Education nationale et propagande.

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Education nationale et propagande.

Message par booboon » lun. mars 11, 2019 6:55 pm

DieuAvecNous a écrit :
ven. juin 27, 2014 11:19 pm
Tout simplement effrayant. J'ai peur pour nos enfants et leur avenir.
Pas moi. Nos enfants sont solides, il faut leur faire confiance. Ils aiment leur société, eux.... car ils sont bien conscients qu'ils la construisent chaque jour. Bien sûr, tout ne va pas droit ou plutôt tout n'est pas cohérent ni acceptable, mais si l'on n'est pas d'accord, ils existe des associations pour revendiquer, des places de conseillers municipaux à pourvoir... nous sommes peu conscients de la force et de la richesse de notre démocratie. Si on en arrive à ce genre de simagrées c'est qu'à un moment, on a laissé faire.....

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Education nationale et propagande.

Message par booboon » mar. mars 12, 2019 10:09 am

levergero78 a écrit :
mer. sept. 24, 2014 2:49 pm

Le classement européen périodique le confirme bien en baissant régulièrement le niveau de la France vers le fond...


Le classement, même européen, est fait par les pays anglo-saxon pour les pays anglo-saxon...
mon frère professeur d'université au Québec nous raconte des choses hallucinantes sur le niveau des jeunes québecquois.... alors qu'on les prend très souvent comme exemple. Jamais, au grand jamais je ne mettrai mes enfants dans le système scolaire québequois. Ni dans celui d'Allemagne.... ni dans beaucoup d'autres.... si on y regarde de près, finalement, la France ne s'en sort pas si mal !

Et pour ce qui est des enseignants de gauche, c'était peut-être vrai dans les années 80.... je serais curieuse de voir les statistiques d'aujourd'hui !!
Les professeurs n'ont finalement qu'un seul défaut en France mais de taille : ils ne sont pas assez nombreux !! Et pour cause.... dès qu'ils ouvrent la bouche ils sont accusés d'être de gauche, dès qu'ils mènent une action ils sont accusés d'être à la solde du gouvernement (de quelque bord que ce soit d'ailleurs), dès qu'ils essaient d'innover ils sont pédagogistes, dès qu'ils ont des méthodes anciennes ils sont retardataires, .... bref, qui veut encore être prof aujourd'hui ?
faire 5 ans minimum d'études supérieures pour être payé 1800€ (début de carrière) à 3000€ (fin de carrière quand on a tenu jusque là !) et entendre autant de balivernes.....

Tous ceux qui les critiquent devraient prendre une classe pendant une semaine, une seule (avec réunion de parents tiens)....

Alors c'est certain, il y en a de plus passionnés que d'autres (comme dans toute profession) mais franchement je trouve que vous leur faites un procès d'intention à partir de chiffres abstraits et pas du tout adaptés à notre système.... ça se voit que je suis un peu énervée là ? ;)

Répondre