Le progressisme

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Le progressisme

Message par joseph1 » mar. nov. 26, 2019 3:27 pm

Je suis un conservateur. Le progressisme me laisse dubitatif. Les progressistes aiment le changement quel qu’il soit et applaudissent à la transformation accélérée de la nation , de la famille , de l 'individu.

L’idéologie progressiste est mondialiste : les nations sont obsolètes. La liberté des échanges est la seule voie à explorer. Le progressiste est pour le CETA, l’accord UE/Mercosur, UE-Canada et tout autre accord commercial international. Cependant si des accords sont nécessaires, ils doivent être équilibrés pour ne pas mettre bas les économies nationales. La construction européenne, qui pourrait constituer l 'opportunité de créer une vaste nation pouvant contrebalancer le pouvoir des multinationales, n 'est vue que comme une zone géographique dans laquelle transitent les marchandises et les individus.


L ' état-nation est nécessaire à l’épanouissement de l’humanité car l’homme isolé, même bardé de droits, n’a aucun pouvoir politique. L 'exercice de la démocratie est le fait de citoyens définis par rapport à une nation et nécessite donc l 'existence de frontières.
La déclaration des droits de l ' Homme et du citoyen est liée à l’existence d’un État et de ses citoyens. Sans nation , plus de démocratie. Le citoyen du monde n 'existe pas.

Le progressisme fragmente aussi, sans fin, l’identité des individus en aspect et sous-aspects, pour y créer des catégories . Cela est particulièrement le cas pour les problèmes de genre : désormais nous sommes classés en hétérosexuel, homosexuel, bis sexuel, trans .
Le terme famille avait un sens précis : un homme, une femme et leurs enfants. Ce terme est désormais employé à d 'autres situations. On emploie l 'expression " famille monoparentale" au lieu de dire " femme seule avec enfants, on parle de famille homoparentale alors que l 'une des caractéristique de l 'homosexualité se trouve être le fait d 'être incapable de faire un enfant , donc de " faire famille ".
La famille , la vraie, perd de ce fait de la visibilité. L 'individu se retrouve un peu plus seul," sans famille".

Les protections qu’offraient la famille, les États et les systèmes sociaux deviennent autant d’entraves et l’individu doit affronter seul le risque : les chômeurs n’ont qu’à créer leur entreprise (Raymond Barre) ou traverser la rue (Emmanuel Macron).


Pour les progressistes il faut supprimer les frontières, mais toutes les frontières. La différence homme-femme est niée. Plus de rose pour les filles, plus de bleu pour les garçons. Dès l 'enfance l’interchangeabilité des sexes doit être totale. Avec la PMA une femme peut avoir un enfant sans homme; avec la GPA un homme peut avoir un enfant sans femme.
Il faut ainsi casser les prescriptions d’une époque révolue, se libérer de la transmission des stéréotypes, se désaffilier, ouvrir les frontières du genre, jeter des passerelles vers un monde nouveau dans lequel la confusion règnera en maître.

Cette volonté d 'abolir les frontières s 'applique à la définition même de l 'Homme.
Les anti-spécisme ne veulent pas d ' une frontière claire entre l 'homme et l 'animal. Sous leur pression on a changé, dans le code civil, la définition des animaux pour les rapprocher de celle de l 'humain. Depuis 2015 l’animal est officiellement reconnu par le code civil comme « un être vivant doué de sensibilité » et non plus comme un « bien meuble ».
L ' animal se rapproche de l ' Homme ou, pour le dire autrement, nous progressons à rebrousse-poil vers l'animalité. Si l ' Homme devient un animal comme un autre , s' en est fini des droits de l ' Homme.

Pour compenser tout ce désordre on a promu la libération des mœurs : pilule, avortement gratuit utilisé comme moyen contraceptifs. La femme libre peut aider l 'homme perdu à compenser la perte de ses repères. La consommation endiablée de drogue et de psychotrope illustre cette volonté de fuir.
Fuir le progressisme qui lui est imposé , voilà le propre de l 'Homme moderne.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Le progressisme

Message par Jean Gauci » mar. nov. 26, 2019 6:24 pm

Cher Joseph,
Avez vous chez vous une machine à laver, un lave-vaisselle, une télévision, une voiture. Avez vous internet ? Mais oui, que je suis sot puisque vous vous en servez pour vomir le progrès que vous confondez avec le progressisme....
Vous condamnez le mondialisme et votre attachement viscéral à l'Etat Nation vous fait néanmoins aimer[La construction européenne, qui pourrait constituer l 'opportunité de créer une vaste nation pouvant contrebalancer le pouvoir des multinationales, n 'est vue que comme une zone géographique dans laquelle transitent les marchandises et les individus. qui serait la négation des nations et des patries.
Enfin, trêve de plaisanterie...Tout n'est pas faux dans ce que vous décrivez. Malheureusement vous faites un amalgame du pire avec le meilleur. Vous louez la nation en oubliant les millions de morts qui ont opposé les nations. Vous affichez un mépris souverain pour ceux que la nature n'a créés ni femmes ni hommes. Vous vilipendez les familles monoparentales plus victimes d'abandons que coupables. Vous enfermez les femmes dans le rôle traditionnel de personnes soumises au mari oubliant que l'égalité entre les sexes difficilement acquise a libéré les femmes de l'oppression d'abrutis et de violents, leur a ouvert les portes des études supérieures et de postes de responsabilités à hauteur de leurs talents et de leurs mérites.
Vous citez deux citations stupides: celle de Raymond Barre qui conseillait aux chômeurs de créer leur entreprise et celle de Monsieur Macron pour qui il suffit de traverser la rue pour trouver du travail... Mais savez vous seulement ce que c'est qu'un homme sans travail, donc sans ressource et sans dignité ! Il faut être né dans un milieu bourré de fric pour avancer de telles conneries.
Enfin, vous regrettez qu'on ait reconnus les animaux comme des êtres sensibles capables de souffrance... vous auriez préféré les animaux " biens meubles" soumis aux sévices et tortures de maîtres pervers ?
Vous concluez "Fuir le progressisme qui lui est imposé , voilà le propre de l 'Homme moderne."
Vous n'êtes pas sérieux... mais si vous deviez être sincère, je vous conseille une belle caverne du côté des Eyzies. Il vous suffira de traverser la forêt pour trouver du travail ou de créer une entreprise de pierres taillées.

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Le progressisme

Message par joseph1 » mer. nov. 27, 2019 3:25 pm

Des éléments suite au message de Jean Gauci, » mardi 26 novembre , 6:24 pm


La nation a été cause de guerre. La religion aussi. Cela n 'enlève rien au fait que la nation ( ou le clan , la tribu,...) ou la religion sont indissociables de l ' Homme. C 'est parce que ces deux données sont vitales que l 'Homme engage des guerres pour les préserver.

Certains on été créés ni homme ni femme. Soit. Mais que cela n ' influence pas le droit qui est destiné à permettre à l ' humain de vivre en société. Le fondement de cette société est l 'homme complété par la femme ( ou vice-versa ). Le droit doit maintenir la société et respecter les cas particuliers. Mais ces derniers ne doivent pas influencer le droit , comme ils le font par exemple le mariage pour tous.

"Fuir le progressisme qui lui est imposé , voilà le propre de l 'Homme moderne." Effectivement , il y a malaise dans la civilisation occidentale : elle ne fait plus d 'enfants , les enfants qu'elle fait trop souvent se droguent, on constate la présence sur son sol de plus en plus d 'étrangers, ce qui est un mal sauf si ces étrangers s 'intègrent. En France la "machine à intégrer " c 'est l 'école. Malheureusement elle fonctionne mal.
Il y a fuite. On va vers les écoles privées , un peu moins atteintes par les pédagogies modernistes. Il y a fuite par l 'utilisation frénétique des smartphones ou équivalent, par la drogue.
Par contre la religion catholique ne voit pas ses ouailles augmenter en nombre, alors qu'augmente le nombre d 'Hommes qui ont besoin d 'aide spirituelle. C 'est là un grand mystère.
Peut-être que l ' Église n'est pas assez progressiste ?
Peut-être faudra-t-il fuir vers l 'Orthodoxie ? Je participe à des échanges avec de Orthodoxes. Je n ' y connais personne qui avance des arguments pro PMA, pro GPA, pro " indifférenciés sexuels " pro progressisme. L ' Église et ses croyants devraient s 'inspirer de ce modèle avant que ses progressistes ne la "torpille".

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Le progressisme

Message par Nic » jeu. nov. 28, 2019 10:50 am

Ben dites donc Joseph, il n'est pas marrant le monde dans lequel vous vivez! Heureusement qu'il y a encore des raisons d'espérer et de belles choses autour de nous.

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Le progressisme

Message par francippo » ven. nov. 29, 2019 11:36 am

Et bien heureusement qu'il y a eu des progressistes depuis la nuit des temps car autrement nous serions encore à vivre dans des cavernes , habillé-e-s de peaux de bêtes..;et tout le tintouin....Quant aux orthodoxes mais surtout joseph1, allez-y , vous nous en direz des nouvelles..peut-être croiserez-vous Poutine au détour d'un chemin... Lui aussi s'est raccroché à l’Église Orthodoxe Russe...quelle conversion! Au fait l’Église Orthodoxe dans son ensemble: "combien de divisions?"
francippo 8-)

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Le progressisme

Message par joseph1 » ven. nov. 29, 2019 4:26 pm

francippo a écrit :
ven. nov. 29, 2019 11:36 am
Et bien heureusement qu'il y a eu des progressistes depuis la nuit des temps car autrement nous serions encore à vivre dans des cavernes , habillé-e-s de peaux de bêtes..;et tout le tintouin....Quant aux orthodoxes mais surtout joseph1, allez-y , vous nous en direz des nouvelles..peut-être croiserez-vous Poutine au détour d'un chemin... Lui aussi s'est raccroché à l’Église Orthodoxe Russe...quelle conversion! Au fait l’Église Orthodoxe dans son ensemble: "combien de divisions?"
francippo 8-)
Je parle de progrès humain , de progrès moral.

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Le progressisme

Message par Nic » ven. nov. 29, 2019 7:29 pm

"Je parle de progrès humain , de progrès moral."
Vous savez Joseph, la morale, c'est très élastique surtout dans l'Eglise. Il fut un temps où certains papes avaient des maitresses et des enfants, il y en eut même un qui était peut-être femme, sans compter ceux qui menaient la grande vie ou qui étaient mêlés à de sombres histoires de pouvoir, de guerres et d'argent... je ne sais pas si l'on pouvait appeler ces comportements de "progressisme" à l'époque.
Le monde évolue en bien et en mal ou en mal et en bien, c'est selon... mais à toutes les époques on a toujours rencontré des gens pour vous dire que c'était mieux avant, surtout en vieillissant, c'est normal, tout le monde regrette le temps de son enfance ou de sa jeunesse.

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Le progressisme

Message par francippo » ven. nov. 29, 2019 9:42 pm

joseph1 j'avais compris mais ce que j'ai noté est aussi signe de progrès humain, moral...ne me dites pas que vous n'aviez pas perçu cela dans ma réponse!
francippo 8-)

Ezechiel
Messages : 0
Inscription : mer. févr. 26, 2020 2:02 pm

Re: Le progressisme

Message par Ezechiel » ven. févr. 28, 2020 12:43 pm

Le progrès consiste à rendre payant ce qui originalement gratuit.

Pour ce faire il doit démontrer que ce qui est payant fonctionne mieux que ce qui est gratuit. C'est pourquoi le progrès est toujours lié à un discours le justifiant. Ce n'est jamais "évident" par nature.

Pourquoi tuer des foetus dans des expérimentations ? Pour sauver des vies...
Pourquoi implanter la 5G et les smartphones partout ? Pour rapprocher les gens et les rendre heureux...
Pourquoi saturer l'eau de distribution de produits chimiques, fluor, chlore, etc... ? Pour préserver la santé des nourrissons...
Pourquoi détruire les sols et utiliser des engrais chimiques ? Pour garantir une meilleure alimentation et lutter contre la faim dans le monde...
etc...

Le discours justifiant le progrès est toujours utilisé en terme de protection et de facilité. Il s'agit du même processus que celui de la Mafia, protection et confort en échange de monnaie, et puis en échange de la liberté.

Le progressisme est une idéologie construite sur cette arnaque gigantesque du "on vit mieux maintenant".
Or ce n'est pas vrai, on vit mieux dans les pays qui pillent les autres en les enfermant dans la précarité et l'esclavage ou la guerre. Le "maintenant" ne fait pas référence à l'époque, mais à l'endroit d'où la mafia opère.

Une des conséquence de ce progrès c'est que les bénéficiaires en sont totalement esclaves, réduits et soumis au point de changer leur façon de penser pour s'y conformer. Peut-on se passer de l'électricité payante, de l'eau payante, de la télévision payante, de la voiture payante, de la nourriture payante, des soins payants, des semences payantes, de l'air payant (taxe CO2), des nouvelles du monde payantes ?

Les nouvelles générations disent non à cette gigantesque prison où les multinationales privées nourrissent, alimentent, soignent, construisent le "monde" de ceux à qui, en échange, on ponctionne l'argent et la liberté...

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Le progressisme

Message par Jean Gauci » ven. févr. 28, 2020 8:27 pm

Cher Ezechiel, vous mélangez allègrement le progrès et le progressisme.
On peut critiquer le progressisme qui voue au progrès un culte abusif et désordonné et le progrès qui est une évolution de la société basée sur l'intelligence et la découverte de nouvelles techniques qui favorise le bien être des hommes. Votre démonstration est manichéiste et sectaire. Contesteriez vous les progrès de la médecine, de l'organisation sociale, des techniques ? Si vous pouvez vous exprimer sur le Pèlerin, c'est que vous avez un ordinateur, n'est-ce pas ? Faire un procès au progrès en n'en dénonçant que les perversions n'est pas sérieux. Tout ce qui est excessif est sans valeur. Soyez donc un peu plus mesuré.

Répondre