Travailler le Dimanche ... quand la vierge s'en mêle ...

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Ruja
Messages : 15
Inscription : mer. avr. 21, 2010 9:16 pm

Re: Travailler le Dimanche ... quand la vierge s'en mêle .

Message par Ruja » mer. avr. 21, 2010 9:49 pm

Ca a été pour moi une grande peine de voir que l'on va travailler le Dimanche, mais étant le premier jour....
Dieu, dit-on créa le monde en six jours et le septième se reposa...

je me pose toujours la même question ? le dimanche est-il le 1er jour ou le jour du repos ? :?:

Ruja
Messages : 15
Inscription : mer. avr. 21, 2010 9:16 pm

Re: Travailler le Dimanche ... quand la vierge s'en mêle .

Message par Ruja » dim. mai 30, 2010 11:58 am

Y a t-il du mal , a travailler le dimanche ?

Le matin où il faudrait etre a la messe, ou autre office religieux .. les magasins sont emplis de clients !

Je vous demande pardon, mais j'y vais aussi!

Pourtant je suis totalement contre l'ouverture des grandes surfaces. Mais il faut aussi voir qu'il y a beaucoup de gens, dont la religion n'impose pas ce recueillement !

L'aprés midi certains magasins sont ouverts, est-ce un péché pour un catholique de faire ses courses le dimanche après-midi alors que les vêpres ne sont proposées que très rarement ?

Mais de toute façon ça serait pareil : les stades se rempliraient, comme ils le sont tous les dimanches. Alors les vépres? :?: :?:

Avatar de l’utilisateur
Henri d'E
Messages : 35
Inscription : ven. sept. 12, 2008 2:48 pm
Localisation : Antony (Hauts-de-Seine), France

Re: Travailler le Dimanche ... quand la vierge s'en mêle .

Message par Henri d'E » dim. oct. 10, 2010 4:29 pm

Le dimanche est le jour du Seigneur, soit.
Mais, comme il est dit plus haut, il est indispensable qu'il y ait des travailleurs le dimanche : infirmières, pompiers, conducteurs de trains, policiers, par exemple.
Cependant, notre société ayant placé loisirs et plaisirs comme but ultime de l'existence ("Il faut bien profiter de la vie !" - cf l'opposition au recul de l'âge de la retraite), il faut aussi, le dimanche, que travaillent les professionnels des loisirs, les marchands de toute sorte, ete soi-même pour arrondir les revenus ...
On va me répondre : "On bosse toute la semaine, si on ne peut se divertir le dimanche, où va-t-on ? ".
Pour un chrétien, qu'est-ce que le divertissement ? Et comment se situe-t-il dans le sens que l'on donne à sa vie ?
Je ne partirai pas dans des développements compliqués, mais je poserai seulement ces questions :
- se divertir, est-ce occuper son temps, si possible en se faisant plaisir, pour ne pas le voir passer, et "en" profiter le plus possible ? Un divertissement, c'est aussi détourner l'attention ... de ce qui seul a de l'importance.
- pour quoi est-ce que je vis ? Attendre la mort, sans trop penser à rien, tout en donnant aux oeuvres un peu d'argent et de temps, afin de bénéficier à la fin de la miséricorde divine ?

Répondre