que l'Eglise devienne conforme à leur opinion, et qu'on y puise selon ses gouts et humeurs...comme au super U.
D'accord avec vous Ezechiel. Exit donc l'église schismatique des traditionalistes comme les évêques et cardinaux qui sèment la discorde en contestant le gouvernement de François. Je vous sais un fervent adepte de Vatican II allègrement contesté par quelques fauteurs de divisions.

Ezechiel
Messages : 0
Inscription : mer. févr. 26, 2020 2:02 pm

Re: Eglise... laquelle ?

Message par Ezechiel » mar. mars 24, 2020 11:35 am

Jean Gauci a écrit :
lun. mars 23, 2020 11:26 am

D'accord avec vous Ezechiel. Exit donc l'église schismatique des traditionalistes comme les évêques et cardinaux qui sèment la discorde en contestant le gouvernement de François. Je vous sais un fervent adepte de Vatican II allègrement contesté par quelques fauteurs de divisions.
Pour votre parfaite information, l'excommunication provisoire de Mgr Lefebvre ne concernait pas la doctrine puisqu'elle était la même depuis des siècles, mais sa désobéissance à l'autorité. Comme souvent, les excommunications peuvent être retirées, comme ce fut le cas de l'ordre Jésuite, plusieurs fois dissous et interdit. Ainsi Benoit XVI a levé l'excommunication et François a restauré pleinement la Fraternité Pie X permettant à ses prêtres d'accomplir les sacrements au nom de l'Eglise. Il n'y a donc pas eu schisme de ce coté là ( par contre les sédévacantistes poursuivent leur voie et ne semblent pas vouloir réintégrer ce qu'ils appellent la secte conciliaire).

Pour ce qui est des cardinaux comme Mgr SARAH ou ceux qui ont écrit les "questions" a François, ils ne sont en rien schismatiques et acceptent totalement Vatican II et se soumettent à l'autorité de Pierre. Ils utilisent simplement le droit autorisé par le droit Canon, de pointer du doigt les diverses hérésies et erreurs doctrinales qui ont pu passer inaperçues, pour en demander le retrait et clarifier la doctrine. Cela est assez classique car comme l'Eglise n'est pas une dictature terroriste, chacun a le droit de poser des questions et avoir des éclaircissements, ou même faire des remontrances (comme jadis Sainte Catherine, ou même St Paul )... C'est au Pape de trancher ses questions. François n'y a jamais répondu, mais bien Benoit XVI.

Par contre il existe les branches extrêmes qui combattent ouvertement la doctrine, les dogmes, la morale catholique et qui utilisent Vatican II pour faire avancer leurs objectifs libéraux et réformateurs. Or comme vous le savez, Vatican II n'a rien à voir avec le modernisme, puisque ses Cardinaux promoteurs sont considérés par les modernes comme des Traditionnels (Benoit XVI, ou Paul VI...). Vatican II n'a jamais autorisé la "nouvelle morale", et n'a jamais interdit la messe en Latin (messe de Saint Pie V), Au contraire Vatican II cite l'autorité des prédécesseurs et confirme l'intégralité de la doctrine catholique.

Bref, même François n'outrepasse pas la doctrine éternelle et rappelle le crime d'avortement et l'interdiction du mariage des prêtres etc... Ainsi, la seule Eglise catholique et apostolique est celle de la Tradition, cela semble si évident que c'est étrange de le justifier, car comment "transmettre" la foi sans faire référence au dépôt originel , sans la Tradition ?

Répondre