« Ma fille est sous pression »

Vos questions de couple, d'éducation, de développement personnel, de relations au travail ou entre les générations

Modérateurs : Françoise T., Sabine H.

Répondre
estelle.couvercelle
Site Admin
Messages : 212
Inscription : ven. févr. 01, 2013 10:59 am

« Ma fille est sous pression »

Message par estelle.couvercelle » mer. déc. 09, 2015 10:27 am

Sabine m’a confié avoir recours à l’alcool pour assumer ses responsabilités au travail et à la maison auprès de ses deux enfants… et sa culpabilité de se montrer parfois violente envers eux. Elle refuse que j’en parle au médecin de famille. Que dois-je faire ? »


► Quels conseils donneriez-vous à Diane ?
► Le point de vue de Marcel Rufo, pédopsychiatre, est à lire dans Pèlerin n° 6941, du 10 décembre 2015.

Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Re: « Ma fille est sous pression »

Message par Miss Dominique » ven. déc. 11, 2015 12:22 am

La pauvre Sabine doit beaucoup souffrir pour en arriver à un début d'alcoolisme !
Je l'imagine les épaules tendues à en pleurer ... car elle tire un poids énorme : celui de se sentir seule dans toutes ses tâches parentale et professionnelle.
Apparemment Sabine a le sentiment ou constate sa grande solitude. Y a-t il un père au foyer ? On dirait que non; ou alors le père et époux est fantomatique.
Sabine devrait de toute urgence prendre RV avec une sophrologue caycédienne (si possible membre de l'institut Freudien de Vienne=Wien) qui choisira le type de thérapie le plus convenable pour elle.
Un médecin ne pourra prescrire que des médicaments sans autre aide. Danger !

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: « Ma fille est sous pression »

Message par hugues » ven. déc. 11, 2015 12:38 am

En parler au médecin de famille.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: « Ma fille est sous pression »

Message par booboon » mar. déc. 15, 2015 11:25 pm

Si elle dit elle même se montrer violente envers ses enfants, il faut en parler au médecin de famille, qu'elle le veuille ou non. Il y a danger pour les enfants.... et en ne le faisant pas on peut vous accuser de non assistance à personnes en danger...

Répondre