Les programmes scolaires.

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Les programmes scolaires.

Message par joseph1 » lun. avr. 27, 2015 7:24 am

Un nouveau programme d 'histoire est mis en place pour les élèves des collèges.

Je vous donne , sur ce sujet , un extrait d' un article paru dans le Figaro.

Je surligne ce qui me semble le plus choquant et qui me semble montrer que l' Education nationale souhaite faire entrer les enfants dans un monde " post-chrétien ".

L ' extrait du Figaro :

.....C'est en parcourant ensuite la liste des sujets abordés ( par le programme du collège ) que l'inquiétude surgit: le Conseil supérieur des programmes (CSP) distingue les sujets «obligatoirement étudiés» des sujets «traités au choix de l'enseignant». Ainsi, l'étude de l'Islam sera obligatoire, mais celle du christianisme médiéval facultative - ceux qui choisiront de l'enseigner devront le faire uniquement sous l'angle de l' «emprise de l'Eglise sur les mentalités rurales». Dans une société en mal d'intégration et de cohésion nationale, on ne manquera pas de s'étonner d'une curiosité si grande pour les religions venues d'ailleurs, et d'une révulsion si manifeste pour nos racines judéo-chrétiennes. N'est-ce pas pourtant en redonnant à l'élève ces racines que nous le rendrons d'autant plus ouvert à l'altérité? Par ailleurs, où est-il passé, ce «cadre national» que le CSP évoquait précédemment?


source : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/20 ... atives.php

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Les programmes scolaires.

Message par hélios » lun. avr. 27, 2015 8:03 pm

Excellent et utile sujet, Joseph 1.

Mais je crois que les programmes n'ont pas encore été adoptés définitivement.

Attendons.

Ensuite, il conviendrait d'examiner très attentivement l'économie générale des programmes d'histoire de l'école jusque à la fin du lycée.

Dans les programmes d'histoire, le professeur doit faire des choix car il lui est impossible de tout traiter. Reste à savoir quels choix.......

L'Inspection générale d'histoire est attentive, je pense, à l'économie des programmes.

Même, quand les programmes sont adoptés, ils peuvent être interprétés de manière différente.

Mais le Figaro a raison d'être attentif...

Qu'en pensez-vous ?

Hélios

Jean-Elie_d'Ignis
Messages : 84
Inscription : lun. sept. 29, 2014 11:14 am

Re: Les programmes scolaires.

Message par Jean-Elie_d'Ignis » mer. avr. 29, 2015 4:55 pm

Bonjour,

Chaque pouvoir cherche à se justifier en modifiant le réel. Pour ce faire, il modifiera le passé, le présent et l'espérance du peuple qu'il cherche à dominer.

Aujourd'hui, le pouvoir est athée et maçonnique. Il est donc naturel qu'il modifie l'histoire pour devenir victime de l'idéologie qu'il cherche à ruiner. C'est le coup classique de chaque dictature. La science est également modifiée et l'ensemble des recherches et publications ne sont financées et acceptées que si elle vont dans le sens de l'état.

Ainsi, si l'on cherche à déraciner un peuple pour mieux le contrôler, il faut le rendre orphelin ou du moins fruit du hasard. Deux méthodes existent : nier son père et affirmer que sa descendance était mauvaise. C'est ce qui a été fait à l'Eglise et au Roi par le passé, et aujourd'hui à la tradition. Les bolchevistes et communistes ont également appliqué les mêmes méthodes pendant quelques dizaines d'années, cependant ils tuaient en plus. C'était l'erreur, car lorsqu'on tue des chrétiens, une semence se plante et en produit d'autres en nombre toujours plus élevé.

Aujourd'hui, pour faire ce même travail dans nos sociétés, nos élus utilisent la corruption des mœurs et la destruction du respect. Par ce biais, en ayant été déraciné, ayant été conduit à maudire notre passé, et en ayant été profané dans notre âme, nous sommes amenés progressivement à devenir des morts-vivants, prêt à subir tous les lavages de cerveau imaginable et toutes les "programmations" estimées nécessaire à notre esclavage. On nous pousse à haïr le musulman, le patron, le riche, le vertueux, le pieux etc...

Cette méthode est déjà d'application depuis quelques siècles sous couvert du "secret alchimique".

L'alchimiste part d'une matière première, qu'il transforme par le biais de la putréfaction et de feux doux à la séparation entre le fixe et le volatil, c'est l'oeuvre au noir. Ensuite, par distillation successive et feu progressif, on obtient une teinture servant à "teindre" le vil plomb pour obtenir un or brillant. Il s'agit du programme franc-maçon. La matière première c'est la société, l'homme. Pour en faire de l'or, il faut le corrompre, le putréfier, laisser les feux des passions s'emparer de lui (mais sous contrôle) pour porter la matière à un état de guerre interne où le fort tuera le faible et fera donc naturellement la séparation du "pur" et de l'"impur" (l'impur étant le faible). De cette victoire des forts, ils sera procédé encore des distillations (des épreuves successives) pour arriver à ne garder que les plus "purs". C'est ensuite, de leur semence que seront créés une race nouvelle, une race "dorée", l'age d'or.

Ce programme en cours, vise donc à détruire une trés grande partie de la population mondiale dans des conflits sans fins. Il faut donc beaucoup de décérébrés pour jouer à cette guerre, l'école les fournira. Cette réduction doit amener l'humanité à 500 millions selon Bill Gates (mais aussi David Rockefeller, Mikhaïl Gorbatchev, Ted Turner, Jacques Cousteau...) qui finance ce programme notamment en distribuant par l'unicef, des vaccins stérilisant aux populations d'Afrique et d'Inde (autre technique)...

Les programmes d'avortement lancés dans le monde entier permettront de bloquer l'arrivée des humains sur terre, les nations seront lancées les unes contre les autres et l'"impur" périra. Ensuite règneront les maîtres, avec Jérusalem comme capitale et les promesses bibliques seront lues dans le monde entier afin que les nations apportent leur or et se prosternent à Sion où règnera pour un temps, des temps et la moitié d'un Temps, l'Antichrist au milieu du temple reconstruit. :)

L'école de la république prépare ce moment. Normal donc que tout s'accélère...

Hugues Marie
Messages : 0
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:02 am

Re: Les programmes scolaires.

Message par Hugues Marie » jeu. avr. 30, 2015 3:00 pm

J'appelle ça de la haute trahison. L'islam n'a jamais rien apporté, aucune culture, aucune science, aucun monument. Les connaissances qu'ils ont acquises leur viennent des Grecs et des Perses, des Romains etc. Toutes leurs mosquées, reposent sur un seul modèle : l'église Sainte Sophie de Constantinople, construite par des chrétiens. Les premières mosquées construites sous l'autorité des musulmans, le furent par des esclaves chrétiens qu'ils avaient capturés...

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Les programmes scolaires.

Message par booboon » jeu. mai 28, 2015 2:09 pm

Maman de collégiens, j'écoute, observe, ...; et avec hélios, attend. Oui attendons car rien ne semble encore bouclé ni définitif pour les programmes scolaires.

Après les vives réactions liées à la réforme (je devrais dire aux réformes : organisation ET programme), je me suis fait la réflexion que l'égalitarisme et le nivellement par le bas étaient passés de mode dans le corps enseignant. tant mieux. Espérons que le gouvernement ne soit pas sourd..... ce n'est pas encore gagné manifestement.
Et c'est très dommage car il y a de bonnes choses dans cette réforme (en fait une officialisation de ce qui se pratique déjà parfois, comme ici...) , mais il y a aussi des choses catastrophiques et surtout pour l'instant très floues ;)

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Les programmes scolaires.

Message par hugues » jeu. mai 28, 2015 3:21 pm

Hélios,

Vous avez une grande générosité de coeur et vous etes positif mais là vous entrez dangereusement dans la naïveté !
En effet, vous avez raison de dire que par le passé les profs pouvaient prendre des distances avec les programmes mais ce bon temps est terminé.
Il est prévu que les profs qui s'écarteront de la ligne imposée seront inspectés et devront suivre un stage de "recyclage" .
On se croirait en plein regime stalinien !

Une amie prof de philo me disait qu'elle a été renvoyée 3 mois pour avoir osé évoquer la manif pour tous lors d'un cours de philo en terminale !

Il faut vraiment s'inquiéter de la mise en oeuvre du programme francs-maçon.
J'ai appris que l'Express de cette semaine dévoile tout le parcours de Valls en franc-maçonnerie, je suis content de cette publication car peut être que les gens le croiront si c'est écrit dans l'Express et leurs yeux s'ouvriront.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Les programmes scolaires.

Message par hélios » jeu. mai 28, 2015 8:05 pm

Mon cher Hugues,

Je pense que votre point de vue n'est pas juste.

L'Education nationale est une machine très complexe.

Les Inspecteurs généraux ne sont pas des "politiques". Il y a chez eux une très grande diversité d'opinions politiques et religieuses Leur fonction est pédagogique et non politique. Ils doivent mettre en oeuvre les programmes scolaires. Ce qui veut dire les présenter aux professeurs, les commenter, en souligner les points forts, les articulations. Les programmes des concours présentent une grande diversité:il y a deux ou trois ans Saint Augustin était au programme de l'agrégation de philosophie....!

Jamais un professeur ne sera sanctionné pour ses opinions politiques.

Les grandes directions de l' Education nationale sont occupées par les mêmes personnes d'un Ministre à l'autre .

Pour ce qui est du prof de philo sanctionné,je ne peux rien dire car je ne connais pas cette affaire. Mais pourquoi ce prof évoque-t-il " la manif pour tous " en cours de philo ? Qu'est-ce que la manif pour tous a à voir avec un cours de philo ?

J'ai soutenu la manif pour tous ( mais pas dans ses excès) mais si j'avais été professeur de philo je n'aurais pas parlé de la manif pour tous en classe.

Bonne réflexion.

Hélios

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Les programmes scolaires.

Message par hugues » jeu. mai 28, 2015 8:59 pm

Je vous mets ci dessous un extrait du Pere Yannick Bonnet, pretre au Puy en Velay et qui connait très bien le milieu scolaire et enseignants. C'est toujours bien d'avoir des avis de gens qui sont du métier.

Du nouveau dans l'Education Nationale ?
A cette question, ma réponse sera nuancée. Il n'y a pas de changement sur le fond de la stratégie gouvernementale, mais  en termes d'action, une nouvelle violence qui s'exerce sur les enseignants eux mêmes.

Entendons nous bien , je veux dire sur les enseignants qui s'obstinent à vouloir instruire et cultiver leurs élèves. Jusqu'à présent ceux-ci pouvaient pendant leur passage à l'IUFM " faire le gros dos " , dissimuler leur hostilité au credo pédagogiste et, usant de leur liberté pédagogique, faire consciencieusement leur travail d'enseignant dès qu'ils étaient sur le terrain. C'était certes très difficile dans le primaire , mais dans le secondaire il subsistait une " zone libre " pour les amoureux de ce magnifique métier. Ayant été un des trois fondateurs de l'association " Lire et écrire " , j'ai la chance d'avoir des contacts avec des enseignants de l'enseignement publique et j'ai continué à suivre l'évolution du système depuis 1999, année de mon ordination. J'ai toujours considéré que cela faisait partie de ma pastorale, étant donné mon passé de directeur d'une Ecole d'ingénieurs...
 
...Ignorant tout de notre culture, ce qui est un atout pour elle, notre ministre peut la haïr de principe sans risquer d'avoir des remords. Elle a compris que le changement des programmes était nécessaire mais pas suffisant et qu'il fallait parallèlement s'attaquer aux enseignants hostiles au génocide culturel.

Il est difficile de faire repasser une inspection à un professeur, dûment bien noté et inspecté relativement récemment, mais il est possible de lui imposer une entrevue avec un inspecteur-conseil qui va le mettre en accusation à la façon des procès staliniens des années trente. Pas question de pouvoir dialoguer ou argumenter, le jugement est déjà prononcé et c'est à un procureur que vous avez à faire. Il vient pour vous "aider" et, pour ce faire, va vous apprendre votre métier, car, lui, il sait !

Il va vous envoyer en stages de lavage de cerveau et suivre attentivement leurs effets. George Orwell a décrit , relire " 1984 "et "La ferme des animaux" ce processus d'asservissement . " Tous les hommes sont égaux mais les tenants du pédagogisme sont plus égaux que les malheureux héritiers d'une culture plus que millénaire " !

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Les programmes scolaires.

Message par hélios » ven. mai 29, 2015 11:15 am

Hugues,

J'adore le Puy-en-Velay. Je connais les religieuses dominicaines d'un petit bourg aux portes du Puy. L'une d'entre elles est spécialiste de cithare....

Je ne connais pas ce Père Bonnet du Puy-en-Velay mais il écrit des sottises. Sa diatribe contre les inspecteurs est du même tabac que celle de certains membres du SNIUPP......


...................................

Vous savez, Hugues, que le Secrétaire général de l'Enseignement privé catholique a approuvé la Réforme du collège de Madame Vallaud-Belkacem......( voir le journal La Croix je n'ai plus le numéro sous la main mais il est très récent...)

Sans rancune...

Hélios

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Les programmes scolaires.

Message par hugues » dim. mai 31, 2015 12:14 am

Oui hélios , je le sais que malheureusement le secrétaire de l'enseignement privé soutient Najat et ses programmes.
Cela confirme bien que la catholicité a disparu parmi de nombreux responsables , mais cest pas nouveau cela fait 40 ans !

Ma fille de 15 ans est en 3ème dans une école catho et leur prof d'histoire les fait travailler cette semaine sur une comédie musicale sur la guerre 14/18
Le fil rouge c'est : le rejet du hEros par sa troupe à cause de son homosexualité et le manque de liberté des femmes de cette époque

Répondre