Parler pour ne rien dire

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Parler pour ne rien dire

Message par Jean Gauci » ven. juin 05, 2020 10:59 am

Singulière période que celle que nous venons de vivre.
Un comité d’experts qui ne savaient pas grand chose conseillait le président qui ne savait rien mais qui est allé interroger un professeur marseillais contesté par le même comité.
D’autres experts tout aussi ignorants sur les remèdes guérisseurs péroraient pendant des heures à la télévision et à la radio se noyant dans les supputations, les probabilités et les hypothèses .
Un haut fonctionnaire faisait chaque soir le décompte des morts et des contaminés à force de cartes et de graphiques
particulièrement anxiogènes.
Les politiques, qui n’avaient rien prévu, disaient ce qu’il aurait fallu prévoir.
Et, régulièrement, la radio nous assenait une alerte au coronavirus... avec cette observation pertinente « Si vous avez de la fièvre vous êtes peut-être malade »... on aurait pu ajouter : « Si votre cœur ne bat plus, vous êtes peut-être mort ! »
Le confinement a révélé les « disants » qui ne savaient rien mais parlaient beaucoup et les « faisants » qui ne disaient rien mais qui continuaient de bosser..
Une seule chose a échappé au confinement : la vanité.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Parler pour ne rien dire

Message par hélios » ven. juin 05, 2020 12:07 pm

Ah! Ah! Ah! ( Pour paraphraser Jean Reno).

Hélios

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Parler pour ne rien dire

Message par booboon » lun. juin 08, 2020 2:47 pm

C'est tout à fait ça Jean Gauci. On n'a pas arrêté d'entendre tout et son contraire. Fin mars, je n'ai plus écouté les informations....et toute la famille s'en est très bien portée.
Aujourd'hui je regrette une chose : d'avoir inscrit à sa demande ma fille au collège où elle ne pourra être accueillie que 2 jours.......2 lundis jusque fin juin. Je regrette parce-que cela contribue à faire parler les statistiques et on va entendre Blanquer dire que les établissements scolaires ont ré accueilli la quasi totalité de leurs élèves......et ça c'est vraiment parler pour ne rien dire et se moquer des gens : aller 2 jours au collège en 1 mois et demi ce n'est pas vraiment la reprise de l'école hein.....

Répondre