Le délit de solidarité

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Le délit de solidarité

Message par joseph1 » dim. juil. 14, 2019 7:59 pm

Il paraît étrange que nous autres européens ayons intériorisé si facilement que l'Afrique puisse abandonner chez nous son trop plein de populations sans avoir à s'en expliquer et rendre des comptes.

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Le délit de solidarité

Message par joseph1 » jeu. juil. 18, 2019 3:54 pm

La solidarité nous mène au gouffre quand elle n'a pas de frontières.

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Le délit de solidarité

Message par joseph1 » jeu. sept. 05, 2019 3:18 pm

Immigration de masse. Une préfète dit certaines vérités :

" ..........Profils de ces familles déposant un dossier ? Des Albanais et des Géorgiens en majorité. « Des pays dits « sûrs » où en moyenne l’obtention de statut de réfugié est de l’ordre de 3 % », rappelle la préfète. « Les Géorgiens viennent en France pour se faire soigner et profiter - au bon sens du terme - du système de santé. On en voit qui sont très malades ».............. « Le juge dit que quand on est débouté du droit d’asile, on n’a pas le droit à un hébergement d’urgence.............Répondant aux exigences de fermeté du ministre Castaner, la représentante de l’État rappelle encore une fois le droit. « Quand on est débouté définitivement du droit d’asile, on a vocation à rejoindre son pays d’origine, a fortiori s’il est labellisé « sûr ». Faut-il faire croire à ces gens qu’ils ont un avenir en France ? » Mieux accueillir ceux qui ont un statut et renvoyer chez eux les déboutés du droit d’asile, voilà la réponse de la préfecture à la crise migratoire "

source : https://www.letelegramme.fr/_amp/409/12373409.php

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Le délit de solidarité

Message par joseph1 » mer. nov. 24, 2021 3:34 pm

Jean Gauci a écrit :
jeu. juin 28, 2018 12:56 pm
Voici qu'un nouveau concept est créé: le délit de solidarité. On est coupable quand on donne à manger à un migrant ou qu'on l'héberge pour la nuit.
On est coupable parce que, ce faisant, on n'assiste pas une personne en danger mais qu'on favorise l'immigration illégale.
Les règles douanières prévues pour les marchandises, s'appliquent donc aux personnes : femmes, hommes, enfants.
En somme la loi défend les importations illégales et leurs auteurs.
A quand, les migrants seront-ils considérés comme une contre-façon d'hommes ?
La France est loin d ' être ingrate envers les immigrés. A titre d 'exemple Il ne faut pas oublier ce que coûte à l 'ensemble des contribuables l 'accueil des mineurs non accompagnés ( MNA). Chacun de ceux-ci coûte aux départements 50 000 euros par an, soit presque 4 fois le smic .

La source : http://www.departements.fr/wp-content/u ... r-2019.pdf
Il est à noter, tout en haut de l 'écran, la mention " ne pas diffuser".

Les Français sont plus que solidaires.

Répondre