Choisir la vie... mais laquelle ?

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Choisir la vie... mais laquelle ?

Message par Jean Gauci » lun. avr. 27, 2020 10:54 am

Peut-on affirmer que la vie d'une personne est plus précieuse à 30 ans qu'à 80 et plus ?
C'est la question que posait l'information suivant laquelle les respirateurs en petit nombre était réservés préférentiellement aux jeunes patients.
Il est vrai que la valeur de la vie ne souffre pas de comparaison. Chaque vie est singulière. Mais peut-on prétendre à un droit égal à la vie, donc aux soins et à l'espoir de la guérison quand on est au début de son existence et quand on en voit la fin ?
Dans nos pays riches, nous ne nous posons pas cette question sauf quand les circonstances contraignent à faire des choix.
Personnellement, je considère que mes petits enfants et mes enfants ont droit à une espérance de vie supérieure à la mienne et si, ce qu'à Dieu ne plaise, un choix devait s'imposer, la décision ne souffrirait pas d'hésitation.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Choisir la vie... mais laquelle ?

Message par booboon » lun. avr. 27, 2020 6:18 pm

Je vous ai déjà relaté que depuis longtemps, mon beau frère urgentiste est contraint de "trier" ses patients... l'urgence n'est plus urgente quand le patient a plus de 80 ans.... mais quand quelqu'un meurt à 80 ans, on trouve ça plutôt normal... quand un enfant meurt, on est révolté. donc, oui, je pense aussi que nos enfants ont droit à une espérance de vie supérieure à la nôtre. Malheureusement, le penser ne changera rien par contre et si un jeune meurt avant une personne âgée eh bien, il n'y a pas grand chose à faire....

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Choisir la vie... mais laquelle ?

Message par Jean Gauci » mer. avr. 29, 2020 1:00 pm

La question, chère ... amie ( je n'arrive pas à vous appeler boonboon ) nous est imposée par l'actualité. Dans des situations extrêmes des choix ont été faits. Vous me l'avez confirmé. Certes on n'a pas demandé au patient âgé son autorisation pour attribuer un respirateur à un autre . On ne le pouvait sans doute pas. Pourtant, de même que chacun est autorisé à demander de mourir dans la dignité et à le signifier, pourquoi ne pas dire clairement qu'en cas de choix impératif, on comprend et accepte que dans des circonstances extrêmes, la survie de personnes jeunes soit considérée comme prioritaire...

Répondre