Retour de l'Eglise à l'avant Vatican II?

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Retour de l'Eglise à l'avant Vatican II?

Message par Jean Gauci » jeu. juil. 05, 2018 8:56 am

20 % de nouveaux ordonnés (sont) issus d’une communauté traditionaliste

Par ailleurs, cette année, 32 prêtres sont ordonnés au sein de congrégations religieuses ou de communautés. Parmi elles, la communauté Saint-Martin se détache, avec 8 ordinations auxquelles s’ajoutent cette année les ordinations de 9 diacres, qui devraient normalement accéder à leur tour à la prêtrise dans un an.


Comme l’année dernière, les communautés traditionalistes, dont les prêtres célèbrent la messe en latin dans la « forme extraordinaire du rite romain », maintiennent un rythme d’ordinations élevé, et les jeunes prêtres français y restent très bien représentés. On recense notamment l’ordination de 3 Français à l’Institut du Bon-Pasteur, 2 à la fraternité Saint-Pierre et 2 à l’Institut du Christ-Roi. Au total, près de 20 % des prêtres ordonnés cette année sont issus de communautés de sensibilité traditionaliste ou « classique ».

Différences avec les chiffres de la CEF

Les chiffres de La Croix diffèrent de ceux communiqués au mois de juin par la Conférence des évêques de France (CEF), tout comme l’année dernière. En effet, après avoir annoncé 117 ordinations en 2017, la CEF en annonce 125 pour 2018. Là où La Croix donne un chiffre en baisse, la CEF observe donc une légère hausse.

Plusieurs éléments permettent d’expliquer cette différence. D’une part, la conférence épiscopale a modifié sa méthode, et a pris en compte cette année des communautés qui ne l’avaient pas été l’année dernière.

C’est le cas de l’Institut du Bon Pasteur ou de la Communauté Saint-Martin. D’autre part, la CEF a intégré à son décompte les prêtres étrangers ordonnés en France – et dont certains serviront un certain temps en France – ou pour des communautés dont la maison mère est en France. C’est le cas par exemple avec la Communauté Saint-Jean, qui a connu sept ordinations cette année, dont seulement deux Français.

Le journal La Croix.



Ces statistiques manifestent-elles un retour de l'Eglise traditionaliste ?

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Retour de l'Eglise à l'avant Vatican II?

Message par booboon » ven. juil. 06, 2018 8:05 am

Les statistiques je ne sais pas mais ce que l'on constate autour de nous je le crains..... Et même en ce qui me concerne, très près de nous..... c'est parfois compliqué.
Pour faire court un de mes "petits cousins" a été ordonné dans une communauté dont je tairai le nom ( je l'ai oublié d'ailleurs en fait) où le but semble être de célébrer la messe..... et de servir celle de ses confrères (vu qu'on ne peut pas concélébrer ici) .
Je me demande d'une part quelle place il reste pour l'accueil des pauvres (pas seulement matériellement...), l'écoute de son prochain, l'actualité de l'évangile ? Et d'autre part je me demande comment un jeune de 25 ou 30 ans peut se sentir bien en 2018 dans un tel.... enfermement car ils sont quand même très enfermés sur eux mêmes !!
Même dans notre paroisse on constate que plusieurs familles pratiquent parfois chez nous parce que c'est pratique, mais bien souvent à la communauté traditionnelle (qui était encore hors Église il y a quelques années....) voisine. Ces familles "consomment" l'Eglise plus qu'elles n'y participent .... et sont quand même très égocentrées sur leur vie de famille, leurs enfants, leurs habitudes, leurs façons de considérer la liturgie etc....
On est très très loin des désirs et besoins des familles des enfants catéchisés qui cherchent quelque chose sans trop savoir quoi, qui voudraient que l'Eglise évolue sans trop savoir pourquoi ni comment, mais qui sont toujours contents qu'on les invite à une rencontre si elle est ouverte sur le monde.....
Le défi est d'oser réunir tout ce monde là ! Mais c'est difficile de garder la confiance.... surtout quand parfois on se demande comment sont formés les prêtres...... pour dire autant d'âneries ! Pardon hein mais c'est une réalité..... heureusement qu'il y en a aussi de très chouettes !
Bref je m'associe au questionnement de Jean Gauci......

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Retour de l'Eglise à l'avant Vatican II?

Message par francippo » ven. juil. 06, 2018 10:38 am

Quand vous écrivez Jean Gauci en fin de post : "Ces statistiques manifestent-elles un retour de l’Église traditionaliste ?"
Puis-je me permettre de dire que c'est "presque fait".... et que j'ai beaucoup de respect et suis soucieuse pour ces prêtres qui, actuellement ordonnés, (il y a 20 ou 30 ans déjà) doivent "faire avec". Car dans cette "Église traditionaliste" qui grignote peu à peu les diocèses, n'oublions pas les nouveaux évêques qui en sont les garants et à qui normalement un prêtre incardiné dans le diocèse doit "obéissance"!
Il est à remarquer que la France est "championne" dans cette marche en avant... en fait je veux dire en "arrière"...
francippo 8-)

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Retour de l'Eglise à l'avant Vatican II?

Message par Jean Gauci » ven. juil. 06, 2018 2:10 pm

Ce que vous écrivez, Booboon et Francippo, confirme chez moi ce qui n'était qu'une impression. L'usage de plus en plus fréquent du latin et du grégorien à la messe (Credo - Gloria, Sanctus, Agnus Dei...), le port de la soutane, qui avait disparu, et la recrudescence de communautés traditionalistes dans la région où j'habite me font penser que Vatican II est devenu de plus en plus imperceptible...
L'Eglise change-t-elle de visage ? Si je me fie aux journaux que je lis (Pèlerin - La Croix) l'actualité y est traitée dans l'esprit d'ouverture de Vatican II...
Mais cette autre église qui gagne du terrain dans l'ignorance, voire le mépris des textes conciliaires, qui en parle ?

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Retour de l'Eglise à l'avant Vatican II?

Message par booboon » sam. juil. 07, 2018 11:12 am

Jean Gauci, une petite anecdote que je viens de vivre... demain dimanche j'anime la messe. Comme le contexte est particulier (sortie paroissiale) et que j'aime bien bien connaître et ... aimer les chants que j'anime, j'ai demandé au curé l'autorisation de modifier légèrement le programme prévu pour la messe locale du dimanche sans circonstance particulière. Il était prévu sanctus et anamnèse en latin en particulier.
réponse du curé "c'est quoi le problème avec le latin ?" Alors j'ai fait la sotte.... "je ne comprends pas ce que je chante"....
je n'ai pas vraiment osé expliquer qu'un jour on avait autorisé à célébrer en langue vernaculaire.... j'ai peut-être eu tort... mais ils faut ménager la chèvre et le chou ! Un jour, plus tard, je lui en parlerai.... en attendant, j'ai eu gain de cause, ouf ! Car il est vrai en plus que n'ayant pas été élevée comme ça je connais très mal ces chants. ;)

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Retour de l'Eglise à l'avant Vatican II?

Message par booboon » dim. juil. 15, 2018 9:20 am

Jean Gauci je pense à vous depuis l'ouverture de ce fil...... j'ai retrouvé et relu dans ma bibliothèque le livre "38 ans, célibataire et curé de campagne" .... si vous ne l'avez pas lu je vous le conseille vivement. À chaque fois que je le lis j'y découvre quelque chose, suis plus sensible à l'une ou l'autre page. la première fois j'avais été très sensible aux différents portraits des paroissiens, hier, car ça se lit vite, très sensible au départ du copain au tout début du livre et au questionnement de la toute fin.... c'est qu'entre temps j'ai vu partir des prêtres ou religieux...

L'auteur, Pietro de Paoli , qui avait écrit aussi "Vatican 2035" n'est autre que Christine Pedotti que l'on retrouve dans le mouvement "conférence des baptisés francophones"..... Faites un tour sur leur site, ça va vous réconcilier avec l'Eglise... on est très loin des mouvances traditionalistes !!
Je remarque souvent que plus quelqu'un est formé, plus il est ouvert sur le monde, parce qu'il comprend sans doute le comment du pourquoi.... et vice versa. Du coup je crois qu'il faut vraiment mettre l'accent sur la formation des "laïcs".... enfin des baptisés quoi !!!

Ceci dit au quotidien, je crains d'avoir à me battre un peu avec notre curé, africain, qui ne voit pas le problème des communautés traditionnelles... lui il voit simplement qu'il y a de la main d'oeuvre pour l'aider... 😛

Courage et confiance seront nécessaires !!

Strela_999
Messages : 0
Inscription : mar. juil. 17, 2018 12:05 pm

Re: Retour de l'Eglise à l'avant Vatican II?

Message par Strela_999 » sam. juil. 21, 2018 7:00 pm

Je trouve cette recrudescence des communautés traditionalistes, que l'on soit pour ou contre, assez peu surprenante. Le statu quo du "tout modéré" tiré de la fin de la Guerre Froide, où l'on pensait assister à la "fin de l'Histoire", est tombé à plat et s'efface peu à peu. Les nations reprennent - ou tentent de reprendre - leur statut de puissance caché par l'omniprésence américaine de 1991, la scène politique des démocraties est de plus en plus occupée par ce que l'on appelait il n'y a pas si longtemps "les extrêmes" (Mélenchon/Le Pen, Trump/Sanders, Corbyn...), et il est logique que les grandes religions se dirigent vers des pratiques plus traditionnelles ou extrémistes, selon qu'on soit pour ou contre : les juifs ultra-orthodoxes se font de plus en plus présents en Israël, l'islamisme politique est de plus en plus virulent, que ce soit au sein des communautés musulmanes d'Europe, en Turquie ou au Moyen-Orient (avec Daech en tête du cortège), l'Eglise orthodoxe de Russie se fait de plus en plus importante dans la politique de Moscou, il est donc tout à fait logique que la même tendance existe au sein de l'Eglise catholique...

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Retour de l'Eglise à l'avant Vatican II?

Message par Jean Gauci » lun. juil. 23, 2018 10:21 am

J'aime bien votre analyse Strela, parce qu'elle est mesurée, exacte et clairvoyante. Le retour au passé est toujours une réaction de la peur. Mais l'Eglise parle-t-elle la langue de son temps quand elle va rechercher la soutane, le latin et la rigidité du XIXe siècle ?
Vatican II se révèle illusoire et inutile car les forces du conservatisme ont tout fait pour le rendre sans effet. Et ils commencent à réussir.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Retour de l'Eglise à l'avant Vatican II?

Message par hélios » lun. juil. 23, 2018 11:26 am

Excellente analyse Strela.

Plus que jamais, il faut, je pense, être solide sur " l'Ecriture seule ".

Après, il y a des étiquettes.

On n'est pas "progressiste" ou "traditionaliste".....

On peut être l'un et l'autre.

Vatican II n'est pas né de rien.... Il y a l'histoire de l'Eglise AVANT.....

Seule "l'Internationale " dit: " Du passé, faisons table rase ".....


Hélios

Strela_999
Messages : 0
Inscription : mar. juil. 17, 2018 12:05 pm

Re: Retour de l'Eglise à l'avant Vatican II?

Message par Strela_999 » mar. juil. 24, 2018 7:09 pm

En effet, Vatican II ne peut simplement pas pousser toute l'histoire du rite catholique "d'avant" sous le tapis... tout comme il est impossible de faire maintenant comme si cela n'était jamais arrivé.

Après, le retour au latin, à la soutane, à la rigidité, ne sort pas de nulle part lui non plus : beaucoup de gens voient que les églises se désertifient et ce depuis des décennies, alors qu'au contraire beaucoup de "nouveaux" croyants font partie de communautés traditionnelles (en effet, je n'ai jamais rencontré autant de traditionalistes, voire d'intégristes, qu'au sein de gens baptisés tard dans la vie ou qui ont été baptisés par tradition familiale et n'ont jamais pratiqué avant l'âge adulte!) ; il est donc possible de voir, si c'est ce que l'on veut voir, que Vatican II a poussé les gens à ne plus venir à l'église, alors que le futur de la foi catholique réside dans les communautés traditionalistes.

De plus, beaucoup de croyants qui ne penchaient pas réellement d'un côté ou de l'autre ont fini par se diriger vers le "camp" traditionaliste en réaction aux évolutions de la société qui voit se développer activement des choses comme les droits des minorités sexuelles, la pratique de l'Islam, la sexualisation de la société... Là où ces gens, dans une communauté calme, ne se seraient pas engagés d'un côté ou de l'autre, ils ont fait le choix de la pratique traditionaliste de par l'incompréhension et le rejet de ce qu'ils voient.

Répondre