Un langage rugueux

Beaux textes et méditations, questions sur la prière, prier les uns pour les autres.

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Un langage rugueux

Message par Jean Gauci » jeu. déc. 12, 2019 9:47 am

La lecture de l'Evangile surprend parfois par des expressions dures, agressives, insultantes: "Race de vipères, Hypocrites, sépulcres blanchis". Jean Baptiste d'abord, Jésus ensuite n'y vont pas de main morte... La bonne éducation recommande un langage plus châtié.
On aura trop vite fait d'expliquer le ton dur des paroles sacrées en cherchant à les replacer dans leur contexte. C'est une excuse facile. Soit, de tels propos ne seraient pas tolérés dans le langage des chrétiens et des prêtres d'aujourd'hui. Mais l'intransigeance doctrinale et morale manifestée par ces expressions témoigne l'aversion du Prophète et du Messie pour les faux-semblants vertueux et moralistes qui cachaient, en réalité, des menteurs, des lâches ou des arrogants incarnés par les pharisiens et les prêtres du temps de Jésus.
Doit-on bannir ces comportements violents et ces expressions agressives quand l'actualité nous sert des faits répugnants et des compromissions coupables ? Les coups de gueule ne s'imposent-ils pas pour appeler un chat un chat quand les scandales éclaboussent ce qui semble le plus sacré ?
On peut raisonnablement se montrer réservé à l'égard de la provocation et de l'insulte. Mais l'expression de la révolte et de l'intolérance s'impose comme un devoir quand la conscience est meurtrie par le scandale et que se taire, individuellement ou collectivement, ressemble à une désertion sans courage.

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Un langage rugueux

Message par francippo » jeu. déc. 12, 2019 12:24 pm

Je partage Jean Gauci ce que vous nous livrez dans ce post par rapport à la façon de s'exprimer face à des actes et/ou des paroles qui sont des atteintes aux personnes dans leur intégrité la plus sacrée...Oui il faut avoir le courage d'appeler "un chat un chat" et ne pas entourer de fioritures vaines notre langage pour soit disant ne pas heurter"les oreilles chastes". Soyons honnêtes et francs/franches dans notre vie, même si cela peut nous desservir, du moment que nous essaierons de vivre en vérité la Foi qui nous anime à la suite de Jésus de Nazareth qui nous dit" je suis le Chemin, la Vérité, la Vie"
francippo 8-)

Répondre