Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par levergero78 » lun. déc. 04, 2017 11:42 am

Bien évidemment, c'est tellement visible avec nos églises aux deux tiers vides pendant les messes, sauf les lieux touristiques comme Notre-Dame de Paris, Saint-Sulpice ou encore St Germain des Près, et quelques cathédrales ou basiliques en province, ainsi que la baisse des baptêmes et des mariages religieux... :(

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par joseph1 » mar. déc. 05, 2017 11:41 am


joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par joseph1 » mar. déc. 05, 2017 2:24 pm

Je découvre encore ceci :

http://www.lalibre.be/actu/belgique/pol ... 5a065e5eea

Je trouve que tout cela devient grave.

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par levergero78 » mar. déc. 05, 2017 6:57 pm

D'après les informations fournies par joseph, la France n'est pas la seule à se laïciser !

Les croix deviennent interdites sur tout ce qui peut être public. Il est vrai qu'il n'y a non plus ni le croissant musulman ni l'étoile juive, alors...

En ce qui concerne le même problème de la croix sur la statue de Jean-Paul II à
Ploërmel (Bretagne), il semble en voie d'arrangement par l'église locale...

En réalité c'est toute l' Europe occidentale qui est touchée par ce phénomène...Et ce n'est qu'un début, malheureusement...

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par Jean Gauci » ven. déc. 08, 2017 9:41 pm

levergero78 a écrit :En réalité c'est toute l' Europe occidentale qui est touchée par ce phénomène ( de laïcisation)...Et ce n'est qu'un début, malheureusement...
Et bien moi, je m'en réjouis.
Les collusions entre le temporel et le spirituel ( les Etats pontificaux - les rois sacrés par le pape - le clergé figurant aux côtés de la noblesse et du tiers état sans parler des alliances malsaines entre Franco, Pinochet et les évêques) ont peut être fait plus de mal que de bien.
Que l'Eglise reste l'Eglise, porteuse d'un message évangélique mais indépendante du pouvoir temporel est une libération. Qu'enfin que ce qui est à Dieu ne soit pas mêlé à ce qui est à César... comme au temps du Christ !

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par levergero78 » lun. déc. 11, 2017 11:41 am

Ce n'est pas du tout de cela que j'évoquais, mais bien au contraire la sortie des religions de la conduite des Etats, de sa présence dans les écoles et dans les espaces publics. De leur prédominance dans la vie des citoyens.

Finie la présence de cardinaux (comme Richelieu et Mancini) près des rois pour diriger l'Etat à leur place. Dieu merci.

Il reste l'islamisme politique qui veut justement revenir à ce système où c'est la loi religieuse qui prime sur la loi civile comme autrefois en France sous la royauté notamment.

Nous sommes donc bien d'accord, Jean G..

Je visais simplement aussi, par le terme de laïcisation des populations, la baisse drastique de la pratique de la religion chrétienne dans l'Europe occidentale avec des églises et des temples au trois-quart vides lors des offices...

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par Rey » lun. déc. 25, 2017 6:53 pm

Jean Gauci a écrit :
levergero78 a écrit : Que l'Eglise reste l'Eglise, porteuse d'un message évangélique mais indépendante du pouvoir temporel est une libération.
Vous déplorez que l'Eglise perde sa nature et sa force. Mais l'Eglise qu' est-ce ? C'est nous l'Eglise et que fait-on ? On cherche d'abord notre confort que l'on n'atteint jamais et ensuite on se penche sur le sort des pauvres pour autant qu'on le reconnaisse.

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par levergero78 » jeu. janv. 04, 2018 3:16 pm

Bien sûr, vous avez raison, Rey, l'Eglise c'est la communauté des catholiques romains, mais c'est de plus en plus dans l'esprit des gens l'ensemble de la hiérarchie religieuse des simples prêtres au pape en passant par les évêques et les cardinaux !

Oui, on a tendance à l'oublier, ce qui est regrettable...

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par toto le hirsute » jeu. janv. 04, 2018 7:07 pm

Jean Gauci a écrit :Que l'Eglise reste l'Eglise, porteuse d'un message évangélique mais indépendante du pouvoir temporel est une libération. Qu'enfin que ce qui est à Dieu ne soit pas mêlé à ce qui est à César... comme au temps du Christ !
En fait, le but de l'Eglise est d'être le corps du Christ sur Terre et le Pape son représentant. Vouloir revenir à l'état du monde au temps du Christ signifierait vouloir annuler l'oeuvre de l'Esprit-Saint. Comme le Christ est ROI de l'Univers, le Pape aussi possède la souveraineté sur l'Univers et l'ensemble des nations. Il est donc logique que les princes de ce monde se soumettent devant lui et lui obéissent. Outre cette autorité temporelle que d'aucun voudraient supprimer, il a également une autorité spirituelle sur l'ensemble des prétentions religieuses des hommes. Il n'est pas là pour dire que chacun à raison, mais pour prouver que seul le Christ est Vérité, Vie et Solution.

Etant régent de Dieu, du Christ, il a la charge à la fois temporelle et spirituelle sur toute l'humanité.

Il est donc inexact de considérer que le Pape n'est qu'un porteur de message. A son ordination il est dit : "Reçois cette tiare ornée d'une triple couronne, et sache que tu es Père, Prince et Roi, le Recteur de la terre et le Vicaire de Notre-Seigneur Jésus-Christ ». C'est Paul VI qui a abandonné le pouvoir temporel confié par le Christ sans engager ses successeurs (il déposa la tiare, ce qui symbolise, "j'abandonne mes titres"). Jean Paul I a lui, abandonné le rite du couronnement. Aujourd'hui la tiare est dans un musée, ce qui explique l'état du monde, livré aux loups, sans berger qui assume....

Ce qui est à "Dieu" doit donc commander ce qui est à César. Le vrai épisode de l'Evangile situe la réplique du Christ à l'endroit du paiement de la taxe qui est une forme de soumission. Le Christ nous libère de cette soumission en nous ouvrant la perspective sur quelquechose de mieux : les biens de Dieu.

La diminution du pouvoir temporel de l'Eglise au profit du seul spirituel est donc une vraie attaque contre la Royauté du Christ. Car si les biens appartiennent au diable selon l'adage (rendez à césar... car ce qui n'est pas Dieu est du démon), alors à quoi bon en user "saintement". Au contraire, TOUT doit être soumis au Christ, les biens comme les hommes, la terre comme le ciel, et tant que cette ROYAUTE totale ne sera pas effective, le monde souffrira et les guerres perdureront.

Espérons que le prochain Pape (j'aimerais bien que ce soit le cardinal Sarah) reprenne en main les affaires de Dieu et use de son pouvoir réel pour sortir le monde de sa prison de ténèbres !

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Quelle société pour demain ? Quelle culture ?

Message par booboon » ven. janv. 05, 2018 12:26 pm

J'en reviens au sujet de départ... les vacances m'ont permis d'expliquer à ma fille de 9 ans, en CM1 quelques notions grammaticales....
En effet, c'est sa génération qui a sans doute le plus été marquée par notre ministre précédente (pour qui, je l'avoue, j'avais assez peu d'estime).
Donc ma faille sait ce qu'est un prédicat, mais n'avait aucune notion de ce que sont un sujet, un verbe et un complément.
Elle sait conjuguer les verbes du 1er, 2ème et 3ème groupe...... à la 3° personne du singulier seulement.
je m'étonnais du nombre de fautes d'orthographe qu'elle faisait, alors qu'elle écrit énormément, a une mémoire plutôt visuelle et une excellente mémoire. Aucune raison donc de faire des fautes logiquement.... Après quelques analyses grammaticales (vous savez propositions relatives, ou simplement complément circonstanciel - ma fille n'avait aucune idée de ce que c'était !)..... elle ne fait presque plus de fautes....
Vous me direz peut-être que ce n'est pas bien grave de faire des fautes, puisque le correcteur corrige et que finalement on utilise plus l'oral....

hum..... les recruteurs eux font la différence ! et accessoirement, être compris est utile. Même la ponctuation est importante. je fais toujours sourire nos enfants quand on dit : ce n'est pas pareil d'écrire "allons manger les enfants, à table !"
et "allons manger les enfants à table"... :P

vivent les vacances donc pour une remise à niveau.... je doute que les professeurs de collège soient conscients que leurs élèves n'ont jamais eu idée de ce qu'est un complément !!!

Répondre