L'infidélité n'est plus contraire à la morale !

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jo.79
Messages : 31
Inscription : mer. juin 23, 2010 6:18 pm

L'infidélité n'est plus contraire à la morale !

Message par Jo.79 » ven. janv. 15, 2016 12:33 am

Ce mercredi 13 janvier, dans le numéro de La Croix, un article m'interroge !
Pour la Cour de cassation, l'infidélité n'est plus contraire à la morale.
Cette décision est partie d'un contentieux opposant un député à un magazine qui évoquait une aventure extraconjugale.
Les juges ne se sont pas arrêtés au fait mais plutôt à la notification de la Cour de cassation.

Cette dernière rappelle qu'il y a atteinte à l'honneur ou à la considération que lorsque les comportements invoqués sont contraires aux valeurs morales !
Et les juges de poursuivre : l'évolution des moeurs comme celle des conceptions morales ne permet plus de considérer l'infidélité conjugale comme contraire à la représentation commune de la morale dans la société contemporaine !
Ils rajoutent: l'adultère a été dépénalisé depuis près de 40 ans.

A croire que ce comportement est quasi général pour l'ensemble des Français ! ! !
Devons-nous nous considérer comme des extra-terrestres, nous, les fidèles ?

Si demain, l'infidélité n'est plus retenue comme une faute commise par un membre du couple, c'est aussi la règle du mariage qui en prend un sérieux coup !
Il faudra y retirer la mention (les époux se doivent fidélité et assistance mutuelle)

A quand l'ouverture à la polygamie ? ? ?
Un grand homme célèbre s'y est déjà initié ! La porte est grande ouverte ! :twisted:

Jo

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: L'infidélité n'est plus contraire à la morale !

Message par hugues » ven. janv. 15, 2016 12:08 pm

Vous avez raison Jo,

Si l'infidélité était une faute morale alors la RATP ne laisserait pas des publicités de 4X3 pour Gleeden.
Tout ce qui peut casser la famille traditionnelle est favorisé par notre gouvernement car la famille c'est le dernier bastion contre la manipulation des esprits.
Derrière cela se profile tout le combat contre la Loi Taubira par la Manif pour Tous.
Le chrétien est celui qui défend la Vie, qui défend la famille traditionnelle et fidèle. Le diable utilise les franc-maçons pour détruire la famille et leur plan est en cours de réalisation. Nous ne sommes pas des extra-terrestres, nous sommes des résistants. Nous ne sommes pas des nostalgiques du passé, nous sommes des visionnaires car l'Evangile n'est pas poussiéreux mais Bonne nouvelle pour le monde.
La question n'est pas nouvelle et déjà les disciples la posaient à Jésus en Marc 10.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: L'infidélité n'est plus contraire à la morale !

Message par hélios » ven. janv. 15, 2016 2:34 pm

Bonjour Hugues,

la Cour de Cassation est une institution du système judiciaire.

Elle traite du droit et non de la morale.

Donc si jamais vous trompez votre femme vous pouvez être condamné pour ne pas respecter le contrat qui vous engage ( en supposant que vous êtes marié.....). C'est une question de droit civil aujourd'hui, pas une question pénale.

En tant que catholique, vous êtes en état de péché mortel. C'est une question religieuse et morale.

Donc je ne suis pas étonné de l'information que vous avez notée.

Bonne journée

Hélios

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: L'infidélité n'est plus contraire à la morale !

Message par hugues » ven. janv. 15, 2016 3:09 pm

Pour Hélios,


J'ai un peu de mal à vous suivre sur la distinction entre le droit et la morale ?

Si la loi dit que 2 lesbiennes peuvent se marier et faire des enfants , c'est du droit ou de la morale ?

Les lois qui autorisent avortement, avortement thérapeutique, euthanasie, GPA, manipulation embryons .. sont fortement liées à la morale.
Le parlement décide qu'il n'y a pas de problème moral à tuer un embryon et cela devient ensuite une loi qui rentre dans le cadre du droit.

Il y a eu plusieurs cas de procès pour homicide involontaire dans le cas d'accident de la route de femmes enceintes.
La cour de cassation a décidé que tant que l'enfant n'est pas né il n'est pas un etre humain meme si cette femme était enceinte de 8 mois.

Toutefois, un cas récent va dans le sens opposé :

"Le parquet ne fera pas appel de la décision du tribunal, pas plus que la défense de l'automobiliste. Celle-ci refuse délibérément d'invoquer la jurisprudence de la Cour de cassation dans un souci d'apaisement et d'humanité vis-à-vis de la mère et de son client. "Le droit, c'est aussi traiter les humains, ce n'est pas que l'application des textes", a déclaré sa défense, expliquant avoir fait un "choix philosophique", afin que l'automobiliste qui éprouve depuis un fort sentiment de culpabilité puisse tourner la page et que la victime puisse "faire son deuil". La mère a donné un nom à son enfant et l'a enterré, a souligné cette avocate qui se dit "féministe" et qui n'a pas souhaité que son nom soit publié. "

BonduAMJ
Messages : 112
Inscription : lun. oct. 14, 2013 7:28 pm

Re: L'infidélité n'est plus contraire à la morale !

Message par BonduAMJ » ven. janv. 15, 2016 6:36 pm

Dans la mesure où une vie épanouie consiste, désormais, à satisfaire, au maximum, tous ses désirs et ses envies, pourquoi se priverait-on d' avoir une maîtresse ou un amant, comme de changer de conjoint grâce au divorce ?
Ce n' est pas la morale du gouvernement, c'est la morale de la société actuelle, où l 'on recherche, avant tout, l' épanouissement personnel le plus égoïste qui soit, sans se préoccuper des autres. N' est-ce pas ce qu' a fait le grand roi David, qui a fait en sorte que le général Ouri soit tué au combat pour pouvoir prendre sa femme ?
Un ami, avec qui je discutais un jour sérieusement de ces problèmes de morale, me disait : "'Je suis dans une belle bibliothèque, où il y a des livres tous plus beaux les uns que les autres, pourquoi faudrait-il que je sois condamné à toujours lire le même livre, sans aller feuilleter les autres ? ".

Répondre