L Eglise est-elle mortelle?

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

L Eglise est-elle mortelle?

Message par Jean Gauci » mar. mai 15, 2018 9:30 am

Par Eglise, entendons ici l'institution terrestre avec un pape des évêques des prêtres et des fidèles. On dit parfois que l'Eglise est malade mais certains rétorquent qu'elle en a vu d'autres depuis 2.000 ans qu'elle existe. L'argument est un peu spécieux car on a vu disparaitre des civilisations plus anciennes. L'argument est aussi pernicieux tant il semblerait justifier l'obligation des fidèles et des prêtres de la faire vivre.
Je ne sais pas si l'Eglise peut disparaitre mais je crois que l'Eglise peut être malade et parfois gravement, du fait d"un environnement hostile mais aussi de l'intérieur du fait de la désertion progressive de ceux qui sont l'Eglise : l'ensemble des baptisés.
Si l'on en croit les statistiques, l'Eglise de France ne va pas bien... qui en est responsable ? Le monde moderne et ses idoles ? Sans doute. Mais l'Eglise parle-t-elle le langage de son temps ? Je relève une réflexion de Denis Moreau dans son livre "Comment peut-on être catholique?" (page 167):" Saint Paul écrit (1Co, 3,9) "Vous êtes le champs de Dieu". La culture chrétienne est d'abord ce que Dieu opère dans l'humanité présente, sa manière d'y travailler, d'y être un ferment, de s'exprimer avec les mots, les dons et les sensibilités qui se trouvent là"
Un ignorant du christianisme entrant dans une église au moment de la messe, retrouverait-il les mots, les dons et les sensibilités" de son époque ?

marso1
Messages : 0
Inscription : mer. août 09, 2017 1:50 pm

Re: L Eglise est-elle mortelle?

Message par marso1 » ven. mai 18, 2018 2:38 pm

Il est vrai que les chrétiens sont bien divisés. Pourtant l’évangile du jour (Jean 21.15.19) du vendredi 18/05/2018 nous a donné un chef . Pourquoi les chrétiens le rejettent au lieu de travailler ensemble ? intérêt personnel , politique , etc ? On prend uniquement ce qui ne nous dérange pas ! et combien de catholique ntsous le coude les commandements ? tout comme bien de nos pasteurs .
Dans Luc 18.8 "pourtant est ce que le fils de l'homme , venant trouvera la foi sur terre ?" Cela ne fait-il pas peur ? Mais l'Espérance n'est-elle pas là aussi ?
A Pierre dans Mt 16.18 le Christ a dit "tu es pierre et sur cette pierre je bâtirai mon église et les portes de l’Hadès ne tiendront pas contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux, et ce que tu lieras sur terre sera lié dans les cieux , et ce que tu délieras sur terre sera délié dans les cieux."
Alors, chrétien, tu attends quoi pour retrouver le successeur de Pierre et travailler ?

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: L Eglise est-elle mortelle?

Message par toto le hirsute » mer. mai 23, 2018 8:23 pm

Oui,

De la même mort qui a "tué" son divin époux. Une mort "momentanée" mais réelle, car là où a été la tête (le Christ), là ira aussi l'Eglise.
Ainsi, l'apocalypse nous dit que les Saints seront vaincus par une bête au chapitre 13 :

" Et toute la terre était dans l'admiration derrière la bête. Et ils adorèrent le dragon, parce qu'il avait donné l'autorité à la bête; ils adorèrent la bête, en disant: Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle? Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes; et il lui fut donné le pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois. Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel.
Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. Et tous les habitants de la terre l'adoreront, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l'agneau qui a été immolé. Si quelqu'un a des oreilles, qu'il entende!
et plus loin, une autre bête fini le travail : " Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués."

Ainsi, tous les habitants de la terre chercheront à tuer les Saints, et ils y parviendront, comme ils parvinrent à tuer DIEU (en sa chair).
L'Eglise sera donc tuée en sa chair afin que toute corruption soit lavée dans le sang, par delà la mort. L'Eglise en son "âme" sera néanmoins toujours bien vivante, mais invisible pendant un temps fixé par Dieu et qui figurera le temps du tombeau du Christ.

Ensuite, puisque ce qui aura été semé dans la chair sera corrompu et brulé, ce qui aura été semé dans l'Esprit resplendira en pleine Sainteté, et alors l'Eglise paraîtra avec le Christ, glorieuse, lumineuse et très Sainte, au milieu des cris et des grincement de dents de ceux qui avaient cru l'exterminer.

"Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Evangile éternel, pour l'annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple. Il disait d'une voix forte: Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l'heure de son jugement est venue; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d'eaux.

Et un autre, un second ange suivit, en disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité!

Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d'une voix forte: Si quelqu'un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'agneau. Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles; et ils n'ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus.

Et j'entendis du ciel une voix qui disait: Ecris: Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur! Oui, dit l'Esprit, afin qu'ils se reposent de leurs travaux, car leurs oeuvres les suivent
."

Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable: sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s'accomplit la colère de Dieu.

Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu.

Et ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l'agneau, en disant: Tes oeuvres sont grandes et admirables, Seigneur Dieu tout-puissant! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations!

Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton nom? Car seul tu es saint. Et toutes les nations viendront, et se prosterneront devant toi, parce que tes jugements ont été manifestés.

Après cela, je regardai, et le temple du tabernacle du témoignage fut ouvert dans le ciel. Et les sept anges qui tenaient les sept fléaux sortirent du temple, revêtus d'un lin pur, éclatant, et ayant des ceintures d'or autour de la poitrine. Et l'un des quatre êtres vivants donna aux sept anges sept coupes d'or, pleines de la colère du Dieu qui vit aux siècles des siècles. Et le temple fut rempli de fumée, à cause de la gloire de Dieu et de sa puissance; et personne ne pouvait entrer dans le temple, jusqu'à ce que les sept fléaux des sept anges fussent accomplis.



Il y a encore tellement de choses magnifiques dans cet apocalypse que je vous invite à vous y plonger et y rassasier votre âme de volupté, car la fin est tellement belle ! Passer à travers la mort est véritablement le chemin pour trouver la VIE ETERNELLE !

Répondre