Saint Joseph, un homme, juste,père adoptif du Fils de Dieu

Saints et saintes, comment les prier ? Les grandes figures spirituelles de l’Eglise, connues ou anonymes. Sainte Marie, Mère Teresa, Sœur Emmanuelle, Jean-Paul II…

Modérateur : Françoise T.

Répondre
BonduAMJ
Messages : 112
Inscription : lun. oct. 14, 2013 7:28 pm

Saint Joseph, un homme, juste,père adoptif du Fils de Dieu

Message par BonduAMJ » sam. mars 19, 2016 4:10 pm

Joseph, un homme juste, père adoptif du fils de Dieu, qui a remplit sa mission avec efficacité, dans l’effacement le plus total.

L’Église a « découvert » Saint Joseph assez tardivement. On ne trouve aucune trace de son culte dans les calendriers liturgiques ou dans les martyrologes avant le IXème siècle. En occident, il apparait officiellement au XIème siècle). Vers la fin du XIV siècle, la date choisie pour sa fête est le 19 mars. Elle deviendra définitive en 1621 sous Grégoire XV qui l’élèvera au rang des « fêtes d’obligation ». En 1870, Pie IX proclame Saint Joseph Patron de l’Église universelle et l’année suivante lui reconnait le droit à un culte bien plus grand que tous les autres saints. Enfin en 2013, le pape François, par décret, lui donne le droit de figurer dans les prières eucharistiques et fera insérer son nom jute après le nom de Marie et avant celui des apôtres.
Selon le droit hébraïque, c’est par son père que Jésus appartient à la lignée du roi David. Matthieu est centré entièrement sur Joseph, son père adoptif, pour bien souligner cette appartenance. Le fait que cet homme, « charpentier » de métier ait accepté l’enfant de sa jeune fiancée, bien qu’il n’en soit pas le père, prend ici une grande importance. Mais Joseph n’est cité que dans les quelques paragraphes des évangiles consacrés à l’enfance de Jésus, et aucune de ses paroles ne sont rapportées.
L’iconographie classique nous le présente sous les traits d’un homme très âgé, voire décrépi, appuyé sur un haut bâton. D’abord avec Marie puis avec elle et le petit Jésus, il était un migrant et un réfugié. D’abord un migrant à cause d’un recensement qui le força à voyager de Nazareth à Bethléem, où l’Enfant naîtra dans des conditions précaires, décrites par Luc. Puis un réfugié, après avoir fui en Égypte pour échapper aux soldats d’Hérode qui avaient reçu l’ordre de tuer tous les nouveaux-nés de Bethléem.
Sur le métier de Joseph, l’Évangile de Matthieu (13,55) dit à propos de Jésus : « n’est-il pas le fils du charpentier ? ». Le Christ aussi, dans l’Évangile de Marc (6,3), est présenté comme un « charpentier ». En fait, nous avons été habitués à traduire le mot grec « téktôn » par « charpentier, menuisier ». Mais, le mot « téktôn » – que l’on retrouve dans architekton (architecte) – désignait surtout l’ouvrier spécialisé dans les travaux de construction, qui travaillait donc le bois mais aussi la pierre et savait faire un peu de tout.
Une autre expression utilisée par Matthieu pour définir Joseph – « il était un homme juste » – mérite également notre attention. Le terme hébreu « tsadik », expliquent les spécialistes, désigne « un homme exemplaire » qui respecte la Loi, un juif « pratiquant », qui devait donc posséder une certaine culture et connaître l’hébreu comme l’araméen . Joseph, écrit Matthieu, est un homme « juste » et miséricordieux. Après avoir appris la grossesse de Marie, et avant de recevoir le message de Dieu, il décide de répudier sa femme mais en cachette. Il ne la répudie pas publiquement, ne divulgue pas cette grossesse « illégitime ». Puis l’ange lui apparaît en songe pour préciser la situation.
Au cours d’une homélie prononcée dans le couvent où il réside au Vatican, Benoît XVI dresse un portrait-robot de saint Joseph, expliquant les raisons du choix de Dieu sur lui : « Parce que Joseph était un homme juste, pieux. Mais aussi parce qu’il était doté d’un bon sens pratique. Il fallait bien un homme comme ça pour organiser la fuite en Égypte, mais également le voyage à Bethléem en vue du recensement, et couvrir tous les besoins matériels de Jésus ». Le 19 mars 2006, le pape émérite, Josef Ratzinger, évoque la « grandeur » de son Saint patron qui, à l’instar de Marie son épouse, « ressort encore davantage du fait que sa mission s’est accomplie dans l’humilité et dans la vie cachée de la maison de Nazareth ». Aux premières vêpres de la Saint Joseph en 2009, il trace un autre portrait de Joseph en y ajoutant une note de stupeur : « Saint Joseph illustre cela d’une façon saisissante, lui qui est père sans avoir exercé une paternité charnelle. Il n’est pas le père biologique de Jésus dont Dieu seul est le Père, et pourtant il va exercer une paternité pleine et entière. Être père, c’est avant tout être serviteur de la vie et de la croissance. Saint Joseph a fait preuve, en ce sens, d’un grand dévouement. Pour le Christ, il a connu la persécution, l’exil et la pauvreté qui en découle. Il a dû s’installer ailleurs que dans son village. Sa seule récompense fut celle d’être avec le Christ ».
Le pape François présente Joseph comme « un modèle d’éducateur » qui veille sur Jésus comme un « gardien » et l’accompagne humblement dans sa croissance. « Joseph est « gardien », parce qu’il sait écouter Dieu, il se laisse guider par sa volonté, et justement pour cela il est encore plus sensible aux personnes qui lui sont confiées, il sait lire avec réalisme les événements, il est attentif à ce qui l’entoure, et il sait prendre les décisions les plus sages. Comme lui, gardons le Christ dans notre vie, pour garder les autres, pour garder la création ! ».
En conclusion,Joseph est un homme juste et miséricordieux, capable de regarder au-delà des conventions sociales. Un homme ouvert aux « surprises » de Dieu, à ses projets, même s’ ils doivent bouleverser sa vie. Il est un « gardien » de la vie, permet à Dieu fait homme, un enfant sans défense, « complètement dépendant des soins d’un père et d’une mère » (comme avait dit Jean Paul II à Bethléem en mars 2000), de grandir. Un homme capable aussi d’être le père d’un enfant qui n’était pas le sien. Doté d’un sens pratique, capable d’écouter la voix de Dieu et de l’appliquer, de prendre les bonnes décisions pour le bien de sa famille.
( Rédigé à partir de documents du service de presse du Vatican)

Clairangel
Messages : 179
Inscription : jeu. janv. 27, 2011 11:52 pm

Re: Saint Joseph, un homme, juste,père adoptif du Fils de Di

Message par Clairangel » sam. août 26, 2017 12:44 pm

Le texte est un peu trop long à mon goût, donc je ne l'ai pas lu.
Mais j'aime bien St Joseph, et il revient "à la mode" comme l'avait prophétisé Marthe Robin et c'est très bien ainsi.
Nos parents avaient une grande dévotion à St Joseph.

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Saint Joseph, un homme, juste,père adoptif du Fils de Di

Message par toto le hirsute » sam. sept. 09, 2017 6:23 pm

BonduAMJ a écrit :L’iconographie classique nous le présente sous les traits d’un homme très âgé, voire décrépi, appuyé sur un haut bâton
Une ancienne Tradition faisait de Joseph un veuf qui avait d'autres enfants. C'est pourquoi on le représentait âgé. Il pris pour fiancée La Vierge Marie dévouée au Temple (une autre tradition affirme qu'elle s'était consacrée au Seigneur et lui avait Offert sa vie et donc sa virginité. Le miracle de sa Naissance avait incité ses parents à la consacrer spécialement à YHWH) pour l'aider dans ses tâches de père de famille, un bon choix lui semblait-il, avec une famille tranquille, dévouée à Dieu, à l'abri des écervelées et des femmes du monde... mais Il vit que c'était une solution peu avantageuse, apprenant qu'elle était enceinte d'un inconnu.... Patatra, le voilà bien pris ! Il décide alors de la répudier et on connait la suite...

C'est ainsi que s'explique également les "frères" de Jésus dont parle l'Evangile ainsi que "les siens"..., les fils de Joseph.

Rien cependant n'affirme que cette tradition est vraie. Elle était cependant considérée comme telle par toute une époque...

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Saint Joseph, un homme, juste,père adoptif du Fils de Di

Message par toto le hirsute » lun. sept. 11, 2017 3:11 pm

Dernière précision, la tradition Orthodoxe considère toujours Joseph comme ayant été veuf avant d'épouser Marie.

Un apocryphe, le protoévangile de Jacques dit de la Mère de Marie : " « Anne répondit : « Aussi vrai que vit le Seigneur Dieu, je ferai don de mon enfant, garçon ou fille, au Seigneur mon Dieu et il le servira tous les jours de sa vie. » » (Protév. Jc 4,1).

Plus loin :
« Alors le prêtre : « Joseph, Joseph, dit-il, tu es l'élu : c'est toi qui prendras en garde la vierge du Seigneur. ». Mais Joseph protesta : « J'ai des fils, je suis un vieillard et elle est une toute jeune fille. Ne vais-je pas devenir la risée des fils d'Israël ? » » (Protév. Jc 9,1-2)."

Clairangel
Messages : 179
Inscription : jeu. janv. 27, 2011 11:52 pm

Re: Saint Joseph, un homme, juste,père du Fils de Dieu

Message par Clairangel » mar. mars 20, 2018 2:22 pm

Entendu hier à la messe, un prêtre venu d'Afrique a dit "nous avons coutume de dire que Joseph est le père adoptif de Jésus, or il n'a pas adopté le fils d'un autre homme, il est donc le PERE de Jésus".
Il y a quelques jours, je me suis surprise à découvrir qu'on pourrait dire "St Joseph, Père de Dieu", tout comme on dit " Sainte Marie, Mère de Dieu".
Je récite donc maintenant : Je vous salue Marie et Joseph, le Seigneur est avec vous, Vous êtes bénis entre toutes les femmes et tous les hommes, et Jésus le fruit de vos entrailles est béni (Joseph ayant lui aussi des entrailles de père). Sainte Marie, St Joseph, parents de Dieu, priez pour nous pauvres pêcheurs, maintenant et à l'heure de notre mort (ou à l'heure de la Rencontre comme le priait l'Abbé Pierre). Amen.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Saint Joseph, un homme, juste,père adoptif du Fils de Di

Message par hélios » jeu. mars 22, 2018 6:54 pm

Bonjour Claire-Angèle,

Je ne suis pas certain qu'on puisse dire: Joseph, père de Dieu.

Je n'ai jamais entendu cette expression.

Marie est mère puisqu'elle a "porté" Jésus.

C'est bien que vous veniez de temps à autre sur le forum.......Vous étiez plus fidèle il y a 6-7 ans.......

Bien à vous,

J.H

Clairangel
Messages : 179
Inscription : jeu. janv. 27, 2011 11:52 pm

Re: Saint Joseph, un homme, juste,père adoptif du Fils de Dieu

Message par Clairangel » sam. juin 30, 2018 8:02 pm

Merci Monsieur Jean Hélios, merci de m'accueillir à nouveau. J'ai bon souvenir de nos échanges passés, et vous avez bonne mémoire.

Répondre