Un Dieu capricieux ?

Beaux textes et méditations, questions sur la prière, prier les uns pour les autres.

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Un Dieu capricieux ?

Message par Jean Gauci » sam. juil. 18, 2020 10:15 am

Des amis m'ont demandé de prier pour la guérison d'un des leurs atteint d'un cancer. Je leur ai promis de le faire et je le ferai.
Dans le même temps, des famines font mourir des enfants en Afrique, des pandémies tuent des milliers de gens à travers le monde
Mais à Lourdes, on assiste parfois à des guérisons réputées miraculeuses alors que la plupart des pèlerins malades s'en retournent chez eux aussi malades.
On peut imaginer un Dieu demeurant étranger au cours de la vie des créatures soumises aux aléas d'une terre imparfaite mais comment imaginer que Dieu choisisse les uns pour les préserver du mal et laisse les autres à leur triste sort ? Comment imaginer que Dieu soit sensible aux prières de guérison des uns et pas des autres ? Comment imaginer qu'un cancéreux guérisse grâce aux prières et qu'un enfant continue de souffrir avec ou sans prières ?
Lourdes serait-il la ville de la discrimination divine et mariale ?

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Un Dieu capricieux ?

Message par Nic » lun. juil. 20, 2020 1:29 pm

Matthieu 21
…21 Jésus leur répondit: Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi et que vous ne doutiez point, non seulement vous feriez ce qui a été fait à ce figuier, mais quand vous diriez à cette montagne: Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, cela se ferait. 22 Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez.
En lisant ce passage d’évangile, on pourrait penser que notre foi est bien faible, et c'est sûrement le cas, mais il y a sûrement des cas où des personnes prient de tout coeur et on a l'impression que Dieu reste bien silencieux... C'est par exemple cette maman qui prie pour la guérison de son petit atteint d'une maladie qui le fait souffrir énormément et dont l'issue sera fatale car son cas est désespéré.
Que dire aussi des prières universelles de nos messes ? Depuis le temps que nous prions, pour la paix, les vocations, les malades, les drames d'ici où là... Dieu entend-il nos prières?
Une réflexion entendue récemment : " Dieu doit-être aux abonnés absents quand on voit tous ces décès à travers le monde à cause du covid. On nous dit que Dieu est un père qui aime ses enfants, drôle de père, moi je ferais tout pour protéger mes enfants."
Tout ceci nous amène au problème du mal, pourquoi le mal ? Dieu a t-il quelque chose à voir avec le mal ? la maladie et la souffrance ? Toutes ces questions auxquelles personne ne peut répondre.
Alors si quelqu'un me demande de prier pour lui parce qu'il est malade et que je lui dit que je vais le faire, peut-être trouvera t-il du réconfort et du courage pour avancer comme il peut en trouver en priant Dieu de son côté. Pour la guérison, il vaut mieux qu'il s'adresse aux médecins et qu'il garde le moral car c'est important pour guérir et Dieu peut faire quelque chose à ce niveau.
Pour ce qui est de Lourdes, je ne sais pas si c'est la ville de la discrimination divine mais une chose est sûre, le plus grand miracle est celui de l'économie et de l'emploi. Que de richesses pour cette ville pour les hôteliers, les marchands du temple et que d'emplois pour tous ceux qui habitent dans la région. Mais le miracle tourne actuellement à la catastrophe. Dieu et Marie seraient-ils là aussi aux abonnés absents? Je vais me faire des ennemis... c'est à prendre au second degré. :lol:

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Un Dieu capricieux ?

Message par Jean Gauci » lun. juil. 20, 2020 4:52 pm

En vous lisant, Nic, en moi remontait toute la foi qui m'avait imprégné depuis mon enfance et bien au delà... La question que je pose est vieille comme le monde et vous l'avez souligné: le mal est-il compatible avec la foi en un Dieu bon. Nul ne l'a résolu et moi, pas davantage.
Je peux comprendre que le monde dans lequel Dieu nous a semés est un monde imparfait pour la raison que dans ce monde imparfait, il appartient que nous manifestions les vertus évangéliques et que la charité des hommes compense les imperfections de la création et des hommes.
Mais ce que je n'arrive pas à comprendre c'est que nous fassions une sélection, souvent inexpliquée et arbitraire, pour attribuer à Dieu et à Marie tout ce qui arrive de bien et que nous les exonérions de ce qui arrive de mauvais... Ou Dieu intervient dans le cours de notre histoire, personnelle et collective, ou il en est absent... mais pas une fois oui, et une fois non.
Si Dieu laisse les hommes imparfaits tenter de rendre meilleur un monde imparfait, pourquoi interviendrait-il pour quelques uns choisis au hasard et pas pour des millions d'innocents ? On répondra que c'est la preuve de l'efficacité de la prière... mais les miraculés ne sont pas tous des bons chrétiens alors que des milliards de chrétiens fervents ne sont jamais exaucés... d'où mon interrogation " Un Dieu capricieux" ? Poussons l'argument plus loin... Que viennent faire la Vierge Marie et les saints dans les miracles qu'on leur attribue si la toute puissance vient de Dieu et de Lui seul ? il y a là quelque chose qui ressemble à de la cuisine qui vient d'une tradition suspecte et qui met à mal l'idée d'un Dieu, amour de tous les hommes et d'un Dieu juste qui ne fait aucune différence entre toutes ses créatures.

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Un Dieu capricieux ?

Message par francippo » mar. juil. 21, 2020 11:41 am

Jésus a dit "je suis venu pour les malades pas pour les bien portants..." malades dans leurs corps d'humain-e-s (physiques et /ou psychiques) certes mais aussi malades spirituellement parlant.
Dieu n'est pas avec ce qui "se porte bien" Dieu est avec "ce qui est malade", faible, tout ce qui va de travers en fait! Par exemple : quand on reçoit une injure, Dieu est à la fois avec celui qui reçoit l'injure et avec celui qui la prononce car les deux sont faibles : celui qui reçoit et celui qui prononce.
En fait notre monde est plus mal portant que bien portant et Dieu est avec nous en toutes circonstances.... Quant aux miracles ce sont des "parenthèses" ou, si vous voulez des "clins Dieu", donc qui se manifestent de temps en temps... sans préavis un "miracle" touche l'un-e et pas l'autre c'est ainsi... Mais Dieu est au-delà de ces miracles qui nous paraissent injustes humainement, Dieu subit lui aussi l'Injustice car ce n'est pas lui qui l'a créée, Dieu n'est pas capricieux ... c'est la vie terrestre qui est capricieuse et injuste.... souvent... Et nous -mêmes ne sommes-nous pas capricieuses / capricieux pour toutes sortes de (bonnes) raisons et souvent injustes dans notre façon d'appréhender et de juger les autres ???
Je vous offre cette réflexion qui a été inspirée par votre question : un Dieu capricieux ?et je vous dis merci Jean Gauci de nous aider à réfléchir et à essayer d'aller plus loin.
En toute amitié
francippo 8-)

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Un Dieu capricieux ?

Message par hugues » mar. juil. 21, 2020 3:24 pm

Oui Jean vous avez tout à fait raison, c'est stupide de penser que Dieu s'occupe de certains hommes et oublient les autres ou bien qu'il exauce une prière et pas une autre ....
Dieu est un Père qui aime chacun de ses enfants comme des fils bienaimés.

Donc vous avez raison de dire qu'il ne faut pas attribuer ce qui nous arrive de bon à Dieu et pas nos problèmes.

La vie est un chemin de Croix et Jésus nous invite à prendre notre Croix sur nos épaules et à le suivre, c'est l'Evangile tout simplement !
Donc , oui, nos problèmes sont entre les mains de Dieu et Il a décidé de laisser faire.
Moi même en tant que père il m'est arrivé plus d'une fois de ne pas secourir mon enfant pour qu'il se confronte à ses difficultés même s'il doit en souffrir pour qu'il puisse grandir.
De plus notre société moderne rejette la mort comme l'échec absolu alors qu'en réalité ces 30 000 morts du COVID ont une chance incroyable car ils vivent de la béatitude avec Jésus, il n'y a pas de plus grand bonheur possible. Ste Thérèse de Lisieux suppliait Jésus de la prendre dans son Paradis mais Il a décidé de la faire patienter quelques années sur son lit de malade pour faire grossir davantage son coeur d'amour.

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Un Dieu capricieux ?

Message par Nic » mar. juil. 21, 2020 8:45 pm

Si je suis votre raisonnement, Hugues, le COVID est un cadeau de Dieu?

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Un Dieu capricieux ?

Message par Jean Gauci » mer. juil. 22, 2020 8:58 am

Quand on essaie de traduire les intentions de Dieu, on lui attribue des responsabilités insensées. A vouloir lui attribuer des miracles, on prend le risque de le rendre coupable aussi du pire...

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Un Dieu capricieux ?

Message par Jean Gauci » mer. juil. 22, 2020 9:53 am

hugues a écrit :
mar. juil. 21, 2020 3:24 pm
en réalité ces 30 000 morts du COVID ont une chance incroyable car ils vivent de la béatitude avec Jésus, il n'y a pas de plus grand bonheur possible.
Nic, vous êtes encore vivante ? Manque de chance... Le Bon Dieu ne vous aime pas !

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Un Dieu capricieux ?

Message par andrevii » mer. juil. 22, 2020 8:09 pm

Bonjour

Je vous lis et je vous suis mais pour moi c'est très déroutant tout ça. La notion populiste que j'ai de la foi me pousse à n'admettre que ce que j'ai envie d'entendre. Le reste se mute en incompréhension.

André
>

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Un Dieu capricieux ?

Message par Jean Gauci » sam. juil. 25, 2020 9:10 am

andrevii a écrit :
mer. juil. 22, 2020 8:09 pm
la foi me pousse à n'admettre que ce que j'ai envie d'entendre
Faut-il cesser de penser, de s'interroger et de n'écouter que ce qu'on a envie d'entendre pour croire ? C'est ce qu'on appelle la foi du charbonnier.
Celle, sans doute, de nos grands parents. Mais Dieu veut-il une foi de sourds, muets et aveugles ? Se poser les bonnes questions et tenter d'y répondre avec l'exigence de la vérité est-ce contraire à la foi ? Les débats actuels qui mettent à jour d'insupportables vérités auraient été salutaires au temps où il paraissait vertueux de fermer les yeux et de se taire.
J'aime la formule de Bernard Sesbouë qui parle d'une" foi qui n'agresse pas la raison"...

Répondre