La rue est-elle devenue le premier pouvoir en France ?

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

La rue est-elle devenue le premier pouvoir en France ?

Message par Jean Gauci » sam. févr. 27, 2016 1:09 pm

Monsieur le Président de la République a été chahuté et insulté au salon de l'Agriculture. Les paysans ont bloqué les routes, les chauffeurs de Paris ont asphyxié la capitale, les grèves arrêtent les trains, les écoles, les services publics....
La France est devenu le champs clos de tous les corporatismes, de tous les groupes de pression, de tous les mouvements de protestation. Les organes républicains de représentation ( syndicats, députés, sénateurs, corporations professionnelles... ) sont débordés quand, par démagogie, ils ne s'associent pas aux fauteurs de troubles.
Certes on objectera que les paysans sont désespérés et que tous ceux qui manifestent ou bloquent la vie sociale et économique du pays ont de légitimes raisons de ne pas être contents. On peut le comprendre. Mais, dans ces conditions, la machine républicaine, réputée la meilleure est grippée et les «  représentants du peuple » deviennent inutiles..
La démocratie est-elle toujours et encore la meilleure façon de gouverner un pays ?

BonduAMJ
Messages : 112
Inscription : lun. oct. 14, 2013 7:28 pm

Re: La rue est-elle devenue le premier pouvoir en France ?

Message par BonduAMJ » jeu. mars 03, 2016 5:58 am

La Démocratie est le gouvernement du peuple par lui-même.
Les Parlementaires ont été inventés pour le faire à sa place et en son nom.
Si le peuple estime que ceux-ci ne font pas bien leur travail, qui peut l' empêcher d' intervenir, avec tous les risques et les dangers que cela suppose ?
C' est comme cela que sont nées les révolutions.

Jean-Elie_d'Ignis
Messages : 84
Inscription : lun. sept. 29, 2014 11:14 am

Re: La rue est-elle devenue le premier pouvoir en France ?

Message par Jean-Elie_d'Ignis » jeu. mars 03, 2016 7:05 pm

BonduAMJ a écrit :Si le peuple estime que ceux-ci ne font pas bien leur travail, qui peut l' empêcher d' intervenir, avec tous les risques et les dangers que cela suppose ?
C' est comme cela que sont nées les révolutions.
Bonjour,

Pour ma part, je pense qu'en effet, nombre de révoltes sont nées de la sorte, mais celles qui sont devenues des "révolutions" sont issues d'autres causes. Les "grandes révolutions" comme l'américaine, la Française, la russe, chinoise ou les révolutions "colorées", d'ukraine etc..., sont créées de toute pièce par la Grande bourgeoisie qui utilise le "peuple" comme instrument intermédiaire pour légitimer une prise de pouvoir ou de chasser quelqu'un qui leur empêchait de faire des profits ou de les étendre internationalement.

Les révolutions ont ceci de commun qu'elles suppriment les intermédiaires entre l'Etat et le citoyen. Il sera seul face à la machine d'état. A ce moment, il sera totalement démunis et dépourvu de résistance ou de protection (comme les immigrés fort appréciés par les grands patrons), plus de corporations, de métiers ou de groupes.
Cette prise de pouvoir de la "royauté" par la haute bourgeoise s'appelle "révolution du peuple". Et la démocratie qui suit est cette même bourgeoisie qui se réuni alors en "partis" gauche-droite, pour prendre le pouvoir grâce à l'électeur basique qu'une bonne campagne de pub ou de scandale oriente comme une girouette. L'esclavage industriel de l'homme, par la dette, le travail et le jeu pourront alors se mettre en place pour entretenir le bétail humain et faire de grands profits sans tumulte ni grognement, il suffit d'une bonne litière et suffisamment d'étourdissement.

Les révoltes ne débouchent pas sur des révolutions, mais sur des massacres. L’état étant toujours vainqueur, car un peuple non obéissant est inutile et inutilisable par la suite. Le dresser contre des ennemis imaginaires, des terroristes ou musulmans permet ainsi de laisser faire le travail à d'autres... Mais toute révolte du peuple se termine par la mort de celui-ci... jamais il ne produit un changement.

Mais alors que faire ? il suffit de repérer ce qui fait paniquer le plus la machine d'état : ne plus regarder la TV, éduquer seuls ses enfants, se défaire de l'industrie du médicament, vivre sans dette et petitement, se passer d'intermédiaire et échanger entre soi, vivre en autarcie, lire des livres anciens, réfléchir à l'histoire, aimer les auteurs interdits ou censurés, étudier...
D'un coup, la machine ne trouvera plus de cerveau à polluer et s'écroulera sur son propre poids. :) LA vérité vous rendra LIBRE! :lol:

Jo.79
Messages : 31
Inscription : mer. juin 23, 2010 6:18 pm

Re: La rue est-elle devenue le premier pouvoir en France ?

Message par Jo.79 » jeu. mars 03, 2016 11:38 pm

Jean Gauci a écrit :La démocratie est-elle toujours et encore la meilleure façon de gouverner un pays ?
Y a t-il une alternative à la démocratie ?
C'est sans doute là votre question Jean !
Je rejoins BonduAMJ pour dire que la démocratie est le gouvernement par le peuple lui même. Nous avons élu des représentants pour satisfaire nos choix de vie, de société.
Mais comme il est bien difficile de répondre au besoin de l'ensemble d'une population dont les intérêts sont très divers !

Les manifestations de rue deviennent un phénomène récurrent ; même si elles paraissent bien légitimes dans beaucoup de cas !
Nos représentants au gouvernement sont ils animés d'un réel désir d'agir pour les raisons pour lesquelles ils ont été élus, ou sont ils sur le tranchant d'un fil qui les obligent à ménager la chèvre et le choux ?

Il semble de plus en plus évident que notre modèle social basé sur le profit n'est en aucune mesure de satisfaire l'ensemble de la population !
Après cela faut-il s'étonner que le "pouvoir" descende dans la rue ?
Jo

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: La rue est-elle devenue le premier pouvoir en France ?

Message par andrevii » dim. mars 06, 2016 7:40 pm

Bonjour

La démocratie est le gouvernement du peuple par le peuple ou par ses représentants. Mais cela ne veut pas dire quand chose et n'est pas une vertu. La démocratie a des avantages et des inconvénients, elle s'oppose à l'autocratie. Il faut les connaître pour mieux les comprendre et sans doute pour mieux y remédier. Il faudrait analyser les différents systèmes de gouvernance.
La démocratie est souvent le résultat de lutte sociales et elle a apporté une réelle amélioration des conditions de vie. Cependant, il faut garder les yeux ouverts. Les pays où règne un haut niveau de démocratie, comme en Europe de l'Ouest, deviennent rapidement ingouvernables, une partie du peuple passant son temps à vilipender et à critiquer l'autre partie. Le résultat, c'est l'immobilisme. Impossible de légiférer, impossible d'avancer.

Quelqu'un parlait de la rue. Tous les étudiants en droit connaissent les sources traditionnelles du droit :

- La loi
- La jurisprudence
- la coutume
- la doctrine
- la pratique

Mais on oublie la rue. Pourtant elle est source du droit par son caractère comminatoire.

André.
>

BonduAMJ
Messages : 112
Inscription : lun. oct. 14, 2013 7:28 pm

Re: La rue est-elle devenue le premier pouvoir en France ?

Message par BonduAMJ » lun. mars 07, 2016 6:49 am

Depuis Démosthène, beaucoup ont cherché une meilleure façon de gouverner que la démocratie, mais ils n 'en ont pas trouvé !

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: La rue est-elle devenue le premier pouvoir en France ?

Message par Jean Gauci » lun. mars 07, 2016 1:09 pm

Ma fille est descendu de Normandie pour me voir, rognant sur ses jours de congé et ses économies.
La SNCF fait grève, le jour de son retour, 9 mars. Son billet est valable la veille ou le lendemain sans assurance d'une place assise.
Elle n'a aucune responsabilité sur le statut des cheminots ni sur leurs revendications mais va être prise en otage pour une affaire qui ne la concerne pas, comme des dizains de milliers de personnes qui vont devoir subir les conséquences d'un mot d'ordre syndical...
L'injustice de cette situation est évidente. L'Etat est impuissant, les cheminots non grévistes obligés de se soumettre au dictat des syndicats et grévistes comme non grévistes soumettront la reprise du travail au paiement de leurs jours de grève.

Où sont les libertés individuelles et des droits de la personne dont l'Etat doit être garant ?
Qui détient le pouvoir dans la gestion de l'Etat et plus particulièrement dans une entreprise "nationale" ?

Demain, les enseignants ( de l'éducation NATIONALE) , plus tard les taxis, les paysans, les fonctionnaires...

La rue, vous dis-je !

BonduAMJ
Messages : 112
Inscription : lun. oct. 14, 2013 7:28 pm

Re: La rue est-elle devenue le premier pouvoir en France ?

Message par BonduAMJ » lun. mars 07, 2016 7:15 pm

Les intérêts de chacun sont, tous, contradictoires.
Et chacun défend les siens..
Les agents de la SNCF, les agriculteurs, les éleveurs,les retraités, les chauffeurs de taxis, les enseignants,les consommateurs, les fonctionnaires, les transporteurs, etc...
Et, dans la mesure où la mondialisation, qui est une évolution irréversible, met face
à face les pays riches et les pays pauvres, les difficultés ne font que se multiplier et s' amplifier
Oui, c' est bien la tour de Babel ...
Mais ce n'était pas mieux avant !
Tout simplement les pauvres mouraient pauvres, sans savoir qu 'il y avait des riches ! La moyenne de vie était de 40 ans !
Au temps de Mme de Sévigné, il fallait plus de trois mois pour qu 'il y ait un échange épistolaire entre la France et le Japon. Aujourd'hui, dans la seconde qui suit, on connait tout ce qui se passe dans le monde...
Tant que 5 % de la population du monde posséderont 50% des richesses, oui, le monde sera injuste, et personne ne sera capable d' y changer quoi que ce soit.
Le Directeur de la Banque de France nous disait, dans une conférence, que 4 Milliards d' opérations financières se réalisaient, chaque seconde, à travers le monde, par internet ou par intranet, si bien qu 'on ne savait jamais où se trouvait l' argent !
Qui détient le Pouvoir ? Certainement pas les Chefs d' État, ni non plus la "rue" ...

Répondre