Partage d'évangile dimanche 14 octobre 2018

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile dimanche 14 octobre 2018

Message par hélios » lun. oct. 08, 2018 8:41 am

Première lecture

« À côté de la Sagesse, j’ai tenu pour rien la richesse » (Sg 7, 7-11)

Lecture du livre de la Sagesse

J’ai prié,
et le discernement m’a été donné.
J’ai supplié,
et l’esprit de la Sagesse est venu en moi.
Je l’ai préférée aux trônes et aux sceptres ;
à côté d’elle, j’ai tenu pour rien la richesse ;
je ne l’ai pas comparée à la pierre la plus précieuse ;
tout l’or du monde auprès d’elle n’est qu’un peu de sable,
et, en face d’elle, l’argent sera regardé comme de la boue.
Plus que la santé et la beauté, je l’ai aimée ;
je l’ai choisie de préférence à la lumière,
parce que sa clarté ne s’éteint pas.
Tous les biens me sont venus avec elle
et, par ses mains, une richesse incalculable.

Psaume
(Ps 89 (90), 12-13, 14-15, 16-17)

Deuxième lecture
« La parole de Dieu juge des intentions et des pensées du cœur » (He 4, 12-13)


Lecture de la lettre aux Hébreux

Frères,
elle est vivante, la parole de Dieu,
énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants ;
elle va jusqu’au point de partage de l’âme et de l’esprit,
des jointures et des moelles ;
elle juge des intentions et des pensées du cœur.
Pas une créature n’échappe à ses yeux,
tout est nu devant elle, soumis à son regard ;
nous aurons à lui rendre des comptes.

Évangile
« Vends ce que tu as et suis-moi » (Mc 10, 17-30)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
Jésus se mettait en route
quand un homme accourut
et, tombant à ses genoux, lui demanda :
« Bon Maître, que dois-je faire
pour avoir la vie éternelle en héritage ? »
Jésus lui dit :
« Pourquoi dire que je suis bon ?
Personne n’est bon, sinon Dieu seul.
Tu connais les commandements :
Ne commets pas de meurtre,
ne commets pas d’adultère,
ne commets pas de vol,
ne porte pas de faux témoignage,
ne fais de tort à personne,
honore ton père et ta mère. »
L’homme répondit :
« Maître, tout cela, je l’ai observé
depuis ma jeunesse. »
Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima.
Il lui dit :
« Une seule chose te manque :
va, vends ce que tu as
et donne-le aux pauvres ;
alors tu auras un trésor au ciel.
Puis viens, suis-moi. »
Mais lui, à ces mots, devint sombre
et s’en alla tout triste,
car il avait de grands biens.

Alors Jésus regarda autour de lui
et dit à ses disciples :
« Comme il sera difficile
à ceux qui possèdent des richesses
d’entrer dans le royaume de Dieu ! »
Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles.
Jésus reprenant la parole leur dit:
« Mes enfants, comme il est difficile
d’entrer dans le royaume de Dieu !
Il est plus facile à un chameau
de passer par le trou d’une aiguille
qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »
De plus en plus déconcertés,
les disciples se demandaient entre eux :
« Mais alors, qui peut être sauvé ? »
Jésus les regarde et dit:
« Pour les hommes, c’est impossible,
mais pas pour Dieu ;
car tout est possible à Dieu. »

Pierre se mit à dire à Jésus :
« Voici que nous avons tout quitté
pour te suivre. »
Jésus déclara :
« Amen, je vous le dis :
nul n’aura quitté,
à cause de moi et de l’Évangile,
une maison, des frères, des sœurs,
une mère, un père, des enfants ou une terre
sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple :
maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres,
avec des persécutions,
et, dans le monde à venir,
la vie éternelle. »



© AELF

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 14 octobre 2018

Message par hélios » lun. oct. 08, 2018 4:26 pm

Première lecture


Nous avons déjà présenté ce Livre de la Sagesse, très marqué par la philosophie grecque.

Il n' y a aucune mention de Dieu dans cet extrait comme dans celui que nous avions étudié.

La phrase retenue en titre dit l'essentiel:
« À côté de la Sagesse, j’ai tenu pour rien la richesse » (Sg 7, 7-11)
Cet extrait du Livre de la Sagesse est un contrepoint de l'Evangile de Marc.

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile dimanche 14 octobre 2018

Message par Jean Gauci » mar. oct. 09, 2018 9:45 am

Cet évangile me rappelle celui des talents et la question qui se pose : " Qu'as-tu fait de tes talents?"
Car si le Christ est sévère à l'égard des riches, ce n'est pas parce qu'ils sont riches mais parce qu'il font un mauvais usage de leur richesse.
Or de quoi sommes nous riches ?
Quelques uns de leur fortune. Il leur sera demandé des comptes au jour du jugement.
Mais je n'ai pas le sentiment que les amis de Pèlerin soient très fortunés ( sauf erreur de ma part)
Alors de quoi sommes nous riches, nous qui ne vivons que grâce à une retraite, à un salaire, une pension ?
La richesse qui ne dit pas son nom, il faut la trouver ailleurs

La richesse du savoir, que faisons nous de nos savoirs et de nos savoir-faire ?
la richesse de la foi, Osons nous la partager, la proclamer, la diffuser, l'alimenter ?
la richesse du temps, Oui l heureux temps de la retraite sans horaire et sans contrainte, qu'en reste-il pour les autres ?
la richesse de la sagesse, celle qui nous donne un regard apaisé sur le monde et qui nous invite à la bienveillance ?
la richesse du pouvoir, Non pas celle de Macron, ni du maire du village. Mais la richesse du pouvoir domestique, sur une épouse, sur des enfants, sur des employés, sur des employées au supermarché et parfois dans nos communautés paroissiales quand il nous est donné d'être investis d'une responsabilité...
On parle beaucoup de cléricalisme dont le pouvoir n'est plus de servir mais d'imposer... mais combien d'entre nous abusent d'un pouvoir jusqu'à l'oubli du point de vue des autres ?
Et à la réflexion, cela va jusqu'aux fausses richesses de nos faux semblants quand nous cherchons à nous faire passer pour ce que nous ne sommes pas pour user de prérogatives et de passe-droit indus ?

Il y a mille manières d'être riche et mille manières d'en abuser.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 14 octobre 2018

Message par hélios » mer. oct. 10, 2018 9:20 am

L' évangile du jeune homme riche.


" Quitte tous tes biens et suis-moi" dit Jésus au jeune homme riche qui lui demandait comment " avoir la vie éternelle en héritage ".

Et le jeune homme riche s'en va, tout triste.

Non, il ne quittera pas tout ce qu'il a acquis avec force travail et efforts et il ne suivra pas Jésus.....


Cette histoire est celle d'un échec de Jésus. Du moins, ainsi le voyons-nous au terme d'une première lecture.


Mais cet échec est presque connu d'avance.


Qui peut être capable de vendre ses biens, de laisser femme, enfants, parents et de suivre un homme à peine connu ?


Cette histoire nous interroge. Mais que veut elle dire au juste ?


Telle est la question à laquelle il me semble nous pourrions ensemble, lecteurs de ce forum et de cette rubrique, répondre ou du moins tenter une réponse.

Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 14 octobre 2018

Message par hélios » jeu. oct. 11, 2018 9:24 am

L'évangile du jeune homme riche.


Avant d'extraire la moelle de cet évangile, il convient de l'analyser dans ces grandes lignes.

TROIS paragraphes sont bien séparés et correspondent à TROIS parties :

- De " En ce temps-là.........à " car il avait de grands biens ". 1

-De " Alors Jésus regarda autour de lui........à tout est possible à Dieu ". 2

-De " Pierre se mit à dire à Jésus.....à "la vie éternelle". 3


La première partie met en scène un jeune homme dont on ne connaît rien et qui demande tout de go ce qu'il doit faire pour " avoir la vie éternelle en héritage ". C'est une question somme toute importante.

Jésus énonce les commandements de Moïse et à leur lecture on se dit que la plupart des hommes les respectent comme ce brave jeune homme.

Jésus lui répond l'essentiel " Suis-moi"... Mais évidemment il faut tout quitter : biens, femme( si on en a une ) et enfants.

Dans un premier temps, je me suis dit que Jésus mettait "la barre trop haut"... Mais en y réfléchissant, il me semble que c'est la seule réponse claire possible. Jésus répond à une question d'un homme dont il ne connaît rien sauf qu'il a l'air poli et bien, puisqu'il respecte méticuleusement les commandements.

Jésus vient apporter un autre message dans le prolongement de la loi de Moïse. Mais observons bien qu'il ne dit rien de ce message : " Suis-moi "... C'est une question de confiance ou de foi.

Le jeune homme " a des biens "... Il ne suivra pas Jésus. Mais n'est-ce pas une réaction normale que nous avons tous ? Jésus nous demande-t-il vraiment de tout laisser et de le suivre ? Les biens ont pu être acquis grâce au travail. Doit-on quitter sa femme alors que le Bon Dieu l'a créée pour qu'elle soit " une aide " pour l'homme comme le dit le Livre de la Genèse ?

Mais n'est-ce pas une manière d'interpréter l'évangile en faveur de soi ?

Je ne le pense pas. Jésus ne connaît pas le jeune homme. Il "l'aime " c'est-à-dire il l'apprécie en fonction de ses réponses. Donc il ne peut pas avoir une autre réponse que celle qu'il lui fait, la seule qui soit claire et nette. Nous ne savons rien de la suite de l'histoire personnelle de ce jeune homme. La réponse de Jésus, toute petite phrase " viens, suis-moi ", va faire son chemin peut-être ou peut-être pas........

Rendez-vous plus tard pour la deuxième partie mais rien ne vous empêche de réagir à ces commentaires.

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile dimanche 14 octobre 2018

Message par Jean Gauci » jeu. oct. 11, 2018 10:47 am

Cher Hélios,

Il est toujours délicat d'épouser la mentalité des hommes à qui Jésus demandait de vendre leurs biens...Ajourd'hui, des milliers de personnes répondent à l'invitation de Jésus, à la lettre : tous les religieuses et religieux en particulier. Certes, ils ne suivent pas femmes et enfants mais acceptent de n'avoir ni femme, ni enfants, ce qui revient au même.

Mais, je crois, il faut toujours essayer de lire l'arrière plan des paroles de Jésus... ( exemple : se couper la main qui scandalise)

Tout ce que le Christ énumère comme devant être quitté, constitue ce qui nous attache, qui nous lie, que nous trouvons important, voire essentiel dans nos vies. Un examen de conscience approfondi nous apprendra beaucoup sur les choix que nous faisons dans notre vie et dont certains sont à l'image de nos soifs de possession, de nos conforts, de l'environnement que nous avons constitué autour de notre moi. C'est par exemple le cléricalisme dont parle François. Qu'est-ce que le cléricalisme sinon s'accaparer un pouvoir pour soi sous l'apparence d'un dévouement aux autres ???
Or le cléricalisme, c'est la maladie de tout le monde. Nous sommes tous malades d'un détournement de pouvoir, de biens, d'autorité, de jugements pour asseoir notre moi face aux autres, aux contradicteurs, quand ce n'est pas face à notre femme et à nos enfants.
Jésus a dit " Bienheureux les pauvres", S'il n'y avait que les riches à être riches, cela ne concernerait qu'une poignée sur la terre. Il y a toujours un riche qui s'ignore dans un pauvre qui se croit pauvre.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 14 octobre 2018

Message par hélios » jeu. oct. 11, 2018 4:11 pm

Oui, jean Gauci, j'ai bien pensé aux religieux et religieuses. Mais c'est une forme particulière d'engagement et tout le monde n'est pas capable d'un tel engagement. C'est en ce sens que "la barre est mise très haut" par Jésus qui n' a sans doute pas "en tête" cette forme d'engagement

Religieuses et religieux reçoivent un "appel" particulier et ils n'existent pas dans les différents courants du christianisme comme vous le savez.

Pour le reste de votre commentaire, je suis évidemment d'accord sur tous les "freins" objectifs qui nous "retiennent".

Dans l'évangile de Marc, toutefois, Jésus dit au jeune homme "ce que tu as", c'est-à dire en effet ce qui te retient.

Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 14 octobre 2018

Message par hélios » ven. oct. 12, 2018 7:59 am

L'évangile de Saint Marc


Nous l'avons quitté avec beaucoup de questions:

un jeune homme demande à Jésus qu'est-ce qu'il faut faire pour "hériter" de la vie éternelle. " Vends tes biens et suis-moi ". Mais ce jeune homme bien élevé, plein de bonnes intentions est.... riche. " Il s'en alla tout triste ".

Oui, nous avons en nous beaucoup de questions et d'inquiétudes exprimées par les disciples eux-mêmes :
Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles.
De plus en plus déconcertés....
Les disciples finissent par poser la question fondamentale :
« Mais alors, qui peut être sauvé ? »

Oui, qui peut être sauvé ? C'est la question du salut.....
« Pour les hommes, c’est impossible,
mais pas pour Dieu ;
car tout est possible à Dieu. »
Pierre pose alors une question qui me paraît légitime:
« Voici que nous avons tout quitté
pour te suivre. »
et sous-entendu, " ... alors nous pourrions ne pas être sauvés... La réponse finale de Jésus devrait rassurer les disciples et nous-mêmes.


Nous abordons là l'un des points importants du message du Christ qui sépare les catholiques et les protestants, la question du salut...

Voilà un texte très important : il me semble que tous les éléments de compréhension sont sur la table.

TOUS les hommes ( femmes et hommes ) seront-ils "sauvés" au jour du Jugement ?

Si Dieu est rempli de miséricorde comme le dit l'apôtre Paul, nous devrions être tous sauvés...


Hélios

Répondre