Les limites font l'Homme.

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Les limites font l'Homme.

Message par joseph1 » jeu. août 01, 2019 11:46 am

Trois débats nous sont imposés par les élites : le genre, les droits de l’animal, l’euthanasie.
Derrière les bons sentiments affichés on s'aperçoit que se font jour des conséquences absurdes sinon abjectes.
Si le genre n’est pas lié au sexe, pourquoi ne pas en changer tous les matins ? Si le corps est à la disposition de notre conscience, pourquoi ne pas le modifier à l’infini ?
S’il n’y a pas de différence entre animaux et humains, pourquoi ne pas faire des expériences scientifiques sur les comateux plutôt que sur les animaux ? Pourquoi ne pas avoir de relations sexuelles avec son chien ? Pourquoi les droits de l'Homme ?
S’il est des vies dignes d’être vécues et d’autres qui ne le sont pas, pourquoi ne pas liquider les « infirmes », y compris les enfants
« défectueux » ? Pourquoi ne pas nationaliser les organes des quasi-morts au profit d’humains plus prometteurs ?
Il existe un point commun à toutes ces théories : la volonté d'effacer les limites entre les sexes, entre les animaux et les humains, entre les vivants et les morts. Ce sont ces limites qui nous constituent. Ces théories sont inhumaines.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Les limites font l'Homme.

Message par andrevii » lun. août 05, 2019 1:49 pm

Bonjour.

Vous faites allusion à trois débats sociétaux intéressants et d'actualité mais qui sont totalement différents. J'ai bien quelques pistes pour vous répondre mais ce serait trop difficile d'être en même temps précis et concis.

Concernant la dernière partie de votre post, un chef d'état voisin a tenté de faire la sélection par la pureté ethnique, on a vu les excès auxquels cela abouti et la réprobation générale qui s'en est suivie.

André.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Les limites font l'Homme.

Message par Jean Gauci » mer. août 07, 2019 9:56 am

Ce que dit Joseph pose de vrais problèmes et ce que dit André est pertinent. On ne peut pas tout mélanger au risque de la confusion.
La négation du genre est une pirouette d'intellectuels qui veulent flatter les personnes homosexuelles pour effacer leur différence et leur singularité.
Le vocabulaire peut se torturer mais la réalité est obstinée. Les mâles se distingueront toujours des femelles et le fait que certaines personnes se sentent androgynes ne peut faire passer l'exception dans la généralité. Pour autant les conclusions qu'en tire Joseph sont abusives.
La pensée qui évolue conduit nécessairement à une évolution de la morale. L'abolition de la peine de mort en est un exemple. Personne, même les meilleurs chrétiens ne se révoltait de la guillotine, ni des soldats qu'on fusillait. Personne ne s'offusquait qu'on fasse travailler des enfants dans les mines...
Le droit de l'animal est une avancée de civilisation. La cruauté envers les animaux longtemps tolérée devient passible de prison et tant mieux !
Quand à l'euthanasie prise dans son sens étymologique est une bonne chose... Même les chrétiens priaient pour avoir une "bonne mort".
Je crois que la question fondamentale se trouve quand la question " Qu'est-ce que la vie ?" Un cœur qui bat ? Un encéphalogramme actif ou plat ?
Qu'est ce que vivre ? exister dans une souffrance permanente quand la mort est inéluctable ? Le désir de mourir est-il ou pas un droit fondamental de l'homme ? Il ne faut jamais simplifier les questions complexes et compliquées au risque d'erreurs ou de fautes d'autant plus graves que les réponses apportées n'engagent que les autres...

Répondre