Partage d'évangile du 17 mars 2019

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile du 17 mars 2019

Message par hélios » sam. mars 09, 2019 10:06 am

Première lecture
Le Seigneur conclut une alliance avec Abraham, le croyant (Gn 15, 5-12.17-18)

Lecture du livre de la Genèse

En ces jours-là,
le Seigneur parlait à Abraham dans une vision.
Il le fit sortir et lui dit :
« Regarde le ciel,
et compte les étoiles, si tu le peux... »
Et il déclara :
« Telle sera ta descendance ! »
Abram eut foi dans le Seigneur
et le Seigneur estima qu’il était juste.

Puis il dit :
« Je suis le Seigneur,
qui t’ai fait sortir d’Our en Chaldée
pour te donner ce pays en héritage. »
Abram répondit :
« Seigneur mon Dieu, comment vais-je savoir
que je l’ai en héritage ? »
Le Seigneur lui dit :
« Prends-moi une génisse de trois ans,
une chèvre de trois ans,
un bélier de trois ans,
une tourterelle et une jeune colombe. »
Abram prit tous ces animaux,
les partagea en deux,
et plaça chaque moitié en face de l’autre ;
mais il ne partagea pas les oiseaux.
Comme les rapaces descendaient sur les cadavres,
Abram les chassa.
Au coucher du soleil,
un sommeil mystérieux tomba sur Abram,
une sombre et profonde frayeur tomba sur lui.
Après le coucher du soleil, il y eut des ténèbres épaisses.
Alors un brasier fumant et une torche enflammée
passèrent entre les morceaux d’animaux.
Ce jour-là, le Seigneur conclut une alliance avec Abram
en ces termes :
« À ta descendance je donne le pays que voici,
depuis le Torrent d'Égypte jusqu'au Grand Fleuve, l'Euphrate. »



Psaume
(Ps 26 (27), 1, 7-8, 9abcd, 13-14)


Deuxième lecture
« Le Christ transformera nos pauvres corps à l’image de son corps glorieux » (Ph 3, 17 – 4, 1)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens

Frères,
ensemble imitez-moi,
et regardez bien ceux qui se conduisent
selon l’exemple que nous vous donnons.
Car je vous l’ai souvent dit,
et maintenant je le redis en pleurant :
beaucoup de gens se conduisent en ennemis de la croix du Christ.
Ils vont à leur perte.
Leur dieu, c’est leur ventre,
et ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte ;
ils ne pensent qu’aux choses de la terre.

Mais nous, nous avons notre citoyenneté dans les cieux,
d’où nous attendons comme sauveur
le Seigneur Jésus Christ,
lui qui transformera nos pauvres corps
à l’image de son corps glorieux,
avec la puissance active qui le rend même capable
de tout mettre sous son pouvoir.
Ainsi, mes frères bien-aimés pour qui j’ai tant d’affection,
vous, ma joie et ma couronne,
tenez bon dans le Seigneur, mes bien-aimés.


Évangile
« Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre » (Lc 9, 28b-36)


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques,
et il gravit la montagne pour prier.
Pendant qu’il priait,
l’aspect de son visage devint autre,
et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante.
Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui :
c’étaient Moïse et Élie,
apparus dans la gloire.
Ils parlaient de son départ
qui allait s’accomplir à Jérusalem.
Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ;
mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus,
et les deux hommes à ses côtés.
Ces derniers s’éloignaient de lui,
quand Pierre dit à Jésus :
« Maître, il est bon que nous soyons ici !
Faisons trois tentes :
une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »
Il ne savait pas ce qu’il disait.
Pierre n’avait pas fini de parler,
qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ;
ils furent saisis de frayeur
lorsqu’ils y pénétrèrent.
Et, de la nuée, une voix se fit entendre :
« Celui-ci est mon Fils,
celui que j’ai choisi :
écoutez-le ! »
Et pendant que la voix se faisait entendre,
il n’y avait plus que Jésus, seul.
Les disciples gardèrent le silence
et, en ces jours-là,
ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

© AELF

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 17 mars 2019

Message par hélios » lun. mars 11, 2019 10:56 am

Lire et relire le texte de la Genèse.


C'est un texte magnifique qu'il nous est donné de lire.

Je me permets de vous conseiller de lire TOUT le chapitre 15 qui n'est pas bien long.


Oui lisez bien TOUT le chapitre 15 parce que sinon il va nous manquer des éléments essentiels de compréhension.

C'est un fantastique dialogue entre Dieu et Abraham sous les étoiles d'où l'on retient cette phrase :
le Seigneur parlait à Abraham dans une vision.
Il le fit sortir et lui dit :
« Regarde le ciel,
et compte les étoiles, si tu le peux... »
Et il déclara :
« Telle sera ta descendance ! »
Avec une économie de texte extraordinaire on suit cette injonction : " Compte les étoiles, si tu le peux ............" ce qui est évidemment impossible.


MAIS, ce que l'on ignore, dans le texte qui sera lu dimanche c'est que Abraham n'a pas à ce moment-là de descendance. Sarah, son épouse ne lui a pas donné d'héritiers ni d'héritières et elle est "vieille" maintenant.

Si l'on n'a pas cette donnée en tête on ne peut pas comprendre ce texte et la foi admirable d'Abraham qui exécute tout ce que Dieu lui demande.

Ce texte établit l'Alliance entre Dieu et Abraham et toute sa descendance.

Le mieux est donc de lire ce texte, de le relire. C'est un très bon début de semaine. Nous y reviendrons, sans doute Flor

Après, au chapitre 16, on parlera de Sarah...............

Elle est infertile...... Comment résoudre ce problème terrible d'infertilité au vu de la promesse de Dieu : " Telle sera ta descendance " ?

Une débat dont la modernité n'est pas à démontrer........

Jean Gautier

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 17 mars 2019

Message par hélios » mar. mars 12, 2019 9:04 am

Première lecture du 17 mars : l'Alliance


Ainsi, cette première lecture établit l'Alliance entre Dieu et Abraham et l'acte de foi de ce patriarche qui dirige les tribus de nomades, les Hébreux.

Pour nous, hommes et femmes de 2019, qui végétons aujourd'hui dans la morosité des "nouvelles" quotidiennes, c'est cet acte de foi que nous retiendrons pour nous aider, peut-être, en ce début de journée.

Du point de vue de l'historien, ce texte de la Genèse marque la naissance du monothéisme alors que tous les peuples de la Méditerranée croient en plusieurs divinités 1000 ans avant Jésus-Christ.

JG

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 17 mars 2019

Message par Jean Gauci » mar. mars 12, 2019 12:52 pm

Transfiguration

Prière

Sur la montagne, Ton visage d’homme s’est illuminé
et tes apôtres ont vu la Face de Dieu.
Sur la montagne, le vrai homme s‘est révélé vrai Dieu.
Et nous, fils des hommes,
par ta Rédemption, devenus Fils de Dieu
nous portons, en nous, le visage des hommes et le visage de Dieu.
Ton visage d’homme n’était pas ton visage.
Notre visage d’hommes n’est pas notre visage.
Dans ce visage d’ivrogne, qui cuve son vin sur le trottoir,
il y a le visage de Dieu.
Dans ce visage de haine qui crache la vengeance,
il y a le visage de Dieu,
Dans ce visage repu et satisfait qui dilapide une fortune,
il y a encore le visage de Dieu.
Dans tous ces visages, nos visages,
Tu te transfigures.
Quand nous nous détournons du visage de nos frères,
parce que l’expression du péché nous fait horreur,
nous nous détournons du visage de Dieu,
de ce visage imprimé en nous, le jour de notre baptême,
comme celui de Jésus sur le voile de Véronique.
Nous avons été transfigurés, et jusqu’à notre dernier souffle
Dieu refusera de s’évader de notre âme, où il s’est enfermé,
volontairement et par amour.
Jusqu’à notre dernier souffle,
il respectera le don de sa transfiguration en nous.
Jusqu’à notre dernier souffle, Dieu espérera en nous !
Mais qui es-tu, Dieu pour nous aimer ainsi ?

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Partage d'évangile du 17 mars 2019

Message par hugues » mar. mars 12, 2019 11:50 pm

Ces derniers s’éloignaient de lui,
quand Pierre dit à Jésus :
« Maître, il est bon que nous soyons ici !
Faisons trois tentes :
une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »
Il ne savait pas ce qu’il disait.


Ce passage est pour moi très important car lorsque j'entends Pierre organiser les choses ainsi je me dis que 2000 ans plus tard nous continuons de raisonner avec nos raisonnements humains pour expliquer à Dieu comment les choses doivent se faire.
La chose qui me surprend le plus c'est d'entendre des frères me dire : "si Jésus était présent en 2019, il ferait comme ceci et comme cela..."
Ce verset m'a définitivement fait oublier d'imaginer comment Jésus ferait et je tente de ne plus lui imposer la pensée étroite de nos raisonnements mais de lui laisser la place pour qu'il souffle son Esprit au delà de nos mini tentes mentales.

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 17 mars 2019

Message par Flor » mer. mars 13, 2019 11:04 am

Genèse 15

Deux mots me font signe dans ce premier texte : SOMMEIL - ALLIANCE

Que d'alliances ....dans le commerce ,la politique ,l'Ecriture ...!
L'alliance vitale entre les époux qui en portent le signe au doigt !

Que de souffrances quand ces alliances sont rompues ...! les prophètes le disent souvent !

Dans notre texte le Seigneur conclut une alliance avec Abram,"le père des croyants" .
Abram fait confiance à Yahvé qui lui promet une descendance et une terre !

Mais quel rite bizarre pour conclure cette alliance ? couper des animaux en 2 et cette torche enflammée qui passe entre eux ??

Que de "sommeils " dans l'Ecriture !
D'abord ,le profond sommeil d'Adam....et Dieu lui présente Eve - Icha - qu'il reconnaît :"...la chair de ma chair !"
Le sommeil de Joseph ..." Ne crains pas de prendre Marie pour épouse ..."
Le sommeil d'Abram avant le passage du feu entre les morceaux d'animaux ...

Sommeil ??.... rêve seulement ? ou signe ressenti au plus profond de son être ?....Mystère !

Ce feu qui passe ,n'est-ce pas Dieu qui s'engage avec l' homme quand on lui fait Confiance ?

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Partage d'évangile du 17 mars 2019

Message par hugues » mer. mars 13, 2019 3:31 pm

ET oui , tout à fait Flor, sommeil qui prouve que ce n'est pas l'homme qui a l'initiative, pas l'Homme qui pilote les évènements mais c'est Dieu qui est à la manoeuvre.
Tout comme chaque soir, l'Homme doit rendre les armes de la conscience pour s'endormir et chaque matin Il est tout heureux de se lever en disant :"Gloire à toi mon Dieu, ce matin je suis encore vivant et je t'offre cette journée que tu m'accordes de vivre !"

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 17 mars 2019

Message par hélios » mer. mars 13, 2019 4:18 pm

Flor, j'aime bien votre commentaire sur la Genèse. Merci beaucoup de faire partager vos trouvailles.

J'ai lu aussi les commentaires de Jean Gauci et l'inattendu Hugues mais ils portent sur la lecture de l'Evangile, j'y reviendrai donc.


Je n'aurais pas retenu " sommeil " comme mot-totem de la première lecture mais comme vous élargissez votre propos à l'ensemble de la Genèse je trouve que c'est un choix intéressant.

Les rites curieux que vous relevez dans ce texte président à une cérémonie sur une "alliance". Ceux qui la célèbrent marchent ensuite entre les morceaux des gros animaux qui ont été partagés qui représentent les conséquences d'une alliance rompue.

Mais il faut avouer que j'aime cette atmosphère étrange et curieuse, fantastique.


JG

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 17 mars 2019

Message par hélios » mer. mars 13, 2019 5:03 pm

Deuxième lecture: l'épître de Paul aux Philippiens.


En marche vers cette deuxième lecture.

Saint-Paul écrit aux chrétiens de Philippes en Macédoine alors qu'il est emprisonné.

Lettre pastorale dans laquelle Saint Paul exhorte ses Frères à suivre les pas du Christ. Au passage, il exprime de vives critiques contre ceux qui, à l'intérieur de la communauté , se conduisent en "ennemis de la croix du Christ". Il y en avait beaucoup à l'époque comme à toutes les périodes de l'histoire de l'Eglise........................

Puis arrivent ces versets :
Mais nous, nous avons notre citoyenneté dans les cieux,
d’où nous attendons comme sauveur
le Seigneur Jésus Christ,
lui qui transformera nos pauvres corps
à l’image de son corps glorieux,
avec la puissance active qui le rend même capable
de tout mettre sous son pouvoir.
Ces versets sont beaucoup plus difficiles notamment " transformera nos pauvres corps à l'image de son corps glorieux". Une autre traduction " nos corps humiliés ".

Ces versets sur les "pauvres corps " ( ou corps humiliés) et " corps glorieux" rapprochent cette deuxième lecture de l'évangile de Luc sur la "Transfiguration ".

Pourquoi "pauvres corps" ou encore plus fort "corps humiliés" qui seraient transformés " à l'image du corps glorieux" du Christ ?

Il se trouve qu"une voisine proche de ma maison me confie le martyre qu'éprouve sa fille soignée pour un cancer.

La chimiothérapie, sans doute nécessaire ou peut-être nécessaire, je ne sais, se traduit par une "humiliation " ( je reprends ma traduction) de son corps : les cheveux, les ongles qui tombent. Tous les éléments, souvent parures du corps de la femme disparaissent provoquant des douleurs insoutenables. Description terrifiante et pourtant malheureusement réelle. Oui, on peut parler de nos "pauvres corps" ou des " corps humiliés ". Dans la même vision, il y a le corps "supplicié" du Christ ou "humilié" sur la croix au moment de la Passion .

Comment ces corps seront-ils "transformés" en "corps glorieux " ? Personne n'en sait rien et cette vision dépasse l'entendement.

En tout cas, sans doute, cette vision de Paul fut utilisée pour faire accepter nos "pauvres corps " puisqu'ils sont voués au vieillissement et à la dégradation.

Aucun prédicateur, je pense, n'expliquera dimanche ces versets. C'est dommage. Pourtant ils seront lus, écoutés dans un silence religieux.

Comment répondre à la détresse insondable de cette maman devant le " corps humilié " de sa fille par la thérapie du cancer ? C'est la question que je me suis posé......



jean Gautier

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 17 mars 2019

Message par hélios » jeu. mars 14, 2019 10:54 am

L'évangile : la Transfiguration.

Luc, Marc et Matthieu racontent la Transfiguration..........

J'ai donc relu les trois versions : Luc, nous l'avons dans ce fil, Mt 17.1-9, Mc 9. 2-10.

Je trouve que la version de Luc est la plus complète. On la lit sans difficultés et c'est un modèle de récit-témoignage où le narrateur semble tout connaître comme s'il y avait vraiment assisté.

Je cite un élément :
Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui :
c’étaient Moïse et Élie,
apparus dans la gloire.
Ils parlaient de son départ
qui allait s’accomplir à Jérusalem.
Comment le narrateur peut-il dire de quoi parlaient Elie, Moïse et Jésus ? Au passage, le mot "départ" dans le texte signifie la "mort".


L'attitude des meilleurs apôtres ( Jacques, Jean et Pierre ) est incompréhensible : ils dorment... puis se réveillent (comme dans un rêve !) au moment où Jésus parle à Moïse et Elie.... Quant à Pierre, lui, manifestement ne comprend rien à ce qui se passe à tel point que le narrateur dit " Il ne savait pas ce qu'il disait ". Moi, je le traduis par : "il dit n'importe quoi".

Alors, qu'est-ce qui se " joue "cette nuit-là ?

La confirmation que Jésus est Fils de Dieu, et cette confirmation se réalise dans une scène qui ressemble à celle d'un opéra, pardonnez-moi. Je pense à certains opéras de Mozart....

Et, de la nuée, une voix se fit entendre :
« Celui-ci est mon Fils,
celui que j’ai choisi :
écoutez-le ! »
La Transfiguration est un moment important, majeur avant que ne commence le chemin de la Passion.

Les disciples les plus proches de Jésus n'ont sans doute pas compris le sens de ce qui est arrivé. Ce qui domine en eux sans doute c'est l'interrogation puisqu'ils gardent le silence.

Comment actualiser cet événement ? Qu'est-ce qu'il nous dit à nous hommes et femmes du XXI e siècle ? En quoi ce texte nous concerne-t-il ?


Jean Gautier

Répondre