Les leçons d'un confinement... Réflexions.

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Les leçons d'un confinement... Réflexions.

Message par Jean Gauci » jeu. avr. 23, 2020 3:39 pm

Je pense que jamais aucun pays n'a contraint sa population à vivre enfermée aussi longtemps.
Monsieur Le Drian disait il y a peu " Après le confinement, le monde aura changé mais en pire"
D'autres, moins pessimistes, affirmaient qu'il faudra tirer les leçons de cette pandémie sans jamais préciser lesquelles.
Oh, en rêve, chacun a bien quelques idées, là dessus : La planète, la pollution, le bio, le retour à la nature, les professions qui auront pris de l'estime collective et celles qui en auront perdu, le prix d'une sieste dans l'herbe...
Personnellement, je serais assez d'accord avec Monsieur Le Drian. Les leçons, on les tire toujours pendant la catastrophe, et on s'empresse de les oublier après. Car si les catastrophes devaient avoir quelque valeur éducative, le monde ne connaitrait plus la guerre depuis longtemps. Pendant les épreuves, les conversions ne sont pas dictées par la foi, la réflexion ou la raison. Elles sont toujours le fruit de la trouille.
Après le confinement, les irresponsables, les égoïstes, les prétentieux et les profiteurs retrouveront leur nature et leurs habitude,s mais les pauvres, les migrants, les affamés, les exploités retrouveront eux aussi leur triste condition et la pandémie n'aura été qu'une parenthèse vite refermée.

J'exagère ? Je suis pessimiste ?

Mais vous, qu'allez vous changer dans votre comportement et vos habitudes ?

Moi, vraiment pas grand chose...

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Les leçons d'un confinement... Réflexions.

Message par hugues » ven. avr. 24, 2020 9:01 am

Je vois autour de moi de plus en plus de personnes qui se rendent compte que les ultra riches de cette planète jouent avec les peuples et utilisent les médias pour manipuler les gens. L'après crise , c'est soit nous sommes tous soumis au pouvoir de Bill Gates avec ses puces RFID soit nous nous révoltons et nous retrouvons notre liberté.
Est ce que l'on se rend compte de la gravité de confiner 3 milliards de personnes et de détruire l'économie des pays du G20 pour un virus comme le Covid qui fait moins de 3% de morts ! C'est une folie complète.
La Corée du Sud n'a pas arrêté 1 heure son économie, et la France est à ce point plus stupide que la Corée du Sud ? un peu de sérieux !

Après la crise, je continuerai mon combat pour défendre les plus petits de nos compatriotes qui sont toujours les victimes des puissants de ce monde.
Je vous garantis Jean, dès que le virus sera parti on va nous remettre du terrorisme écologique sur les ondes pour justifier la suppression des libertés et inventer de nouveaux impôts.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Les leçons d'un confinement... Réflexions.

Message par hélios » ven. avr. 24, 2020 10:25 am

Hugues, ce que vous écrivez n'est pas "entendable"..............

Les chiffres que vous donnez sont inattaquables mais ils sont contredits par la manière dont l'info a été traitée. Les images quotidiennes des hôpitaux débordés, le drame des Ehpad, la litanie quotidienne du professeur Salomon du nombre des morts, des réanimés etc créent ce que Jean Gauci a appelé, avec juste raison, une " psychose collective ".

Le confinement, c'est parce que nous n'avions pas d'autres moyens d'endiguer une catastrophe qui aurait eu une ampleur encore plus grande.

Mais les conséquences économiques sont dramatiques pour les plus pauvres.

Je me surprends de plus en plus à couper la radio et la TV. Un peu de RCF, un peu du sourire de la belle Anne-Sophie, un peu du professionnalisme de Caroline Roux de C dans l'air et beaucoup de Radio espérance musique sacrée.......

Hélios

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Les leçons d'un confinement... Réflexions.

Message par hugues » ven. avr. 24, 2020 2:53 pm

Je sais bien Hélios que c'est très compliqué de tenir un tel discours car en effet les gouvernements (pas seulement la France) font du zèle pour annoncer solennellement chaque soir le nombre de morts et maintenir cette psychose.
Je nuance mon propos car ce Covid crée des détresses respiratoires graves et encombre les hopitaux donc oui c'est plus sérieux qu'une gripette mais seulement 2 fois plus par 50 fois plus.
L'hiver 1968 (c'est pas très loin) la grippe saisonnière H2N2 a fait 1 million de morts (20 000 en France) et personne n'en a fait tout un plat. Peut être même que quasiment personne ne s'en souvient.
La canicule de 2003 c'est 20 000 morts mais on a pas parlé de guerre mondiale !
Une grippe saisonnière c'est 500 000 morts chaque année, je doute que le Covid réussisse à atteindre de chiffre à cause des précautions et du confinement général.

Je suis entièrement d'accord avec vous qu'étant donné l'impréparation totale du gouvernement le confinement était la seule solution à adopter en Mars pour éviter la surpopulation dans les hôpitaux, mais n'est-ce pas un aveu de faiblesse ?

On pourrait se dire que ce serait bien d'attendre la fin du virus pour faire des critiques mais pas du tout car sinon les maitres des plateaux TV s'imaginent qu'ils vont pouvoir continuer à nous rouler dans la farine éternellement. C'est le moment de dire STOP à la bêtise si l'on veut espérer qu'après cet épisode quelque chose change.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Les leçons d'un confinement... Réflexions.

Message par andrevii » ven. avr. 24, 2020 5:03 pm

Bonjour

Cher confinés, vous avez soulevé un lièvre mais vous n'avez pas vraiment abordé le sujet, le vrai sujet, c'est à dire quelles leçons devons-nous tirer du confinement et de ce qui l'a provoqué, c'est à dire l'épidémie.

Cela tient pourtant en quelques mots. Notre pays est totalement tributaire de l'étranger et dans tous les domaines hors l'alimentaire. Si les frontières se verrouillent, quel qu'en soit le motif, plus rien ne va, plus rien ne fonctionne. La délocalisation a été telle qu'elle nous a insidieusement privé des ressources les plus élémentaires.

L'uranium pour notre électricité, le pétrole pour nos voitures et notre chauffage, les médicaments pour notre santé, les produits manufacturés pour notre habillement et notre confort, le lithium pour les piles qui doivent paraît-il devenir le combustible de demain, plus de couturières et de petits ateliers pour coudre des masques. Certes je globalise mais regardez bien ce qui se passe, plus rien ne marche. On ne sait plus produire une montre, un appareil photo, un ours en peluche ...

Les voila les leçons du confinement. Pourtant notre pays n'est pas pauvre, il a une vraie faculté de rebond. Si vous venez dans le Nord et que vous ressentez une petite fraîcheur, prenez une pelle et creusez sous vos pieds, vous y trouverez du charbon ...

Moi je vous le dis, tout ça, c'est une question de gros sous et rien d'autre. Mais revers de la médaille, il y en a qui en crèvent.

André
>

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Les leçons d'un confinement... Réflexions.

Message par joseph1 » ven. avr. 24, 2020 5:25 pm

Un brin de détente ?

Le confinement rend fou.
Hier j 'ai vu mon voisin qui parlait avec son chien.
J ' en ai parlé à mon aspirateur. On a bien rit.

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Les leçons d'un confinement... Réflexions.

Message par hugues » ven. avr. 24, 2020 5:47 pm

Tout à fait d'accord Andrevi, votre analyse est pertinente mais elle va à l'encontre complète du mondialisme qui est le modèle actuel des pays du G20.

Pour éviter de passer à une extreme inverse qui serait l'autosuffisance totale pour chaque pay, qui ne me semble pas de la meilleure efficience, nous aurions pu imaginer par exemple de créer une vraie Europe qui bosse pour elle même. Il faut bien entendu exclure les anglais qui sont anglo-saxons donc à rattacher aux USA et s'occuper de nous mêmes pour produire notre nourriture, nos médicaments, nos voitures, notre énergie. Voilà un beau projet et non pas cette Europe de Bruxelles qui n'est pas en mesure de donner un coup de main aux italiens et qui s'occupe de débattre au parlement sur l'entrée de l'Albanie au moment même où des milliers de gens meurent dans les hôpitaux de Milan !
Et dire que ce sont les russes qui sont obligés de venir en aide aux italiens ! quelle honte à cette commission de Bruxelles.
La dernière blague de la commission c'est qu'ils veulent empêcher notre gouvernement de sauver Air France car ils disent que cela va fausser la libre concurrence ! Comme quoi ils préfèrent que notre compagnie nationale soit rachetée par les chinois ? IL sont dangereux, inutiles et couteux, il faut se débarrasser de cette commission au plus vite !

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Les leçons d'un confinement... Réflexions.

Message par levergero78 » lun. avr. 27, 2020 5:31 pm

La grIppe dite espagnole de 1918/1920 aurait fait 50 millions de morts minimum dont 240.000 en France (pour une population deux fois moindre qu'aujourd'hui). Qui s'en souvient ou en parle : personne, alors qu'on nous égrène chaque soir nos morts dont 23.000 actuels soit vingt fois moins.

Que faut-il en penser ? Une mémoire très courte un peu partout plus une cacophonie généralisée sur la pandémie du covid 19.

La gestion de cette pandémie est un pur scandale de la part de ce gouvernement. Aucune anticipation, gestion calamiteuse des lits d'hôpitaux, des respirateurs, des masques et autres vêtements pour les soignants, des tests.

Il est à craindre que le dé-confinement soit encore pire.

Dieu qui a tout créé et qui crée tout n'est évidemment responsable de rien. C'est l'homme le pécheur, en l'occurrence chinois, qui avec ses marchés d'animaux dits sauvages vivants qui est coupable de tout, comme d'habitude...

Avec toutes ces tragédies qui se multiplient de siècle en siècle et dont l'homme fait les frais, il va y avoir de moins en moins de croyants (ça a déjà commencé en occident pour les chrétiens) et de plus en plus d'agnostiques ou d'indifférents...Je crains de le devenir avec l'âge qui avance à grands pas.

Jean Paul Cougny

Répondre