Partage d'évangile dimanche 11 novembre 2018

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile dimanche 11 novembre 2018

Message par hélios » dim. nov. 04, 2018 8:11 pm

Première lecture
« Avec sa farine la veuve fit une petite galette et l’apporta à Élie » (1 R 17, 10-16)

Lecture du premier livre des Rois

En ces jours-là,
le prophète Élie partit pour Sarepta,
et il parvint à l’entrée de la ville.
Une veuve ramassait du bois ;
il l’appela et lui dit :
« Veux-tu me puiser, avec ta cruche,
un peu d’eau pour que je boive ? »
Elle alla en puiser.
Il lui dit encore :
« Apporte-moi aussi un morceau de pain. »
Elle répondit :
« Je le jure par la vie du Seigneur ton Dieu :
je n’ai pas de pain.
J’ai seulement, dans une jarre, une poignée de farine,
et un peu d’huile dans un vase.
Je ramasse deux morceaux de bois,
je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste.
Nous le mangerons,
et puis nous mourrons. »
Élie lui dit alors :
« N’aie pas peur, va, fais ce que tu as dit.
Mais d’abord cuis-moi une petite galette et apporte-la moi ;
ensuite tu en feras pour toi et ton fils.
Car ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël :
Jarre de farine point ne s’épuisera,
vase d’huile point ne se videra,
jusqu’au jour où le Seigneur
donnera la pluie pour arroser la terre. »
La femme alla faire ce qu’Élie lui avait demandé,
et pendant longtemps, le prophète, elle-même et son fils
eurent à manger.
Et la jarre de farine ne s’épuisa pas,
et le vase d’huile ne se vida pas,
ainsi que le Seigneur l’avait annoncé par l’intermédiaire d’Élie.


Deuxième lecture
« Le Christ s’est offert une seule fois pour enlever les péchés de la multitude » (He 9, 24-28)

Lecture de la lettre aux Hébreux

Le Christ n’est pas entré
dans un sanctuaire fait de main d’homme,
figure du sanctuaire véritable ;
il est entré dans le ciel même,
afin de se tenir maintenant pour nous
devant la face de Dieu.
Il n’a pas à s’offrir lui-même plusieurs fois,
comme le grand prêtre qui, tous les ans,
entrait dans le sanctuaire
en offrant un sang qui n’était pas le sien ;
car alors, le Christ aurait dû plusieurs fois souffrir la Passion
depuis la fondation du monde.
Mais en fait, c’est une fois pour toutes,
à la fin des temps,
qu’il s’est manifesté
pour détruire le péché par son sacrifice.
Et, comme le sort des hommes est de mourir une seule fois
et puis d’être jugés,
ainsi le Christ s’est-il offert une seule fois
pour enlever les péchés de la multitude ;
il apparaîtra une seconde fois,
non plus à cause du péché,
mais pour le salut de ceux qui l’attendent.


Évangile
« Cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres » (Mc 12, 38-44)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
dans son enseignement, Jésus disait aux foules :
« Méfiez-vous des scribes,
qui tiennent à se promener en vêtements d’apparat
et qui aiment les salutations sur les places publiques,
les sièges d’honneur dans les synagogues,
et les places d’honneur dans les dîners.
Ils dévorent les biens des veuves
et, pour l’apparence, ils font de longues prières :
ils seront d’autant plus sévèrement jugés. »

Jésus s’était assis dans le Temple en face de la salle du trésor,
et regardait comment la foule y mettait de l’argent.
Beaucoup de riches y mettaient de grosses sommes.
Une pauvre veuve s’avança
et mit deux petites pièces de monnaie.
Jésus appela ses disciples et leur déclara :
« Amen, je vous le dis :
cette pauvre veuve a mis dans le Trésor
plus que tous les autres.
Car tous, ils ont pris sur leur superflu,
mais elle, elle a pris sur son indigence :
elle a mis tout ce qu’elle possédait,
tout ce qu’elle avait pour vivre. »


AELF

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 11 novembre 2018

Message par hélios » mer. nov. 07, 2018 9:09 am

Le Livre des Rois.

La veuve de Sarepta.


Sur le Livre des Rois;

C'est l'un des livres de l'Ancien Testament. Il raconte l'histoire du peuple d'Israël pendant quatre siècles depuis les derniers jours du règne du roi David jusqu'à l'époque de l'exil à Babylone.

Le contexte de l'extrait qui nous est proposé :

Il est question du prophète Elie.

Dans les versets qui précèdent ceux que nous lisons, Elie s'oppose vivement au roi Achab qui sacrifie aux Dieux des Phéniciens, Baal et Astarté. Il menace Israël d'une terrible sécheresse. Là se situe le commencement de l'histoire de cette "veuve de Sarepta".

Sarepta

Cette ville est située sur la côte phénicienne ( le Liban actuel). Nous sommes donc là en dehors d'Israël dans un territoire étranger qui sacrifie à plusieurs dieux.

Et pourtant, c'est là que le Seigneur envoie Elie le prophète.

" Va à Sarepta et là, à l'entrée de la ville, tu rencontreras une veuve qui ramasse du bois, tu lui demanderas à boire.......".


Chacun peut lire maintenant cette histoire.


Tout d'abord, la chose la plus étonnante c'est que le Seigneur envoie Elie en dehors du territoire d'Israël et advient le miracle de la jarre de farine qui ne s'épuise pas... et du vase d'huile qui ne se vide pas. Prodige extraordinaire alors que cette veuve est misérable et n'a rien à donner à Elie. Elle lui donne le peu qu'elle a......


Si vous avez le temps, allez au chapitre 16 du Livre des Rois, verset 16. Vous ferez la connaissance de ce roi Achab et vous comprendrez mieux cette histoire.

Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 11 novembre 2018

Message par hélios » mer. nov. 07, 2018 10:54 am

Le personnage de la veuve

Cette "figure" est très importante dans la première lecture ( "la veuve de Sarepta") et dans l'évangile de Marc ( " Cette pauvre veuve a mis plus que les autres").

La veuve est très vulnérable : elle perd son mari, son soutien et a la charge des enfants.

C'est donc à dessein que ces deux textes mettent en évidence la vulnérabilité des veuves qui devaient dans l'Antiquité "refaire leur vie" le plus vite possible passée la période du deuil.

Or, dans le Livre des Rois et dans l'évangile de Marc c'est cette personne si vulnérable qui donne le plus.

Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile dimanche 11 novembre 2018

Message par Flor » mer. nov. 07, 2018 11:07 am

OUI ! une belle histoire que celle de Sarepta !! Merci J.Héios pour la présentation de l' Histoire d'Israël.......

Je relisais ce matin les textes des ROIS....

Elie, le "prophète de feu " après ses démêlés avec le roi Achab, va vivre l'épreuve de la faim et de la soif.
D'abord , envoyé par Dieu au torrent du Kérit , il boit l'eau du torrent et des corbeaux lui portent pain et viande....

"Mais le torrent sécha"

Elie est envoyé à Sarepta , pays païen du dieu Baal....

Deuxième épreuve pour Elie... la faim et la soif.

Comme un mendiant, lui , le grand prophète ,s upplie une femme, une veuve pauvre , de lui donner du pain et de l'eau !!

Il se trouve dépendant de cette femme, figure de l'accueil , du don de soi, de l'hospitalité....

Cette belle histoire me dit que la Confiance totale en Dieu , confiance d'Elie, confiance de la femme... cette Confiance fait des miracles !

"Jarre de farine ne s'épuisa pas
Vase d'huile ne se vida pas..."

Seigneur.... nos "jarres et nos vases " se découragent parfois.. Emplis-les de ta VIE !
Donne-nous Faim et Soif de ta Parole !

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile dimanche 11 novembre 2018

Message par Flor » jeu. nov. 08, 2018 10:16 am

La Lettre aux Hébreux

L'auteur de la Lettre aux Hébreux oppose la Première Alliance et la Nouvelle Alliance.

Le "grand prêtre" offrait tous les ans dans "le sanctuaire...le sang qui n'était pas le sien..."

Le Christ ,SEUL Prêtre ,s'est offert une seule fois " pour enlever les péchés de la multitude "...de TOUS ! Une fois pour toute !!

Alors , pourquoi emploie-t-on toujours le mot : "SACRIFICE" de la Messe ???

Chantons le beau texte de J. Gélineau:
"Le monde ancien s'en est allé
Un nouveau monde est déjà né ......."

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile dimanche 11 novembre 2018

Message par Jean Gauci » jeu. nov. 08, 2018 11:04 am

« Méfiez-vous des scribes,
qui tiennent à se promener en vêtements d’apparat
et qui aiment les salutations sur les places publiques,
les sièges d’honneur dans les synagogues,
et les places d’honneur dans les dîners.
Ils dévorent les biens des veuves
et, pour l’apparence, ils font de longues prières :
ils seront d’autant plus sévèrement jugés. »




"Les scribes"

Apparemment, ceux qui ont le pouvoir de l'écriture, et par l'écriture le pouvoir de d'imposer leur vérité, de s'enorgueillir de leur savoir de se situer au dessus des autres.
Les scribes, modèle de de ceux qui détiennent le pouvoir, le savoir et l'avoir.
Des arrogants doublés d'hypocrites qui cherchent à masquer leur comportement par des attitudes vertueuses , ici la prière...

En quoi cette attitude condamnée par Jésus nous concerne-t-elle ?

voila une interrogation ancienne qui pourrait se révéler actuelle pour chacun.
Que faisons nous de ces trois marques de puissance; l'avoir, le savoir, le pouvoir , marques à l'opposé de l'humilité et de la modestie, caractéristiques du serviteur et, singulièrement des serviteurs de la Parole dont le but est de chercher la vérité dans sa rigueur et non de la rendre conforme à des aspirations ou des accommodations très personnelles.

L'épisode de la veuve et de ses piécettes, arrive à point et même en contre point de celui des scribes. La modestie contre l'arrogance, la générosité contre l'abus de biens et de pouvoir, l'humilité contre le paraitre.
On peut ne pas se reconnaitre dans l'image des scribes, pas plus que dans celle de la pauvre veuve. Mais sur cette échelle, où mettons nous le curseur ?

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 11 novembre 2018

Message par hélios » jeu. nov. 08, 2018 11:27 am

Merci Flor pour vos contributions.

Celle relative à la première lecture sur laquelle selon moi on ne peut pas faire l'impasse d'autant que l'évangile de Marc " met en scène " une veuve. Dans les deux cas, la lumière est projetée sur le personnage de la "veuve".

Mais ce que j'apprécie ce sont les deux phrases qui concluent votre commentaire et qui ouvrent ces deux textes sur " aujourd'hui ".

Sur la deuxième lecture, j'ai bien lu votre question sur le mot "sacrifice " de la messe.

J'avoue ne pas avoir de réponse : le culte du dimanche est, pour moi, centré sur les Ecritures et le partage du pain et du vin. Il ne me semble pas à un moment donné dire le mot " sacrifice ". Mais vous avez raison de poser la question sur ce mot...........si important dans le passé. Le mot sacrifice étant repris dans tous les secteurs de la vie sociale.

Bonne journée et merci d'avoir ouvert un sujet important sur le mot "sacrifice ".

Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile dimanche 11 novembre 2018

Message par Flor » ven. nov. 09, 2018 1:02 am

Jésus ,dans le Temple, continue son enseignement.
Il observe les scribes qui vont et viennent....

On se croirait dans une réunion mondaine.... vêtement d'apparat , salutations, sièges d'honneur , longues prières peu discrètes.....

Et puis... on se croirait à la banque... salle du trésor , argent , beaucoup de riches , de grosses sommes...
Bref,un monde repu qui n'attend plus rien , qui vit en apparence....

Et voilà une "pauvre veuve"..... un autre monde ! Le monde des pauvres , de la faim...
Elle est dans une situation précaire, les scribes "ont déjà dévoré ses biens " !
Elle dépose deux piécettes.... ce qui lui reste..... elle donne sa vie , sa faim....

"Le superflu " , "les piécettes".... est-ce la quantité qui compte ?
Pour Jésus c'est la qualité du coeur...

Le regard de Jésus nous suit ..... il voit si nous jouons "les scribes", parfois !
mais ,aussi , quand nous offrons aux autres "les pauvres piécettes" de notre coeur.....


Et je vous laisse une phrase de Christian Bobin , de son dernier livre signé à la Procure :

"Une Parole , pour nous toucher, ne doit peser d'aucun savoir ."

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 11 novembre 2018

Message par hélios » ven. nov. 09, 2018 12:05 pm

Au sujet de l'évangile de Marc sur lequel Flor a tout dit, je me permets de faire une remarque:

Les scribes sont des cibles de Jésus dans cet extrait. Mais, il ne faut pas oublier que l'évangile de Marc de la semaine dernière mettait en scène un scribe bien différent de ceux qui sont décrits par Marc. On pourra relire l'extrait de la semaine dernière.

Ceci pour dire que Jésus ne fait pas dans la caricature. Tous les scribes ne sont pas tels que décrits dans cet extrait.

Souvent, on a tendance à généraliser : les "pharisiens ", les " scribes "......Du coup, quand on lit le mot "pharisien " ou "scribe" c'est forcément négatif.....

Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile dimanche 11 novembre 2018

Message par Flor » ven. nov. 09, 2018 1:39 pm

Oui ! c'est juste ! Merci pour la précision ,Jean !

J'avais bien pensé au scribe de la semaine dernière...." qui n'était pas loin du Royaume de Dieu...."

Il y a les bons pharisiens...les bons scribes...les bons chrétiens......et les mauvais !
Où sommes-nous ...? Parfois l'un ...parfois l'autre !

Mais Jésus regarde le COEUR !!

Répondre