Les programmes scolaires.

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Fanch
Messages : 0
Inscription : jeu. avr. 14, 2016 5:58 pm

Re: Les programmes scolaires.

Message par Fanch » mar. juin 07, 2016 11:49 am

Faire appel à des professeurs étrangers présente un vrai risque.
Sous toutes réserves, car je n'en connais pas la source, j'ai vu passer sur un réseau social, venant d'un site hostile à la réforme, un message qui proviendrait des services ministériels, selon lequel, pour les AP ( accompagnements personnalisés), il ne fallait pas recruter des professeurs trop savants car cela ruinerait les espoirs des jeunes élèves. Mon mauvais esprit me fait penser que ,faute d'agrégés ou de certifiés , on pourrait étendre le raisonnement à l'arabe. Mais je ne connais pas le pourcentage de reçus aux concours français en ce qui concerne cette langue. Il y en a peut-être un bon nombre.

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Les programmes scolaires.

Message par hugues » mar. juin 07, 2016 4:59 pm

Pour Françoise T. :
L'enseignement de l'arabe réellement de l'intox ou une lente et subtile intrusion dans les classes de l'école publique ?

Bonjour Hugues
Ce n'est pas de l'intox. Je vous invite à aller sur le lien donné par Joseph 1 : http://www.bfmtv.com/politique/enseigne ... 78973.html

dont voici un extrait :
"La députée LR Annie Genevard a ainsi regretté à l'Assemblée nationale "l'introduction de langues communautaires" dans les programmes scolaire et estimé que l'enseignement de l'arabe pourrait miner la "cohésion nationale". Elle est même allée jusqu'à évoquer un "catéchisme islamique".

Najat Vallaud-Belkacem a qualifié cette polémique "d'absurde" au micro de Jean-Jacques Bourdin. La ministre a ainsi expliqué que la langue arabe pourra être enseignée dès la classe de CP "dès lors qu'on a les moyens humains pour le faire" et évidemment si les parents en font le choix.

Si les professeurs ne sont pas en mesure de le faire, "nous ferons appel à des professeurs étrangers comme pour d'autres langues", a-t-elle ajouté, en citant l'exemple de l'allemand. Mais elle a assuré qu'ils seraient mieux formés et encadrés que dans le précédent dispositif Elco.

L'arabe est la langue officielle de 26 Etats, en Afrique et dans la péninsule arabique, soit 430 millions d’habitants. La ministre considère donc qu'il ne s'agit pas d'une "langue rare".

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Les programmes scolaires.

Message par booboon » mar. juin 07, 2016 6:08 pm

Si l'enseignant a un père, une mère, un cousin arabe et qu'il parle arabe, je ne vois pas le problème de faire profiter les élèves de sa culture...
Si on fait appel à un professeur formé pour plaquer une culture sur des élèves qui n'ont aucun lien avec l'arabe.... je ne vois pas l’intérêt.
faire une telle proposition c'est soit être complètement "out", soit être ... télécommandée ou menacée, non ?

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Les programmes scolaires.

Message par levergero78 » mer. juin 08, 2016 10:54 am

Après les "quartiers" multiculturels qui en bon français veulent dire arabes, la multiplication des mosquées y compris dans des églises désaffectées, les prières de rue, les migrants en majorité musulmans et maintenant l'enseignement officiel de l'arabe dans nos écoles françaises dès le plus jeune âge, jusqu'où va-t-on aller ?

La France va-t-elle rester la France de nos ancêtres ? Non. C'est terminé.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Les programmes scolaires.

Message par booboon » jeu. juin 09, 2016 11:13 am

levergero78 a écrit :Après les "quartiers" multiculturels qui en bon français veulent dire arabes, la multiplication des mosquées y compris dans des églises désaffectées, les prières de rue, les migrants en majorité musulmans et maintenant l'enseignement officiel de l'arabe dans nos écoles françaises dès le plus jeune âge, jusqu'où va-t-on aller ?

La France va-t-elle rester la France de nos ancêtres ? Non. C'est terminé.
Jusqu'à Marine présidente ?

Les catholiques à l'époque de saint Dominique n'ont pas fait mieux... les musulmans dont la religion a été "créée" quelques siècles plus tard, tombent dans les mêmes travers.... sauf que les moyens d'extermination ne sont pas tout à fait les mêmes, ni les moyens de communication d'ailleurs.

Du coup, nous savons bien que les musulmans ne sont pas responsables des actes terroristes... seuls les terroristes intégristes et + le sont.

Notre prêtre (africain, c'est un comble !) a dit dans son sermon dimanche dernier que si les familles des professants qui étaient là dimanche ne se bougeaient pas plus pour "transmettre" la foi, d'autres religions allaient envahir le pays (ça me fait toujours sourire quand il parle de la France comme de son pays, et je trouve cela très chouette en fait)

Réaction de mon fils de 14 ans : "c'est quoi le problème si les Chrétiens ne sont plus la religion majoritaire ? " ;)

Fanch
Messages : 0
Inscription : jeu. avr. 14, 2016 5:58 pm

Re: Les programmes scolaires.

Message par Fanch » jeu. juin 09, 2016 11:57 am

l'Histoire est souvent cyclique. A une mode succède une anti-mode. Je ne me fais pas trop de bile pour l'avenir du christianisme en France, les jeunes curés par exemple sont souvent très dynamiques . Certains jeunes sont habités par la foi, cela se lit dans leurs yeux. Ce sera certainement un christianisme plus ouvert, moins replié sur lui -même et pluri-culturel. Il y a trente ans, j'aurais trouvé cela horrible mais maintenant, je trouve cela très encourageant. Souvent la génération des petits-enfants se rapprochent de la foi des aïeuls, si les parents n'ont pas su ou pas voulu transmettre. L'Esprit souffle où il veut, y compris chez les athées, partout en fait. D'autres religions ont déjà pris place sur notre sol, cela n'a rien de grave en soi, si elles promeuvent l'amour, et le respect du prochain.

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Les programmes scolaires.

Message par levergero78 » jeu. juin 09, 2016 1:08 pm

Bien sûr, booboon.

J'ai toujours dit que les religions, quelles qu'elles soient, étaient le vecteur principal des guerres entre les hommes et, de surcroît, les plus violentes et cruelles alors que le Dieu (unique !) est censé précher l'amour....

Fanch
Messages : 0
Inscription : jeu. avr. 14, 2016 5:58 pm

Re: Les programmes scolaires.

Message par Fanch » jeu. juin 09, 2016 3:34 pm

En effet, les religions, avec leurs structures et leurs lois-cadres, ont tendance à exclure l'autre ou même l'adepte , s'il n'est pas tout à fait dans la norme. Méfiance sur les structures d' Eglise. On reconnaît celui qui croit avec sincérité à ses fruits. Et le Dieu -Amour, que l'on peut appeler aussi le Dieu miséricordieux, de paix ou de justice reconnaît les siens, quelles que soient les étiquettes dont on l'affuble, Lui, ou les croyants, "de bonne volonté". Les religions, qui sont censées relier, ont tendance à lier.
Quand on colle une étiquette sur un bocal, ou une structure, il est prudent de goûter au contenu pour ne pas s'empoisonner. L'esprit sectaire sévit partout, y compris dans l'Eglise catholique romaine.

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Les programmes scolaires.

Message par joseph1 » mar. sept. 06, 2016 3:02 pm

Pour en revenir aux programmes scolaires.
Le but de l ' école , maintenant , c 'est d ' apprendre à jouir.
On ne tirera jamais rien de l 'éducation nationale , surtout pas la transmission des matières fondamentales ( français, maths, histoire ... ) . Une seule solution , le privé.

Le lien :

http://www.liberation.fr/france/2016/08 ... es_1475678

Jean-Elie_d'Ignis
Messages : 84
Inscription : lun. sept. 29, 2014 11:14 am

Re: Les programmes scolaires.

Message par Jean-Elie_d'Ignis » jeu. sept. 08, 2016 3:01 pm

Bonjour,

Je suis content, je me suis inscrit au cours d'arabe à l'université de Liège.

Pour beaucoup, apprendre l'arabe est synonyme de perte d'identité. Or, la vraie perte d'identité c'est d'apprendre l'Anglais, puisque c'est la langue de la non-identité et de l'occupant (depuis 1945, voir l'architecture, l'urbanisme, les arts et la culture, la dette....).

Apprendre l'arabe permettra de pouvoir parler de Dieu en arabe aux Arabes. C'est motivant, car bien souvent, il n'y a personne qui parle de Jésus en arabe (excepté Soeur Emmanuelle). De plus, la morale est davantage "familiale", anti-avortement, anti -ogm, anti-lgbt etc... que celle que nous impose l'occupant laïque.

Une bonne entente entre musulmans et chrétiens serait productive (voir l'exemple de la Syrie ou du Liban (avant destruction)). C'est peut-être cela qui fait peur aux grands argentiers du monde qui risquent de voir leur modèle de société remis en question, et qui craignent le retour du sacré, visible et priant que l'envoutement des médias avait rendu "vieillot, dépassé et pré-pubère".

Apprenons tous l'arabe et l'immigration serait l'occasion de grandes conversions !

Prions les saints martyrs arabes d'Orient de nous apporter les fruits de leur intercession auprès du Père pour cette oeuvre magnifique !!! :)

Répondre