« Mon petit-fils de 16 ans ne pense pas à son avenir… »

Vos questions de couple, d'éducation, de développement personnel, de relations au travail ou entre les générations

Modérateurs : Françoise T., Sabine H.

Répondre
estelle.couvercelle
Site Admin
Messages : 212
Inscription : ven. févr. 01, 2013 10:59 am

« Mon petit-fils de 16 ans ne pense pas à son avenir… »

Message par estelle.couvercelle » mar. avr. 28, 2015 6:00 pm

Fils unique, gâté par ses parents, Matthieu, 16 ans, ne semble guère intéressé par autre chose que ses jeux sur ordinateur. Ses parents et professeurs sont découragés. Il a obtenu
son brevet à l’arraché mais, en seconde générale cette année, il se laisse vivre et va à l’échec. C’est un garçon agréable et sensible. Que puis-je faire pour l’aider ?"

► Quels conseils donneriez-vous à France ?


► Le point de vue de Marcel Rufo, pédopsychiatre, est à retrouver dans nos pages, dans le n° 6909, du 30 avril 2015.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: « Mon petit-fils de 16 ans ne pense pas à son avenir… »

Message par andrevii » lun. mai 11, 2015 5:26 pm

Bonjour

Mon garçon de 16 ans ne pense pas à son avenir.

Le mien non plus ... mais il a 24 ans. (petit-fils) - Redoublement pour avoir le bac, deux ans de BTS avec un échec au bout, deux ans de faculté sans rien obtenir, aujourd'hui étudiant à l'école 42 à Paris sans trop savoir quelle sera la porte de sortie. Si je calcule bien, ça fait au minimum cinq ans de grillés à glander à droite et à gauche.

Ceci étant, c'est un gentil garçon, intelligent, bonne présentation, sensible, attentionné, ne fume pas, ne boit pas, ne fréquente personne sinon le monde virtuel. Conscient de son problème d'autisme mais incapable d'y apporter remède.

Je pense qu'il faut ou qu'il faudra introduire une cellule de pression avec l'aide probable d'un psychologue. Cela implique obligatoirement son adhésion. Il faudra obliger ces gens-là à parcourir une check-list quotidienne pour s'imposer un comportement et peut-être en dégager des motivations qui présentement sont inexistantes.

Les filles, ça ne l'intéresse pas, le sport non plus, l'actualité, le cinéma, la musique, pas davantage. Ajoutez une bonne dose de paresse par dessus tout ça et vous obtenez le résultat décrit.

André.

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: « Mon petit-fils de 16 ans ne pense pas à son avenir… »

Message par hugues » lun. mai 11, 2015 9:59 pm

Si vous voulez l'aider il faut parler avec lui et lui exprimer que vous etes déçus de voir qu'il gâche son année.
Comme vous etes ses parents c'est vous qui avez le pouvoir de l'argent, donc il faut lui couper les vivres s'il ne produit pas d'effort de façon à le confronter à la réalité.
C'est l'aider à sortir du virtuel.
Le mieux c'est que ce soit le père qui s'y colle et non la mère (si c'est faisable ainsi)

Répondre