« Jésus est mon vaccin ».

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Claudi
Messages : 32
Inscription : lun. nov. 08, 2010 10:06 pm

Re: « Jésus est mon vaccin ».

Message par Claudi » lun. avr. 27, 2020 11:17 am

Si les virus meurent c’est bien la preuve qu’ils vivaient, après on peut toujours débattre sur la qualité de cette existence. Est-ce qu’ils respirent ? Est-ce qu’ils boivent et mangent ? Comment ils se reproduisent par accouplement sexuel ou autre ?
Cela me fait penser au débat du 19 ième siècle sur l’ornithorynque.
Pardon à Jean Gauci, j'ai un peu dévié du thème : « Jésus est mon vaccin ».

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: « Jésus est mon vaccin ».

Message par Jean Gauci » lun. avr. 27, 2020 3:54 pm

Merci Claudi. Les sujets qu'on lance ont leur propre vie :) ..;comme les virus et parfois ils mutent ! Mais c'est la vie !!! Mais vous avez raison. S'interroger sur la vie des virus à propos de l'inscription stupide " Jésus est mon vaccin", ressemble au débat sur le sexe des anges dans Constantinople assiégée...

Ezechiel
Messages : 0
Inscription : mer. févr. 26, 2020 2:02 pm

Re: « Jésus est mon vaccin ».

Message par Ezechiel » lun. avr. 27, 2020 6:28 pm

Oui, on le sait bien. Le monde moderne (les quelques individus qui contrôlent les publications scientifiques) voit la vie comme étant un effet, non une cause.

Mais le vivant, la vie, c'est le Christ, c'est Dieu. Le verbe forme et l'Esprit "informe", c'est pourquoi le crédo nous dit "par Lui tout a été fait".

Ceux qui pensent que le vivant est un bricolage chimique issu de lui-même, s'interrogent encore sur le virus... normal
Mais pour les chrétiens, la vie n'est pas le résultat d'une activité chimique, mais la CAUSE.

Le virus étant dépourvu d'activité organique, il est donc exclu des vivants.
C'est encore plus clair au microscope...

A noter que Luca, la fameuse cellule ancêtre du règne vivant est une croyance. Ce n'est ni un fait scientifique, ni une réalité biologique. Tout au plus un mythe scientifique, un graal intellectuel, une "solution" à la théorie de l'évolution.

Rien a voir avec la réalité, mais intéressant tout de même pour connaître la mythologie moderne comme il est intéressant d'étudier la mythologie esquimau ou inca.

Ezechiel
Messages : 0
Inscription : mer. févr. 26, 2020 2:02 pm

Re: « Jésus est mon vaccin ».

Message par Ezechiel » mer. avr. 29, 2020 8:19 am

Claudi a écrit :
lun. avr. 27, 2020 11:17 am
Si les virus meurent c’est bien la preuve qu’ils vivaient, après on peut toujours débattre sur la qualité de cette existence. Est-ce qu’ils respirent ? Est-ce qu’ils boivent et mangent ? Comment ils se reproduisent par accouplement sexuel ou autre ?
Cela me fait penser au débat du 19 ième siècle sur l’ornithorynque.
Pardon à Jean Gauci, j'ai un peu dévié du thème : « Jésus est mon vaccin ».
Je pense qu'il est toujours intéressant de comprendre les choses en dépassant les approximations.

On utilise à tort l'expression "meurent" à propos des virus. Et par ce fait, on mélange la réalité des Virus avec celle des bactéries ou des microbes, qui eux sont des organismes vivants ayant au moins une cellule.

Or le Virus est inerte. C'est pourquoi il peut rester des milliers d'années sous la glace et réapparaître intact. Son "activité" ne vient pas de lui, mais de la cellule hôte dans laquelle il s'est fait piéger. Il n'a pas de volonté, ni de malignité. Une fois dans la cellule, le mécanisme inhérent de la cellule le multiplie jusqu'à saturation et l'éjecte après, et ainsi de suite. Cela se répète jusqu'à ce que le système immunitaire repère le problème et active les mécanismes pour le détruire, mécanismes connu sous le nom de "grippe" et qui durent 7 jours.

Lorsqu'on dit qu'il "meurt", on veut dire qu'il est détruit. Comme on détruit une clé usb ou un ordinateur ( qui eux non plus ne sont pas vivant, même s'ils font des choses). Cela provient de sa membrane qui est un assemblage de protéines qui encapsulent un tronçon d'ADN ou d'ARN. Ces protéines s'agglutinent à cause de la nature de l'ADN qui agit comme un aimant.
Lorsque la température monte, cette membrane protéique se dessèche et se détruit. On dit que le Virus est "mort", mais le terme est impropre, d'ailleurs il provient des médias et non des scientifiques.

On peut également le détruire avec des rayons UV, par le soleil, l'air sec, ou des solutions d'eau oxygénée (H2O2) et d'autres désinfectants (comme ceux que l'on utilise pour stériliser les poches de sang). Cela a pour effet de dissoudre la membrane protéique, de l'assécher ou de l'éclater. C'est pourquoi les virus disparaissent en été, et c'est pourquoi le corps produit de la fièvre pour les éliminer.

A noter que les virus de type "Coronavirus", sont extrêmement nombreux naturellement dans notre organisme. Ils ne deviennent problématiques que si notre santé ne permet plus au système immunitaire de les gérer. C'est pourquoi on meurt du virus de l'espèce "Coronavirus" si on est déjà fort malade avant.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: « Jésus est mon vaccin ».

Message par Jean Gauci » mer. avr. 29, 2020 8:51 am

Ezechiel a écrit :
lun. avr. 27, 2020 6:28 pm

Mais le vivant, la vie, c'est le Christ, c'est Dieu. Le verbe forme et l'Esprit "informe", c'est pourquoi le crédo nous dit "par Lui tout a été fait".
... et Ezechiel déforme...

Ezechiel
Messages : 0
Inscription : mer. févr. 26, 2020 2:02 pm

Re: « Jésus est mon vaccin ».

Message par Ezechiel » mer. avr. 29, 2020 10:33 pm

Jean Gauci a écrit :
mer. avr. 29, 2020 8:51 am
Ezechiel a écrit :
lun. avr. 27, 2020 6:28 pm

Mais le vivant, la vie, c'est le Christ, c'est Dieu. Le verbe forme et l'Esprit "informe", c'est pourquoi le crédo nous dit "par Lui tout a été fait".
... et Ezechiel déforme...
En fait, le VERBE procède par mode d'activité intellectuelle.

Le concept d'intelligence est la similitude de la chose connue. Le fait de rendre intelligible quelquechose est un acte qui cherche à nous la rendre semblable, à faire en nous un "double" de la chose interrogée par l'intelligence. Plus notre connaissance de cette chose est parfaite, plus la similitude est grande entre la chose comprise et la chose elle-même . En DIEU, l'intellection divine est UN avec son principe. Le Verbe est la substance même du sujet connaissant. Donc le Verbe est Dieu, mais c'est le verbe qui est le créateur, car il "forme" ce qu'il a entendu du Père. Cette formation est une manifestation. C'est la lumière qui brille dans les ténèbres. Et pour qu'elle soit manifestée la forme doit être voulue. Le verbe c'est l'intelligence, l'Esprit c'est la volonté. Ainsi l'Esprit "informe" la forme et la rend intelligible a elle-même. En Dieu ces processions sont une seule et même chose, mais leur opération respective suivent un certain ordre. Rien ne peut être aimé de volonté qui n'ai été conçu de l'intelligence. Il y a donc procession, mouvement...

La "déformation" vise à briser cet ordre. Elle vient lorsque la Vérité est méprisée et lorsque l'on considère que le blanc vaut le noir. Or la Vérité est toute entière enchâssée dans les Saints dogmes de l'Eglise catholique. Qu'un seul dogme soit méprisé et tout est déformé.

Répondre