Notre fils de 11 ans réagit très mal à la frustration…

Vos questions de couple, d'éducation, de développement personnel, de relations au travail ou entre les générations

Modérateurs : Françoise T., Sabine H.

Répondre
estelle.couvercelle
Site Admin
Messages : 212
Inscription : ven. févr. 01, 2013 10:59 am

Notre fils de 11 ans réagit très mal à la frustration…

Message par estelle.couvercelle » mer. juin 17, 2015 12:15 pm

Bastien ne supporte pas les remarques. La maîtresse nous dit qu’il apprend très bien en classe mais qu’il n’aime pas perdre et réagit violemment à la moindre provocation de ses camarades. Il est le benjamin d’une fratrie de trois garçons. Il nous semble que nous l’élevons comme ses frères. Chez la psychologue qu’il a vue deux fois, il ne s’est pas ouvert à la parole. Comment l’aider ?
► Quels conseils donneriez-vous à Mathilde ?
► Le point de vue du pédopsychiatre Marcel Rufo, dans Pèlerin n° 6916, du 18 juin 2015.

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Notre fils de 11 ans réagit très mal à la frustration…

Message par hugues » mer. juin 17, 2015 6:38 pm

Il faudrait plus de détails sur les circonstances et l'environnement pour donner des conseils à Mathilde.

Voici ce qui me vient en tete :
- s'il ne s'ouvre pas avec une psychologue, inutile aller chez un psychiatre, mon fils qui ne voulait pas s'ouvrir a fait du surplace pendant 4 ans chez un psychiatre alors qu'une psychologue nous a donné immédiatement les clés pour comprendre.
- Il faut vérifier si ce garçon n'est pas surdoué, ou zèbre ou porteur d'une autre forme d'autisme léger.
- Il y a souvent des compétitions entre frères et sœurs, il faudrait voir comment il se situe dans la famille et s'il ressent de la part de ses parents une attention qui le fait se sentir "unique" ou simplement un enfant parmi d'autres.
- Enfin, a t-il été abusé sexuellement par un adulte ? a t-il vu des films porno qui l'ont fortement troublé ? chercher une éventuelle blessure qui pourrait expliquer son repliement sur soi.
- Y aurait-il une personne de confiance autre que ses parents à qui il pourrait se confier ?


Hugues

Répondre