Le droit à la caricature.

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Le droit à la caricature.

Message par joseph1 » lun. oct. 26, 2020 5:41 pm

Arrogance puérile, acharnement à la racine de laquelle on trouvera une haine certaine pour tout ce qui entrave la liberté d’une rédaction composée de "jouisseurs" asociaux qui ne se reconnaissent aucun devoir envers quiconque.

Hebdo irresponsable sans profit pour personne ni apport intellectuel ou artistique que ce Charlie Hebdo qui confond la liberté d’expression avec l’acharnement haineux et raciste en particulier contre les religions.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Le droit à la caricature.

Message par andrevii » mer. oct. 28, 2020 4:40 pm

Bonjour

Il faut arriver à étouffer cette lamentable affaire, je ne crois pas que Mr M... ait eu raison d'en rajouter une louche provoquant l'ire d'une communauté internationale arabo-musulmane extrêmement sensible sur ces questions de religion. Qui connaît ses saints les adore, ne faisons pas aux autres ce qui nous serait désagréable à nous-mêmes, délibérément, gratuitement même si nous avons l'habitude d'être la cible de telles provocations au point qu'on préfère souvent les ignorer, traitant ainsi ses auteurs par le mépris. La hagra (l'humiliation) se vit en silence, un pas de plus et on frise la persécution, nos frères d'Afrique et du Moyen Orient le savent bien.

André.
>

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Le droit à la caricature.

Message par andrevii » jeu. oct. 29, 2020 5:10 pm

Bonjour

Arrêtons ces caricatures ! Puisque l'on sait que ça désoblige. Simple question de politesse à mon avis (et en aucun cas de liberté).

André
>

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Le droit à la caricature.

Message par booboon » ven. oct. 30, 2020 10:17 pm

Jean Gauci a écrit :
lun. oct. 19, 2020 11:17 am
Jean Hélios,

Le droit à la caricature est de la même nature que le droit au blasphème proclamé par le Président de la République. C'est un droit à l'abus de la liberté d'expression, à l'insulte et au mépris affiché des valeurs qui ne sont pas les siennes.
Si la liberté d'expression est un droit, ce droit ne devrait pas souffrir d'exception. Or, il est interdit d'afficher des opinions racistes, antisémites. Il est interdit de caricaturer les martyrs de la République comme les victimes de la Déportation et c'est heureux !
Il y a donc une part de sacré dans la mémoire collective, des valeurs auxquelles on ne peut pas et on ne doit pas porter atteinte.
Proclamer le droit au blasphème est une faute, d'autant plus grave qu'elle émane du premier des français. Le droit au blasphème est le droit de blesser ceux qui ont mis leur foi dans l'objet de ce blasphème.
NON, on ne peut pas tout dire, tout écrire, tout caricaturer quand cette expression porte atteinte au respect et à la dignité des personnes et aux convictions profondes d'une partie des français.

Merci pour ces mots Jean Gauci auxquels j'adhère totalement.
Malheureusement, dans mon entourage très peu de personnes pensent ça et proclament même haut et fort qu'on a encore bien des efforts à faire avant que ne soit admis le droit au blasphème.

J'avoue être légèrement déprimée par la période que nous vivons... :(

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Le droit à la caricature.

Message par hélios » lun. nov. 02, 2020 8:42 am

Je me rends compte que, progressivement, beaucoup de " responsables "politiques commencent à mettre un bémol sur les caricatures de Charlie-Hebdo.

J'ai entendu des hommes politiques éminents comme Darmanin ou Blanquer défendre ces caricatures... Mais dans le monde, des voix s'élèvent comme celle du Premier Ministre canadien Justin Trudeau et, enfin, touché par la grâce, celle de Monsieur Macron qui reconnait que ces images peuvent "blesser". Il n'est jamais trop tard pour bien dire.

Je n'ai pas entendu la hiérarchie catholique sur ce sujet.

Il est temps de faire preuve de responsabilité et d'arrêter de mettre de l'huile sur le feu.

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Le droit à la caricature. CE QU'ILS EN PENSENT

Message par Jean Gauci » lun. nov. 02, 2020 10:25 am

EXTRAITS DE PRESSES


Ce vendredi matin, l'archevêque de Toulouse Mgr Robert Le Gall a estimé que la liberté d'expression "a ses limites", se prononçant contre la liberté de blasphémer. Une déclaration qui fait polémique. "Ce n'est pas négociable", lui a répondu la présidente de Région Carole Delga.
(LA DEPECHE)

Prenant ses distances avec la position du président français Emmanuel Macron, Justin Trudeau ( CANADA) a plaidé pour un usage « prudent » de la liberté d’expression. « Dans une société pluraliste, diverse et respectueuse comme la nôtre, nous nous devons d’être conscients de l’impact de nos mots, de nos gestes sur d’autres, particulièrement ces communautés et ces populations qui vivent encore énormément de discriminations », a-t-il plaidé.

Caricatures de Mahomet : Jacques Chirac avait bien déclaré que « la liberté d’expression doit s’exercer dans un esprit de responsabilité »

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Le droit à la caricature.

Message par levergero78 » lun. nov. 02, 2020 2:56 pm

Je partage tout à fait votre avis, Jean et Guy, la liberté d'expression doit être maîtrisée afin qu'elle ne choque personne.
Je me suis déjà exprimé en ce sens dans ce forum et je réitère ma pensée.
Montrer à des ados une caricature de l'idole des musulmans entièrement nu à quatre pattes, ses attributs
masculins en évidence et un coeur rouge à l'endroit de l'anus, pour illustrer cette règle me paraît être une erreur de jugement.
JeanPaulCougny

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Le droit à la caricature.

Message par Jean Gauci » lun. nov. 02, 2020 3:14 pm

Luc Ferry ancien ministre de l'Education Nationale

"On n'est pas obligé, pour enseigner la liberté d'expression, de montrer des caricatures qui sont à la limite de la pornographie", réagit sur franceinfo Luc Ferry, ancien ministre de l'Éducation. "Si je devais aujourd'hui, dans une classe de terminale, faire un cours sur les caricatures et la liberté d'expression, je partirais éventuellement de Louis Philippe, [le dernier roi de France], transformé en poire", déclare l'ancien professeur de philosophie. Ça a fait scandale à l'époque."

"Je montrerais les caricatures, éventuellement celles de Charlie, mais qui mettent en scène aussi bien Jésus, Moïse et Mahomet. Mais on n'est pas obligé de montrer pour autant des caricatures qui sont à la limite de la pornographie et qui sont quand même ignobles", insiste-t-il. "On n'est pas obligé d'insulter les gens pour défendre la liberté d'expression."

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Le droit à la caricature.

Message par levergero78 » lun. nov. 02, 2020 4:03 pm

En ce lundi 2 novembre où dans toutes les écoles une minute de silence doit être respectée en la mémoire du professeur lachement et horriblement massacré, juste cette jolie chanson de Hugues Aufray en son honneur :

https://youtu.be/N2ifazIF9Qk

JeanPaulCougny

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Le droit à la caricature.

Message par Jean Gauci » lun. nov. 02, 2020 5:52 pm

Pourquoi peut-on être gêné de contester le droit au blasphème et à la caricature ?
Parce que dans un raccourci malhonnête on dira que cela justifie les actes criminels des terroristes
C’est ce que vient de faire Jean Luc Mélanchon en déclarant : » les digues sautent. Un évêque excuse les crimes. Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, la liberté de blasphémer les religions est en cause ! «On ne se moque pas impunément des religions, vous voyez le résultat que ça donne».
Au lendemain de l'assassinat de 3 chrétiens à Nice, cette réflexion de Monsieur Mélanchon relève de la calomnie
Curieusement la liberté d’opinion est mise en cause quand elle va à l’encontre du penser correct.
Il existe aussi un terrorisme de la pensée peu respectueux de la liberté d’opinion...

Répondre