Education religieuse ...

Vos questions de couple, d'éducation, de développement personnel, de relations au travail ou entre les générations

Modérateurs : Françoise T., Sabine H.

Répondre
Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Education religieuse ...

Message par Miss Dominique » ven. sept. 09, 2016 5:10 pm

Une grave question m'a été posée.

Une enfant de 5 ans et demi, sensibilisée à la foi chrétienne depuis son plus jeune âge, espérait de tout son cœur entrer au cours d'éveil à la foi. Le premier contact fut enthousiasmant pour l'enfant et sa mère.

Les parents étant séparés, le prêtre de la paroisse exige l'autorisation écrite des deux parents. Il fut lui-même victime d'une plainte pour ne pas avoir respecté cet usage.

Le père, qui avait dans un premier temps donné son accord verbal, est revenu sur sa position. Athée, il refuse le baptême et le catéchisme de sa fille.
Il va même jusqu'à interdire à son enfant (une semaine sur deux chez lui) de parler de Jésus et même de sa maman (la jeune femme). Même interdiction à sa propre mère très croyante !

A ma suggestion de voir le juge aux affaires familiales qui renverra vers un médiateur, la réponse obtenue fut désespérante : déjà fait et toujours la même réponse, "le jugement précise que c'est aux parents de s'entendre sur l'éducation de l'enfant".
Or, si un couple se sépare, c'est bien parce que toute entente est devenue impossible !
On tourne en rond !

Quel éclaircissement ou conseil pouvez-vous donner à cette jeune mère ?

Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Re: Education religieuse ...

Message par Miss Dominique » lun. sept. 12, 2016 4:39 pm

C'est très important !
La maman attend des réponses et/ou des encouragements. De l'espoir !

Véronique Belen
Messages : 3
Inscription : dim. oct. 13, 2013 12:24 pm

Re: Education religieuse ...

Message par Véronique Belen » mer. sept. 14, 2016 3:05 pm

Situation qui me fend le cœur... Je ne saurais dire à cette jeune femme qu'une chose : la foi au Christ ne se marchande pas dans un contrat d'éducation. Elle est LIBRE de partager sa foi avec son enfant. En tant que maman chrétienne, elle est responsable de l'éducation religieuse de son enfant. Assez du terrorisme des ex-maris athées ! Que veut-il pour son enfant : un néant, tandis que la petite désire la foi ?
Je trouve que ce prêtre ouvre un peu trop "le parapluie", et ne se comporte pas en disciple du Christ, son devoir est d 'évangéliser. S'il fallait l'accord de tous les pères athées ou agnostiques pour catéchiser un enfant, cela ne se ferait jamais. Nous parlons ici de foi chrétienne, pas de cours de danse ou de judo !

Parole d'une maman qui a résisté contre la spiritualité labile du père de ses enfants. S'ils s'en étaient tenus à ses tergiversations, ils seraient au mieux taoïstes, au pire adorateurs du persil, mais certainement pas baptisés !

Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Re: Education religieuse ...

Message par Miss Dominique » jeu. sept. 15, 2016 7:16 pm

Merci Véronique !

La maman emmène sa fille à la messe chaque quinzaine.
L'enfant connaît déjà tous les cantiques et les prières. Excellente mémoire musicale et voix juste.
Après l'histoire lue le soir après le bain vient la prière.

Je pense que tous les prêtres doivent demander l'autorisation des deux parents, même si ceux-ci ne sont pas séparés.

La bêtise et la méchanceté de certains parents (père ou mère) n'ont pas de limite. C'est ainsi que des maires se voient obligés de répondre à la demande de "baptême républicain" ... si les deux parents sont d'accord !
Le maire de mon ancien village de l'Aisne-Nord, catholique pratiquant, eut les plus grandes difficultés à préparer un petit discours cérémonieux ... et je crois que l'eau bénite fut remplacée par une petite coupette ... un vin d'honneur en quelque sorte :roll:

La prière peut faire beaucoup. L'enfant pourra un jour dire à son père "je veux être baptisée", mais à quel âge ?
Le plus révoltant est d'interdire à son propre enfant et à sa propre mère de parler de Jésus !

Quel argument puissant peut-on opposer à l'entêtement athéiste primaire ?

Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Re: Education religieuse ...

Message par mister be » ven. janv. 20, 2017 12:49 pm

Je peux vous dire par expérience que la foi ne se transmet pas... la tradition oui!
Le mieux à mon humble avis est de laisser faire le temps... 5 ans c'est très jeune pour s'engager dans une vie de foi...
Laissons le Saint Esprit faire son oeuvre sans rien brusquer.... C'est Lui qui est aux commandes et pas nous.
Dans un divorce entre croyants, c'est déjà pas évident... que dire quand on est de confession religieuse différente ou que l'un des deux est athée?
Ici ce n'est pas une bataille spirituelle mais une bataille d'adultes, qui prend l'enfant en otage, et on a pris comme excuse la religion ...
Le temps va calmer les revendications des deux protagonistes et s'ils aiment leur enfant, des compromis pour le bien de l'enfant seront certainement pris, mais il faut d'abord soigner et guérir le père et la mère...
Quand ils ont la garde, chacun fait ce qu'il veut avec l'éducation de son enfant sans pour autant juger l'un et l'autre...
L'enfant a une éducation religieuse par la mère et laïque par le père et c'est très bien!
Je suis certain que si l'enfant prend la démarche, l'acte de foi de se faire baptiser à l'âge adulte, il sera un fervent disciple du Christ car il aura dû surmonter ces épreuves d'influences de son père et de sa mère... ce sera à mon avis un croyant de conviction et c'est bien mieux que d'être un croyant de tradition...

Alors oui prions pour que la volonté de l'Eternel soit faite et que l'esprit Saint le conduise à Jésus... Nous ne pouvons rien faire de mieux !
L'âge adulte du baptême est important car c'est en conscience qu'il fera la démarche... Le Temps de l'Eternel n'est pas toujours le nôtre !

Je conseillerais donc à la mère de prier et de rien d'autre...
Maintenant mettez-vous à la place du père... Il serait révoltant d'accepter que l'enfant partage des conceptions que vous n'avez pas...
Et quel argument puissant peut-on opposer à l'entêtement religieux primaire ?
Les enfants sont plus intelligents qu'on ne croit... Il parlera du petit Jésus avec sa mère et n'en parlera pas avec son père.
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Education religieuse ...

Message par levergero78 » ven. janv. 20, 2017 4:57 pm

Votre contribution sur ce sujet sensible et délicat est parfaite, mister be. Rien à y ajouter, rien à y retrancher...

Il faut attendre que cette enfant soit devenue ado et prenne, elle-même, sa décision. C'est ce qu'il y a de meilleur pour les baptêmes notamment.

En attendant, elle sera un peu "ballottée" entre l'un et l'autre de ses parents.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Education religieuse ...

Message par andrevii » sam. janv. 21, 2017 4:46 pm

Bonjour

Tout ceci est bien navrant et je n'ai pas de solution miracle à vous proposer. Je crois cependant que le baptême doit être demandé par les parents pour un bébé et par l'enfant lui-même dès qu'il a atteint l'âge de raison. Mais à l'adolescence il est souvent trop tard. La piscine, le judo, les copains, les copines, tout ça, ça passe avant l'église. Pas de flagornerie, on peut le comprendre.

Le conseil que je pourrais donner à cette mère de famille, c'est d'imprégner son enfant dans le milieu chrétien, axer ses fréquentations vers ce milieu. L'exemplarité est contagieuse et l'enfant de lui-même demandera la grâce du Seigneur.

J'ai en mémoire le cas de la journaliste Mémona HIntermann (¹) qui, née dans l'Ile de la Réunion de père musulman, a demandé elle-même le baptême à l'âge de huit ans. L'enfant a d'ailleurs pris une raclée dès que le père l'a su. Dans sa vie publique, elle a toujours revendiqué haut et fort son appartenance à la communauté catholique.

Être chrétien, vouloir être chrétien, c'est accepter de prendre des risques. Jésus n'a-t-il pas pris des risques pour annoncer la bonne nouvelle, même qu'il en est mort.

André.
>

(¹) La journaliste a raconté son enfance à l'Ile de la Réunion dans un livre : Tête haute, Paris, J.-C. Lattès, 2006, 284 p. (ISBN 978-2-7096-2857-0)

Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Re: Education religieuse ...

Message par Miss Dominique » mar. janv. 24, 2017 12:59 am

Cette petite fille de six ans est élevée par sa mère dans la foi chrétienne.
Elle est même abonnée à un petit magazine d'éveil à la foi.
Très amie avec les deux filles du diacre, elle les retrouve chaque quinzaine à l'église et les rencontre pour des sorties privées ou organisées par la paroisse.

Andrevii, vous avez raison. Cette petite fille choisira elle-même ce qu'elle veut faire quand le temps sera venu.

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Education religieuse ...

Message par levergero78 » mar. janv. 24, 2017 12:15 pm

Miss Dominique a écrit : Andrevii, vous avez raison. Cette petite fille choisira elle-même ce qu'elle veut faire quand le temps sera venu.
C'est la sagesse même, Dominique, et c'est exactement ce que j'ai écrit aussi dans le post qui précède celui d'André....
Bonne journée.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Education religieuse ...

Message par andrevii » mar. janv. 24, 2017 3:44 pm

Bonjour

Cette affaire m'attriste et contrairement à mon habitude je vais rajouter deux sous dans la musique. Confrontée aux problèmes de prise en otage d'une enfant dans un contexte culturel de divorce, la maman me semble parfaitement fondée à craindre pour sa fille. Si l'Église refuse le baptême, la raison en est purement administrative, il n'y a pas d'opposition ni de refus sur le fond de la part de l'Église. Le refus n'est pas doctrinal.

La légitime défense, le cas de force majeure ne peuvent-t-ils pas être invoqués ? Je veux dire par là que la mère ne peut-elle pas baptiser elle-même ou faire baptiser son enfant par un proche ?

Il n'y a pas obligation absolue de passer par un ministère ordonné. Elle peut voir à l'étranger, je pense à Las-Vegas mais il n'est peut-être pas obligatoire d'aller si loin.

Et la validité me direz-vous ? Les desseins du Seigneur sont impénétrables et puis derrière tout ça il existe un autre sacrement, c'est la confirmation qui viendrait à point nommé et le moment venu pour clarifier toutes choses.

André.
>

Répondre