Eloge du silence...........

Développement durable, OGM, agriculture bio, identité nationale, travail du dimanche, bioéthique, euthanasie, avortement, port du voile, homoparentalité, réforme des retraites...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Eloge du silence...........

Message par hélios » ven. sept. 14, 2018 9:05 am

Je propose ce sujet au vu de deux dossiers d'actualité :

- Le Président de la République a reconnu hier 13 septembre la responsabilité de l'Etat dans la mort d'un militant du parti communiste algérien , Maurice Audin ( je crois bien que c'est Maurice) pendant la guerre d'Algérie ( plus de 60 ans après l'événement).


- Le silence de l'Eglise sur les actes de pédophilie de prêtres.


Dans les deux cas soit l'Etat soit l'Eglise a été silencieux sur des crimes commis.

Mon propos n'est pas de dire "c'était pas bien " car c'est un exercice facile. mais bien pourquoi ce silence ?


Car, à contrario, on peut, comme je le propose, faire l'éloge du silence en général.

Les grands corps de la société ont toujours été formés à considérer le silence comme un bien, une vertu. Un militaire est formé à ne pas parler à tort et à travers, à mesurer l'acte de parole. Un responsable religieux, pape, cardinal, évêque considère le silence comme une vertu, à juste titre.

Mais, actuellement, le silence est décrié: " Pourquoi n'ont-ils rien dit ?" Pourquoi n'a-t-il rien dit ?

Je ne fais qu'esquisser très imparfaitement sans doute les contours d'un sujet très complexe mais il me semble nécessaire de l'aborder.

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Eloge du silence...........

Message par Jean Gauci » ven. sept. 14, 2018 9:39 am

Vous connaissez cette phrase de l'Evangile, ami jean Hélios ? " Qui doit lucem, fecit malum" celui qui fait le mal déteste la lumière ( ou le contraire mais c'est la même chose))

Le silence face au mal est comparable à l'ombre... On se tait toujours sur ses propres turpitudes mais on se tait aussi lâchement devant des faits scandaleux pour ne pas avoir d'emmerdes...pour ne pas s'exposer, pour ne pas risquer.
Le Christ aurait fini dans son lit si il avait épargné les scribes et les pharisiens...

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Eloge du silence...........

Message par andrevii » ven. sept. 14, 2018 5:32 pm

Bonjour
>
Dans les deux cas soit l'Etat soit l'Eglise a été silencieux sur des crimes commis.

>
Et croyez-vous que M Bouteflika président Algérien n'est pas coupablement silencieux sur les crimes commis par les sbires de Zighout Youssef qui, le 20 Août 1955, ont assassiné de manière atroce Bernadette Melo, âgée de 4 jours, et sa mère.

Et Arlette Nakache, âgée de 9 ans, première victime française des événements du 8 Mai 1945 à Sétif. Donnant la main à son père, elle regardait passer la manif.

Maurice Audin était un traitre à son pays, il est mort en défendant ses convictions, Madeleine et Arlette n'eurent même pas cette excuse. Ce sont des anges au ciel qui attendent patiemment des excuses elles aussi. Et les autres ...

Ce qu'il faut bien appeler la guerre d'Algérie a commencé par un terrible malentendu qui perdure encore aujourd'hui. Personne n'a rien fait pour réconcilier le peuple Français et le peuple Algérien, aucun homme politique n'a servit de catalyseur comme le firent Ch De Gaulle et C. Adenauer à la sortie du conflit allemand. Des deux côtés de la Méditerranée, chacun reste drapé dans sa dignité en l'absence de toute humilité. L'orgueil face à l'humilité, le mal triomphe toujours et les victimes trouvent le temps long dans leur parcours éternel.

André.
>

Répondre