Elle croit; lui, non.

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Elle croit; lui, non.

Message par booboon » jeu. janv. 24, 2019 6:36 pm

hugues a écrit :
jeu. janv. 24, 2019 3:04 pm
Oui Hélios, je vous rejoins et ma fille se rend compte combien ce serait un grand sacrifice pour elle, elle n'a pas besoin de son père pour le lui rappeler.

C'est vrai qu'il y a peu de garçons vraiment croyants par rapport au nombre de filles et donc c'est pas si simple à trouver la perle rare !

Mais faisons confiance au Seigneur, il a bien réussi à trouver un mari pour la Vierge Marie, il arrivera à trouver quelqu'un pour ma fille, c'est quand même plus simple !!! quoi que !
c'est sans doute vrai si j'en juge par le nombre de mamans présentes aux temps forts de catéchèse par rapport au nombre de pères présents... mais comment cela s'explique-t-il ?? je ne sais pas...

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Elle croit; lui, non.

Message par Jean Gauci » jeu. janv. 24, 2019 6:58 pm

Elle croit; lui, non; elle va au tennis; lui, à la chasse; elle est catholique; lui protestant; elle est socialiste; lui, républicaiN, elle est blanche et française; lui africain du Congo...On pourrait continuer sans fin, en quoi sont-ils dissymétriques pour reprendre votre expression ? Quelle est cette conception du mariage qui voudrait que le couple parfait et SYMETRIQUE soit constitué de deux clones ?
On peut être athée sans être sectaire; on peut aussi être catholique et être intolérant et raciste.
J'ai peur de la parfaite symétrie dans les couples, surtout quand le mâle dominant étouffe sa femme au point d'en faire sa pâle copie conforme.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Elle croit; lui, non.

Message par hélios » jeu. janv. 24, 2019 11:48 pm

Vous savez bien Jean que la religion n'a rien à voir avec des activités de loisirs ( le tennis, la chasse.....) ou la race.

Il faut un socle commun de valeurs.

Le mot de dissymétrie est sans doute inapproprié, je vous le concède. Mais je maintiens l'essentiel de ma position.

Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Elle croit; lui, non.

Message par hélios » ven. janv. 25, 2019 11:02 am

Je réponds à notre amie Blandine qui s'interroge sur la raison pour laquelle les mamans sont davantage présentes dans les temps forts de la catéchèse plutôt que les hommes...

1- Parfois, les femmes n'ont pas d'activité professionnelle elles ont donc plus de temps...

2- Au sein des couples, souvent, les tâches éducatrices sont dévolues aux femmes et pas aux hommes. Le catéchisme fait partie du domaine éducatif.
l'homme emmènera le garçon le dimanche matin sur le terrain de foot..

3- Donc, même si une femme n'est pas particulièrement croyante, elle se fera un point d'honneur à ce que son enfant reçoive une éducation religieuse comme celle qu'elle a elle-même reçue ( jusqu'à la communion.....).

4 Marie est souvent représentée comme une petite fille à qui Ste Anne apprend à lire.. Joseph est dans son atelier et rabote des planches.


Hélios

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Elle croit; lui, non.

Message par hugues » lun. févr. 04, 2019 1:12 am

Hélios,

Je suis d'accord avec toutes vos hypothèses d'emploi du temps, de foot, de rabot et autres .
Tout cela est vrai mais je pense qu'il manque un 5eme point fondamental (qui va faire réagir les internautes de ce forum et relancer quelques roquettes féministes) : les femmes sont plus portées sur le spirituel que les hommes .
Je vais faire une conférence dans quelques jours pour un groupe de jeunes de 18 à 25 ans sur le thème du choix et de l'engagement dans la vie chrétienne et je peux dès à présent vous garantir que mon audience sera 30+40% gars et 60-70% filles.
Et dans ce cas précis, il n'y a pas d'histoires de femme à la maison, de rabot, taches ménagères et de jeux de rôles divers et variés, ils sont à 80% étudiants.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Elle croit; lui, non.

Message par hélios » lun. févr. 04, 2019 10:21 am

Attention, Hugues, je n'ai pas fait de préconisations : que les femmes s'occupent de ceci ou de cela.....etc

C'est un constat que je dresse mais il évolue sans doute.

Justement, il sera très intéressant que les jeunes auxquels vous allez vous adresser vous disent comment eux conçoivent l'engagement, la vie dans le couple etc.

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Elle croit; lui, non.

Message par Jean Gauci » lun. févr. 04, 2019 1:37 pm

Si j'interprète bien les points de vue exposés plus haut, il manquerait quelque chose aux couples dits " dissymétriques" c'est à dire qui ne partagent pas les mêmes valeurs spirituelles. Ce que je constate en observant les jeunes, c'est la tolérance dans les valeurs du compagnon ou de la compagne, tolérance qui n'était pas la vertu cardinale des couples de mon âge. Je me souviens qu'une jeune fille catholique qui devait épouser un jeune homme protestant a dû se soumettre à un mariage dans la sacristie.
Dieu merci ( si j'ose dire) les mentalités ont changé.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Elle croit; lui, non.

Message par booboon » lun. févr. 04, 2019 5:12 pm

hugues a écrit :
lun. févr. 04, 2019 1:12 am
Hélios,

Je suis d'accord avec toutes vos hypothèses d'emploi du temps, de foot, de rabot et autres .
Tout cela est vrai mais je pense qu'il manque un 5eme point fondamental (qui va faire réagir les internautes de ce forum et relancer quelques roquettes féministes) : les femmes sont plus portées sur le spirituel que les hommes .
Je vais faire une conférence dans quelques jours pour un groupe de jeunes de 18 à 25 ans sur le thème du choix et de l'engagement dans la vie chrétienne et je peux dès à présent vous garantir que mon audience sera 30+40% gars et 60-70% filles.
Et dans ce cas précis, il n'y a pas d'histoires de femme à la maison, de rabot, taches ménagères et de jeux de rôles divers et variés, ils sont à 80% étudiants.
Hugues je veux bien vous croire.... mais j'aimerais comprendre pourquoi ? Est-ce la même raison qui fait que nous manquons de femmes ingénieures ?
En effet quand je vais en formation pour la catéchèse, l'auditoire est à 95% féminin.... les explications d'hélios sont assez vraies... sauf le point 1 :dans mon entourage, je suis la seule à ne pas travailler à l'extérieur de chez moi... ce n'est donc pas vraiment une question d'emploi du temps.
Et comment cela se fait-il qu'il n'y ait pas de femmes prêtres si ce sont elles qui sont plus portées sur le spirituel ? On aurait dû s'en apercevoir depuis longtemps non ?

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Elle croit; lui, non.

Message par hugues » mar. févr. 05, 2019 1:16 am

Permettez moi Booboon de ne pas répondre sur l'ordination des femmes , je suis lassé .
En revanche je vois que vous faites le même constat sur le % de femmes ingénieurs
Ce qui me désole c'est de lire le mot "manque "
On n'a pas de manque d'infirmiers pas de manque d’hôtesses d'accueil
Ma fille fait véto et c'est bourré de filles. Les filles raflent toutes les places en internat de dermato , gynécologue et pédiatre
En revanche elles ne veulent pas faire dentiste ni kinésithérapeute ni chirurgien, c'est un fait
Mon fils a fait un bac technique et le directeur avait reçu des consignes pour convaincre quelques filles de choisir cette voie. Quelle tristesse d'obliger les filles à faire comme les garçons
Pour en revenir à notre sujet : oui les filles sont plus spirituelles que les hommes
Je rejoins Hélios : c'est un constat

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Elle croit; lui, non.

Message par booboon » mar. févr. 05, 2019 5:04 pm

hugues a écrit :
mar. févr. 05, 2019 1:16 am
Permettez moi Booboon de ne pas répondre sur l'ordination des femmes , je suis lassé .
En revanche je vois que vous faites le même constat sur le % de femmes ingénieurs
Ce qui me désole c'est de lire le mot "manque "
On n'a pas de manque d'infirmiers pas de manque d’hôtesses d'accueil
Ma fille fait véto et c'est bourré de filles. Les filles raflent toutes les places en internat de dermato , gynécologue et pédiatre
En revanche elles ne veulent pas faire dentiste ni kinésithérapeute ni chirurgien, c'est un fait
Mon fils a fait un bac technique et le directeur avait reçu des consignes pour convaincre quelques filles de choisir cette voie. Quelle tristesse d'obliger les filles à faire comme les garçons
Pour en revenir à notre sujet : oui les filles sont plus spirituelles que les hommes
Je rejoins Hélios : c'est un constat

Bien sûr que filles et garçons choisissent leur voie en fonction de leurs préférences profondes.... cela dit, je comprends qu'on puisse chercher à, sinon inverser la tendance, au moins, essayer d'équilibrer les chiffres, non par souci d'égalitarisme, mais parce que les compétences et surtout les sensibilités des uns et des autres étant complémentaires, on ferait de grandes avancées techniques dans certains domaines si la répartition hommes/femmes était plus juste !
Et il faut quand même reconnaître qu'il y a encore beaucoup de milieux où, par simple pression familiale, certains métiers ne sont pas ouverts aux filles (chirurgien, ingénieur, pilote d'avion...) ou aux garçons (instituteur en maternelle, sage femme - enfin maïeuticien du coup - secrétaire....)

Répondre