Pourquoi rester mariés quand on y souffre?

Vos questions de couple, d'éducation, de développement personnel, de relations au travail ou entre les générations

Modérateurs : Françoise T., Sabine H.

Répondre
luzdedios
Messages : 1
Inscription : mer. août 26, 2009 2:20 pm
Localisation : Abidjan (Yvelines), Côte d'Ivoire

Pourquoi rester mariés quand on y souffre?

Message par luzdedios » mer. août 26, 2009 3:06 pm

Je suis une jeune dame de 37 ans, mariée et mère de 3 bouts de chou.
je suis catholique et mon époux, musulman. A notre rencontre, il m'a dit qu'il était orphelin et m'a présentée à ses soeurs et tantes maternelles.
Il a prétendu avoir beaucoup souffert de la polygamie de son père.Sa mère n'étant pas musulmane de naissance mais convertie plus tard, elle n'a jamais été acceptée dans sa belle famille.
Mais voilà que je vis la même chose, j'ai dû faire un petit mariage en catimini, à l'insu de ma belle-famille (les co-épouses et demi-frères de mon époux qui lui sont je l'ai decouvert à mes dépens très chers) comme si je dérobais quelque chose.
A ce jour, il oblige mes enfants à aller à la mosquée, leur crie dessus quand il chantent avec moi des chants chrétiens. Je vous assure que c'est devenu invivable. J'adore mes enfants et je ne voudrais pas leur imposer le divorce. Mais nous y allons inexorablement!

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Pourquoi rester mariés quand on y souffre?

Message par hugues » jeu. août 27, 2009 6:00 am

Je ne sais pas si ta situation va se résoudre mais au moins merci pour ton témoignage qui une fois de plus confirme que dans une majorité de cas les mariages mixtes c'est la galère à gérer. Que ton témoignage soit une aide pour celles qui hésitent encore.

Si le sujet de dispute est la religion entre vous, je ne vois pas d'issue facile car l'islam n'est pas une religion tolérante. Les couples qui fonctionnent sont en général ceux qui ne pratiquent pas des 2 cotés.

Il serait bon d'avoir quelques témoignages d'internautes qui ont réussi a trouver une solution dans un cas pareil, mais il aurait fallu mettre ton post dans la rubrique "mariage mixte" c'est sans doute la meilleure place pour avoir une réponse.

Bon courage pour la suite

Hugues

clonany
Messages : 18
Inscription : lun. août 04, 2008 1:52 pm
Localisation : PARIS (Paris), France

Re: Pourquoi rester mariés quand on y souffre?

Message par clonany » jeu. févr. 18, 2010 9:17 pm

Madame,
Ne tombez pas dans le masochisme. Ou vous restez, malgré tout ce que vous dites, ou vous divorcez. Si vous décidez de divorcer, prenez un avocat et prévoyez les visites des enfants hors de France. Attention ! le père pourrait ne pas vous les rendre. Soyez très vigilante.

luzdedios a écrit:
> Je suis une jeune dame de 37 ans, mariée et mère de 3 bouts de chou.
> je suis catholique et mon époux, musulman. A notre rencontre, il m'a dit qu'il était orphelin et m'a présentée à ses soeurs et tantes maternelles.
> Il a prétendu avoir beaucoup souffert de la polygamie de son père.Sa mère n'étant pas musulmane de naissance mais convertie plus tard, elle n'a jamais été acceptée dans sa belle famille.
> Mais voilà que je vis la même chose, j'ai dû faire un petit mariage en catimini, à l'insu de ma belle-famille (les co-épouses et demi-frères de mon époux qui lui sont je l'ai decouvert à mes dépens très chers) comme si je dérobais quelque chose.
> A ce jour, il oblige mes enfants à aller à la mosquée, leur crie dessus quand il chantent avec moi des chants chrétiens. Je vous assure que c'est devenu invivable. J'adore mes enfants et je ne voudrais pas leur imposer le divorce. Mais nous y allons inexorablement!
clonany

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Pourquoi rester mariés quand on y souffre?

Message par andrevii » ven. mai 21, 2010 11:20 am

L'actualité et les faits divers comportent de nombreuses situations similaires à la vôtre et le moins qu'on puisse dire, c'est que vous avez été bien imprudente. Pourtant je vous souhaite de tout coeur de réussir à gérer cette situation que ne favorise pas un phénomène normal d'usure du couple. Et quand les choses vont moins bien, chacun a tendance à se replier sur sa culture d'origine et à s'orientaliser dans le cas de votre mari. Le temps ne joue pas en votre faveur, si aucun signe d'amélioration ne se dessine à court terme, divorcez, vous pouvez encore refaire votre vie. Consultez un avocat spécialiste car il y a le grave problème des enfants comme l'ont signalé d'autres personnes.

Répondre