Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par Rey » ven. janv. 05, 2018 12:28 pm

toto le hirsute a écrit : C'est Paul VI qui a abandonné le pouvoir temporel confié par le Christ sans engager ses successeurs (il déposa la tiare, ce qui symbolise, "j'abandonne mes titres"). Jean Paul I a lui, abandonné le rite du couronnement. Aujourd'hui la tiare est dans un musée, ce qui explique l'état du monde, livré aux loups, sans berger qui assume..
Vous savez mieux que les papes ce qu'ils doivent faire. Par conséquent vous devriez aller au Vatican leur proposer vos services, ils manquent d'hommes de bonne volonté qui travaillent à la fois gratuitement et humblement.

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par Rey » lun. janv. 08, 2018 3:00 pm

booboon a écrit :J
Vous me direz peut-être que ce n'est pas bien grave de faire des fautes, puisque le correcteur corrige et que finalement on utilise plus l'oral....
Comment le correcteur automatique va-t'il corriger ils sont sortis, des cons avait ouvert la porte ?

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par joseph1 » lun. janv. 08, 2018 4:49 pm

Rey a écrit :
toto le hirsute a écrit : C'est Paul VI qui a abandonné le pouvoir temporel confié par le Christ sans engager ses successeurs (il déposa la tiare, ce qui symbolise, "j'abandonne mes titres"). Jean Paul I a lui, abandonné le rite du couronnement. Aujourd'hui la tiare est dans un musée, ce qui explique l'état du monde, livré aux loups, sans berger qui assume..
Vous savez mieux que les papes ce qu'ils doivent faire. Par conséquent vous devriez aller au Vatican leur proposer vos services, ils manquent d'hommes de bonne volonté qui travaillent à la fois gratuitement et humblement.
Le texte ci-dessus de "toto le hirsute" ne me semble pas totalement infondé.

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par Rey » mar. janv. 09, 2018 2:39 pm

joseph1 a écrit :
Rey a écrit :
toto le hirsute a écrit : C'est Paul VI qui a abandonné le pouvoir temporel confié par le Christ sans engager ses successeurs (il déposa la tiare, ce qui symbolise, "j'abandonne mes titres"). Jean Paul I a lui, abandonné le rite du couronnement. Aujourd'hui la tiare est dans un musée, ce qui explique l'état du monde, livré aux loups, sans berger qui assume..
Le texte ci-dessus de "toto le hirsute" ne me semble pas totalement infondé.
toto et Joseph = asinus asinum fricat

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par toto le hirsute » lun. janv. 15, 2018 10:47 am

Ouille Monsieur Joseph,

Vous voila dénoncé par les intelligents et rabaissé au rang d'âne pour m'avoir cité. Oups Désolé.... mais on s'habitue vite... :lol: : ;)

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par joseph1 » lun. janv. 15, 2018 4:09 pm

Je confirme mon opinion. Je note cependant qu 'en particulier la dernière phrase du texte de "toto" mise en exergue me pose problème. Je n 'aurais pas dit les choses ainsi.
De plus il me semble que certains problèmes de l ' Eglise sont nés avec Vatican II.
C 'est de là que le relativisme , aujourd'hui combattu par l ' Eglise , a pris son essor. En postulant que le Catholicisme était une religion parmi d ' autres et non "la " religion l ' Eglise , sous prétexte de dialogue interreligieux, a fait entrer le loup dans la bergerie. On pouvait engager un dialogue interreligieux sans , dès le départ , baisser les armes. De là vient à mon sens le fait que la phrase de "toto" : " ce qui explique l'état du monde, livré aux loups, sans berger qui assume.." peut s 'expliquer.
Cependant , l 'abandon de la Tiare pontificale peut sembler effectivement aller dans le même sens.
Sans doute , pour que l ' Eglise retrouve ses ouailles , faudrait-il réfléchir à ces problèmes et , entre autres , des conséquences de l ' abandon de la Tiare, visée par le texte de "toto".

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par Jean Gauci » mar. janv. 16, 2018 10:03 am

J'ai le sentiment qu'on s"éloigne du sujet initial.
On parle de relativisme dans l'Eglise comme d'une obscénité.
Il y a dans l'Eglise des vérités essentielles qui sont des absolus. La divinité du Christ en est l'une.
Il y a aussi dans l'Eglise , des usages, des conceptions, des jugements et des pratiques qui ne sont que relatives aux contexte social et historique,et qui ont perdu leur intérêt, voire leur sens en fonction de l'évolution de la société.
Le latin, la soutane, le mariage des prêtres, le pouvoir temporel des prêtres, les indulgences inventées pour construire St Pierre de Rome.
Les pratiques intégristes ( soutane, grégorien et latin) ne semblent pas faire de différence entre l'essentiel de la foi et tant de conceptions, de pratiques toutes relatives aux siècles passés.
Or la vie n'attend pas et la culture moderne qui s'impose à la société est sans doute en rupture avec l'héritage moyenâgeux des pratiques de l'Eglise et de sa liturgie et la survie de l'Eglise me parait subordonnée à son adéquation à une expression lisible et crédible de la foi catholique et de l'Evangile.

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par levergero78 » mar. janv. 16, 2018 12:35 pm

Jean Gauci a écrit : Il y a aussi dans l'Eglise , des usages, des conceptions, des jugements et des pratiques qui ne sont que relatives aux contexte social et historique,et qui ont perdu leur intérêt, voire leur sens en fonction de l'évolution de la société :
Le latin, la soutane, le mariage des prêtres, le pouvoir temporel des prêtres, les indulgences inventées pour construire St Pierre de Rome.
Je partage tout à fait votre opinion, Jean G..

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par toto le hirsute » mar. janv. 16, 2018 5:46 pm

Bonjour,

En ce qui concerne Dieu, rien ne bouge, n'évolue, ne change. Le relativisme dans ce domaine est donc totalement pervers. Par contre en Science, le relativisme a toute sa place, en histoire aussi tout simplement parce que ce sont des produits d'activités humaines, d'idées, de concepts, de façons de voir, d'interprétations, d'idéologies, de nécessités du moment...

Or, la tradition catholique ne provient pas d'une idéologie ou de concepts mis bout à bout, mais de révélation divine. Il est donc impossible qu'une chose qui aie été consacrée par la tradition deviennent fausse dans une autre époque, tout est un.

Je dirais que les mathématiques ont ceci de commun avec la révélation qu'elles ne peuvent jamais être remises en question, et la moindre erreur dans leur énoncé foire toute l'équation. Tout simplement parce que leur connaissance provient de la révélation des lois naturelles. 1+ 1 fera toujours 2, sur mars, en Afrique ou au Moyen-Âge car la nature ne bouge pas.

Or Dieu est encore plus stable, puisqu'il est "simple", c'est-à-dire qu'en lui n'existe aucun ténèbres, aucune complication, aucun voile, tout est SIMPLE et cette simplicité lui procure une éternité et une vérité totale, tout le temps, partout.

Il est par exemple impossible de dire à la fois que Dieu a créé la vie et que Dieu a créé la mort (comme pour le dieu musulman). La simplicité est ici rompue, on a une dualité, une chose et son contraire, c'est donc faux, c'est "mathématique". Ainsi, pas à pas, on découvre la vérité de Dieu, en excluant toute redondance, tout trouble, toute dualité, et le résultat est strictement décrit par l'Eglise dans la tradition catholique: Dieu est une seule substance, volonté, conscience, être, et tout ce qui est en Lui est divin, sans mélange. Ainsi son Amour ne peut-être une créature extérieure à lui, mais c'est la même substance, c'est donc aussi Dieu, on l'appellera l'Esprit-Saint. Sa parole, son expression, son verbe vient de Lui et est donc Dieu aussi, on l'appelle le Fils. Ainsi de cette unique simplicité découle trois hypostases.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par booboon » mar. janv. 16, 2018 6:53 pm

Hier je suis allée à une formation sur les liens entre catéchèse et liturgie. j'ai pensé à vous et à ce genre de débats (à mon avis inutiles puisque toto est comme Dieu : il ne bouge pas d'un iota ;) ).

La personne qui est intervenu a rappelé que la liturgie devait être reliée à la vie, sans quoi elle perdait son sens. Ainsi, il est bon que les enfants de la catéchèse viennent dire spontanément leurs prières qui sera universelle, ils pourraient même dire ce qu'ils diraient à Jésus pour qu'il pose sur eux son regard d'Amour au moment de la prière pénitentielle.... tout un programme !
J'aurais beaucoup de choses à partager encore mais le quotidien m'appelle encore une fois ! ;)

Répondre