"Comme moi par le passé, ma fille est dépressive…"

Vos questions de couple, d'éducation, de développement personnel, de relations au travail ou entre les générations

Modérateurs : Françoise T., Sabine H.

Répondre
estelle.couvercelle
Site Admin
Messages : 212
Inscription : ven. févr. 01, 2013 10:59 am

"Comme moi par le passé, ma fille est dépressive…"

Message par estelle.couvercelle » mer. mai 13, 2015 11:15 am

Divorcée depuis une dizaine d’années, j’essaie de soutenir Clémence, ma fille aînée, trentenaire dépressive, avec laquelle j’entretiens de mauvaises relations. J’ai moi-même traversé de tels épisodes et longtemps connu des crises d’angoisse, liées à l’abandon du domicile par mon père. En parler à ma fille me permettrait-il de me rapprocher d’elle ?"
► Qu’en pensez-vous ? Vos conseils sont les bienvenus pour aider Cyrielle !
► Le point de vue de Marcel Rufo, pédopsychiatre, est à retrouver dans Pèlerin n° 6911, du 14 mai 2015.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: "Comme moi par le passé, ma fille est dépressive…"

Message par andrevii » jeu. mai 14, 2015 6:41 pm

Bonjour

Je ne pense pas que broyer du noir et évoquer des événements négatifs passés soit salutaire pour une jeune femme dépressive quelle que soit son antériorité en la matière. La vie de l'un n'est pas la vie de l'autre et ne soit surtout pas être une référence en matière de recherche d'identité.

Les ressources, c'est en soi-même qu'il faut les trouver et non pas auprès de personnes fragiles.

La jeune femme en question doit donc organiser sa propre vie et s'ouvrant sur son environnement. Certes, quelques conseils d'encouragements peuvent lui être donnés, mais jamais par rapport à des expériences passées et qui peuvent s'avérer indirectement douloureuses. Il faut la motiver et l'inciter à ne jamais regarder derrière elle. En toutes circonstances, qu'elle accroche une étoile à sa charrue.

André.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: "Comme moi par le passé, ma fille est dépressive…"

Message par booboon » mar. mai 19, 2015 9:26 pm

J'ai souvent constaté que taire les choses non seulement n'avançait à rien, mais en plus explosait plus tard de façon encore plus violente à la face des gens concernés. Souvent constaté aussi que les événements malheureux se répètent tant qu'ils ne sont pas dits...

Alors, contrairement à André, je ne sais pas si parler de votre souffrance à votre fille vous rapprocherait d'elle mais en tous cas, je crois que taire l'origine de votre souffrance peut peut-être l'enfermer dans sa dépression oui.....

Que connaît-elle de son histoire familiale ? ça vaudrait peut-être le coup de lui en parler, de lui exposer les faits et de lui dire comment cela a été douloureux pour vous....

Bon courage !

Répondre