Textes de la messe du dimanche 5 août 2018

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Françoise T.
Messages : 389
Inscription : mar. mars 16, 2010 12:59 pm

Textes de la messe du dimanche 5 août 2018

Message par Françoise T. » lun. juil. 30, 2018 8:37 am

Lectures de la messe

Première lecture
« Du ciel, je vais faire pleuvoir du pain pour vous » (Ex 16, 2-4.12-15)


Lecture du livre de l’Exode

En ces jours-là,
dans le désert, toute la communauté des fils d’Israël
récriminait contre Moïse et son frère Aaron.
Les fils d’Israël leur dirent :
« Ah ! Il aurait mieux valu mourir
de la main du Seigneur, au pays d’Égypte,
quand nous étions assis près des marmites de viande,
quand nous mangions du pain à satiété !
Vous nous avez fait sortir dans ce désert
pour faire mourir de faim tout ce peuple assemblé ! »
Le Seigneur dit à Moïse :
« Voici que, du ciel, je vais faire pleuvoir du pain pour vous.
Le peuple sortira pour recueillir chaque jour sa ration quotidienne,
et ainsi je vais le mettre à l’épreuve :
je verrai s’il marchera, ou non, selon ma loi.
J’ai entendu les récriminations des fils d’Israël.
Tu leur diras :
‘Au coucher du soleil, vous mangerez de la viande
et, le lendemain matin, vous aurez du pain à satiété.
Alors vous saurez que moi, le Seigneur, je suis votre Dieu.’ »

Le soir même, surgit un vol de cailles qui recouvrirent le camp ;
et, le lendemain matin,
il y avait une couche de rosée autour du camp.
Lorsque la couche de rosée s’évapora,
il y avait, à la surface du désert, une fine croûte,
quelque chose de fin comme du givre, sur le sol.
Quand ils virent cela,
les fils d’Israël se dirent l’un à l’autre :
« Mann hou ? » (ce qui veut dire : Qu’est-ce que c’est ?),
car ils ne savaient pas ce que c’était.
Moïse leur dit :
« C’est le pain que le Seigneur vous donne à manger. »


Psaume
(Ps 77 (78), 3.4ac, 23-24, 25.52a.54a)

R/ Le Seigneur donne le pain du ciel ! (cf. 77, 24b)

Nous avons entendu et nous savons
ce que nos pères nous ont raconté :
et nous le redirons à l’âge qui vient,
les titres de gloire du Seigneur.

Il commande aux nuées là-haut,
il ouvre les écluses du ciel :
pour les nourrir il fait pleuvoir la manne,
il leur donne le froment du ciel.

Chacun se nourrit du pain des Forts,
il les pourvoit de vivres à satiété.
Tel un berger, il conduit son peuple.
Il le fait entrer dans son domaine sacré.


Deuxième lecture
« Revêtez-vous de l’homme nouveau, créé selon Dieu » (Ep 4, 17.20-24)


Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens

Frères,
je vous le dis, j’en témoigne dans le Seigneur :
vous ne devez plus vous conduire comme les païens
qui se laissent guider par le néant de leur pensée.
Mais vous, ce n’est pas ainsi
que l’on vous a appris à connaître le Christ,
si du moins l’annonce et l’enseignement que vous avez reçus à son sujet
s’accordent à la vérité qui est en Jésus.
Il s’agit de vous défaire de votre conduite d’autrefois,
c’est-à-dire de l’homme ancien corrompu par les convoitises
qui l’entraînent dans l’erreur.
Laissez-vous renouveler
par la transformation spirituelle de votre pensée.
Revêtez-vous de l’homme nouveau,
créé, selon Dieu, dans la justice et la sainteté conformes à la vérité.


Évangile
« Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, celui qui croit en moi n’aura jamais soif » (Jn 6, 24-35)


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
quand la foule vit que Jésus n’était pas là,
ni ses disciples,
les gens montèrent dans les barques
et se dirigèrent vers Capharnaüm
à la recherche de Jésus.
L’ayant trouvé sur l’autre rive, ils lui dirent :
« Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? »
Jésus leur répondit :
« Amen, amen, je vous le dis :
vous me cherchez,
non parce que vous avez vu des signes,
mais parce que vous avez mangé de ces pains
et que vous avez été rassasiés.
Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd,
mais pour la nourriture qui demeure
jusque dans la vie éternelle,
celle que vous donnera le Fils de l’homme,
lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau. »
Ils lui dirent alors :
« Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? »
Jésus leur répondit :
« L’œuvre de Dieu,
c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. »
Ils lui dirent alors :
« Quel signe vas-tu accomplir
pour que nous puissions le voir, et te croire ?
Quelle œuvre vas-tu faire ?
Au désert, nos pères ont mangé la manne ;
comme dit l’Écriture :
Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. »
Jésus leur répondit :
« Amen, amen, je vous le dis :
ce n’est pas Moïse
qui vous a donné le pain venu du ciel ;
c’est mon Père
qui vous donne le vrai pain venu du ciel.
Car le pain de Dieu,
c’est celui qui descend du ciel
et qui donne la vie au monde. »
Ils lui dirent alors :
« Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. »
Jésus leur répondit :
« Moi, je suis le pain de la vie.
Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ;
celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

@AELF
Modératrice des forums pelerin.info et responsable des relations lecteurs de Pèlerin.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Textes de la messe du dimanche 5 août 2018

Message par Jean Gauci » mar. juil. 31, 2018 12:31 pm

Jésus leur répondit :
« Moi, je suis le pain de la vie.
Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ;
celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

Jésus nous parle encore cette semaine de pain, de faim et de soif. Sans doute, n'écarte-t-il pas les biens matériels nécessaires à notre vie terrestre.

« Donne-nous aujourd’hui notre pain, notre eau, notre air, notre travail, notre repos » mais « donne nous aussi notre part de tendresse sans laquelle notre coeur se dessécherait. Dieu qui nous a faits, connaît notre soif permanente d’amour.
De même, Jésus ne dit pas donne moi mon pain, mais donne nous notre pain. S’il avait dit « Doone-moi mon pain», il nous aurait encouragés à la consommation. Parce qu’il dit « nous », il nous invite au pain partagé. Nous sommes des êtres de communion. Le pain est toujours présent dans le repas et le repas qui est destiné à être partagé est communion. Dans le repas, c’est moins le pain de froment qui est nourriture que le partage d’émotion, de tendresse, de souvenirs de soucis ou de projets. Et si Dieu nous a créés hommes, et aussi hommes et femmes, c’est bien pour que nous nourrissions mutuellement d’une part quotidienne d’échanges et d’amour.
Mais, à l'évidence, c'est aussi d'un autre pain qu'il est question.
Chaque miracle est signe du règne de Dieu : La multiplication des pains est signe de l’eucharistie, l’eau changée en vie est préfiguration du vin devenu sang de Dieu, l’eau de la samaritaine est signe de la grâce et de la vérité du message évangélique
Le pain dont parle Jésus, c’est aussi le pain de la parole, donc le pain de l’Esprit. Amos parle de la faim de la parole de Dieu et Jésus parle de pain pour évoquer la parole divine dont on doit vivre chaque jour.
Dans la bouche de Jésus, le pain quotidien qui nous est nécessaire chaque jour c’est aussi bien le pain de la vie du corps et de l’esprit que le pain qui nourrit la vie éternelle et qui est en même temps la Parole de Jésus et son corps livré , autrement dit, pour nous, le pain de l’Ecriture et le pain des sacrements et singulièrement de l’Eucharistie.
Le problème qui devrait se poser à nous ne porte pas sur la réponse de Dieu à notre prière. Dieu, Amour et Père nous donne en surabondance les biens qui nous sont nécessaires. Le problème qui se pose à nous porte sur l’usage que nous faisons du pain de Dieu. Nous sommes tous des enfants prodigues et nous dilapidons les biens reçus en héritage ou, ce qui est pire nous refusons de consommer le pain que Dieu nous offre.
Personne ne peut réciter le « Notre Père » sans mesurer en même temps les engagements qui en découlent. Comment pouvons nous demander le pain du corps, de l’intelligence, de la grâce, de la lumière, de la parole et de l’eucharistie sans nous interroger : qu’ai-je fait des dons de Dieu ?
S’il ne commençait pas par le mot « Père », le « Notre Père » serait imprononçable tant est évident le décalage entre nos pratiques et la surabondance des dons de Dieu. Mais Dieu est Père et la mesure de son jugement est l’amour.
.
Il est écrit sur le fronton du Palais de Chaillot à Paris : « Il dépend de celui qui passe que je soit tombe ou trésor, que je parle ou me taise. Ami, n’entre pas sans désir. » A quoi servirait de demander à Dieu un pain que nous ne désirons pas ?
Demander au Père de nous accorder notre pain quotidien est presque superflu car le pain que nous demandons est en permanence à notre disposition. Ce qui nous manque, ce n’est pas le pain mais le désir du pain, autrement dit, la faim.
Avoir faim et d’avoir soif de Dieu, voila l’essentiel. « C’est la faim qui donne du goût au pain. ». Si en matière de nourriture terrestre, nous avons besoin de pain dans toutes les acceptions du terme, c’est davantage la faim et la soif de Jésus Christ qui nous est nécessaire pour nous alimenter de la vie divine.
Ce n’est pas « donne nous notre pain quotidien » que nous devrions demander au Père mais « Donne nous notre faim quotidienne de Toi, Seigneur » car sans cette faim nous devenons tous des anorexiques et nous finissons par en mourir sans nous en apercevoir.
Enfin, si Jésus nous propose de demander « notre pain quotidien » c’est pour nous rappeler au souvenir de tous les affamés du monde. Demander à Dieu le pain quotidien , non comme on demande un plateau-repas, mais comme on propose un partage de son repas, de son argent, de son temps, de ses compétences et de ses talents ou de sa foi avec tous ceux qui souffrent de faim et de soif comme avec tous ceux qui ne souffrent ni de faim ni de soif parce que, comme la samaritaine, ils ne connaissent pas le don de Dieu...
La source de la grâce est ouverte, gratuite, aux âmes de désir, assoiffées de Dieu et de la vraie vie mais cette faim de Dieu qu’elle est difficile à ressentir !

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Textes de la messe du dimanche 5 août 2018

Message par hélios » mar. juil. 31, 2018 7:18 pm

Il est 19h15.

J'ai commencé un commentaire du premier texte, mais interrompu, je le reprends et il m'est dit pour pouvoir laisser un message il faut être connecté. Du coup, je perds tout ce que j'ai écrit car en me reconnectant mon message précédent tombe dans la nuit d'Internet.

On ne peut rien faire ?

Pour ce soir, je laisse, nous verrons demain....

Jean Hélios

Françoise T.
Messages : 389
Inscription : mar. mars 16, 2010 12:59 pm

Re: Textes de la messe du dimanche 5 août 2018

Message par Françoise T. » mer. août 01, 2018 10:56 am

Hélas, je suis désolée mais je ne sais pas quel conseil vous donner...
Bien à vous,
Sabine
Modératrice des forums pelerin.info et responsable des relations lecteurs de Pèlerin.

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Textes de la messe du dimanche 5 août 2018

Message par Flor » mer. août 01, 2018 1:12 pm

Mann Hou ?.....
Ma question ,ce matin , est celle des hébreux dans le désert ,affamés ,assoiffés ....et qui découvrent la manne....

Mann hou ?
Qu'est -ce que c'est tous ces textes qui nous apportent "un autre pain quotidien ...?"

Il y a "Notre pain quotidien " (25 juillet )
" Notre faim quotidienne "(31 juillet )
et ce commentaire de l'Evangile ....!! (31 juillet )

Non question d 'incompréhension....mais d'abondance !.....
Méditations qui nous comblent en ces jours d'été....où l'on parle de "Pain de Vie "

Chaque phrase est une étincelle ,une fulgurance qui réveille le désir dans nos vies....
Désir de Dieu,de la Parole ,
mais aussi désir de tendresse ,d'amour ,de partage ,d'émotions,de projets ...........

La prière du " Notre Père " va bien loin !!

Merci de nous accompagner sur ce forum où la Parole de Jésus se fait humaine....et qui m'émerveille !

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Textes de la messe du dimanche 5 août 2018

Message par francippo » mer. août 01, 2018 4:46 pm

Bonjour Jean Hélios

Nous voici le lendemain de cette interruption de texte avez-vous trouvé une solution?

Vous commentiez la Première Lecture...sur la manne céleste..pain divin ...nourriture "au blé complet"si je peux me permettre!!! et bien voyez dans cette interruption peut-être le fait que le Seigneur Dieu soit parti faire de nouvelles provisions...et qu'il ait emprunté votre début de participation comme le "fil d'Ariane"...pour vous et nous sortir de ce labyrinthe...qui pose bien des questions...n'est-ce pas?

Car notre faim est insatiable en fait...et seul le Seigneur Dieu peut nous rassasier si on sait manger "à la bonne heure"
et à " la table du partage" .....

Bien à vous Jean Hélios
francippo 8-)

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Textes de la messe du dimanche 5 août 2018

Message par hélios » jeu. août 02, 2018 9:06 am

Merci Sabine.


Revenons à ce premier texte de l'Exode.


C'est un moment-clé de l'histoire d'Israël.

Sous la direction de Moïse et d'Aaron, les Hébreux sortent d'Egypté et traversent le désert. Ils n'ont plus rien à manger.

La révolte gronde et elle est le fait de "toute la communauté ".

Le fait qui me paraît important, c'est que Moïse ne demande rien au Seigneur. Lui intervient. Après tout, nous pourrions penser à une intervention de Moïse auprès du Seigneur. Pourquoi ?

Moïse est muet dans cet épisode .
Tu leur diras :
‘Au coucher du soleil, vous mangerez de la viande
et, le lendemain matin, vous aurez du pain à satiété.
Alors vous saurez que moi, le Seigneur, je suis votre Dieu.’ »
C'est Moïse qui parle mais pourquoi dit-il : "Alors, vous saurez que moi, le Seigneur, je suis votre Dieu". "moi, le Seigneur, je suis votre Dieu". Moi, c'est Moïse qui parle.......

On connaît la suite : il advient ce que Moïse a annoncé.

Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Textes de la messe du dimanche 5 août 2018

Message par Flor » jeu. août 02, 2018 9:45 am

Cet Evangile de Jean ...page impressionnante de force et de vie !
En bon pédagogue Jésus prend les gens là où ils en sont pour les conduire plus loin ...

La foule a perdu Jésus et ses disciples...
Les gens prennent des barques et voguent à la recherche de Jésus....
Il est " sur l'autre rive...". ...Il y a un chemin à faire ensemble pour trouver trouver Jésus !!

Mais Jésus n'est pas dupe. On le cherche pour le pain qui rassasie !

Et de questions en questions ,de rappel de la manne , de Moïse au désert....Il amène ces ges à poser les vraies questions,
à dire leur désir profond....
" Seigneur ,donne-nous de ce pain-là..."
-" MOI, je suis le Pain de Vie !....Croyez-le "

Les foules d'aujourd'hui, posent-elles les mêmes questions.....?
Les églises se vident,entend-on....mais on voit ,curieusement ,des gens se laisser impressionner par n'importe quel "gourou"
qui, hélas!, se révèle souvent pervers !....

Alors ...comment dire et redire la Parole de Jésus ,essentielle :
"Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim ...ni soif ..."....?

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Textes de la messe du dimanche 5 août 2018

Message par hélios » jeu. août 02, 2018 10:42 am

Une lecture rapide de l'Evangile de Jean


montre le lien très étroit avec le texte de l'Exode.

Impossible de lire l'un sans l'autre.

S'il y a bien deux textes à lire en parallèle, c'est bien ces deux-là.

Il faut penser que, au moment où Jean a écrit son Evangile, il avait la connaissance du texte de l'Exode et des commentaires multiples sur ce texte essentiel.

Alors, maintenant voyons ce texte de Jean.



Jean-Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Textes de la messe du dimanche 5 août 2018

Message par hélios » ven. août 03, 2018 10:29 am

Flor, très juste votre commentaire. Clair et qui va au coeur des choses.

Je me demande ce qu'il y a à rajouter........

Mais je vais relire Jean.

Hélios

Répondre