Au sujet du cliché "Immersion Pisschrist"

Vos réaction à ce qui fait la Une… ou pas assez.

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Au sujet du cliché "Immersion Pisschrist"

Message par hélios » mar. avr. 19, 2011 4:36 pm

Au sujet de la photographie de l'artiste new-yorkais Andres Serrano exposée en Avignon: Immersion Pisschrist.

Le journal La Croix dans son éditorial d'aujourd'hui évoque l'acte de vandalisme dont cette oeuvre a fait l'objet (éditorial de D.GREINER Peace Christ et page 19.

Voici les faits: l'oeuvre de cet artiste, exposée dans les locaux de la collection d'art contemporain Y. Lambert, représente un crucifix plongé dans un verre d'urine. Depuis deux semaines, une forte pression s'exerce pour que cette oeuvre soit enlevée. On peut le dire les milieux catholiques intégristes mais l'archevêque d'Avignon est lui aussi intervenu pour demander le retrait du cliché. Dimanche un acte de vandalisme a endommagé cette photographie.

Il serait très intéressant que les pélerinautes expriment leur opinion sur cette affaire qui met en jeu plusieurs questions: l'art, le sacré dans l'art contemporain, la liberté de création de l'artiste, le regard que l'on peut porter sur une telle oeuvre.

Le directeur de la collection a décidé d'exposer Pisschrist endommagé et pour ma part, habitant à une vingtaine de kilomètres d'Avignon, je vais aller voir ce cliché.

Vraiment, si nous pouvions avoir un riche débat libre comme l'est ce forum ce serait une très bonne chose.

Merci, à tous.

Hélios-jean

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Au sujet du cliché "Immersion Pisschrist"

Message par hélios » mer. avr. 20, 2011 11:36 pm

Avant de prendre position sur l'oeuvre d'art "Immersions Piss Christ" qui est actuellement l'objet de scandale, j'ai voulu la voir. C'est ce que j'ai fait aujourd'hui, mercredi 20 avril.

Cette oeuvre d'art de Andres SERRANO, une photographie couleurs de 70cm sur 119cm est présentée dans le cadre d'une exposition d'art contemporain dans l'hôtel de Caumont en Avignon.

Je dois avouer que je suis allé en Avignon avec un a-priori négatif sur cette oeuvre. En effet, l'ensemble des informations dont je disposais, noyées dans les commentaires, me donnaient à penser que les choses étaient claires. Mon étonnement a été grand. Très honnêtement, je ne vois rien de scandaleux dans cette photo.

Voici très précisément la description de l'image:
Il y a la croix avec le Christ, celui-ci ainsi que le sommet de la croix reçoivent une belle lumière, immatérielle.Le fond est rouge comme le sang du Christ et c'est cette couleur qui est dominante.Sur ce rouge-sang, des trainées de poussière jaune comme des constellations dans le ciel. Donc, dans l'image, rien, absolument rien, ne fait penser à l'urine. Où est l'urine ? C'est la première question que je me suis posée sans pouvoir apporter de réponse.
Celle-ci est donnée dans le titre seulement: IMMERSIONS PISS CHRIST. Oeuvre de 1987. Tout d'abord, personne, semble-t-il, ne s'est préoccupé du premier terme "IMMERSIONS". Or, ce mot, qui apparaît en premier est essentiel. Quand je lis "IMMERSIONS", je pense au baptême, le Christ a été baptisé par immersion. L'urine apparaît avec le mot PISS. Sur ce point, toutes les interprétations et discussions sont possibles. Les pèlerinautes peuvent chacun apporter leur pierre à l'interprétation. Mais je rappellerais la phrase de ST AUGUSTIN "inter urinas et faeces nascimur""c'est au beau milieu des urines et des excréments que nous naissons". Dans La Croix du 19 avril, Dominique GREINER intitule son éditorial "Peace Christ". Ne peut-on pas penser qu'Andres SERRANO a sans doute joué sur les mots ? En tout cas, si le Christ est immergé dans l'urine c'est-à-dire un déchet de son corps et dans le sang, il y a cette belle lumière qui vient éclairer la croix pour nous rappeler la divinité au coeur de l'incarnation.

D'un point de vue pratique, il existe des cartes postales de cette oeuvre et même une affiche. Les pèlerinautes qui le souhaiteraient pourraient donc juger sur pièces l'honnêteté de ma description.

Les actes de vandalisme dont cette oeuvre a été l'objet sont, elles, scandaleuses et devraient être punies. Pour le reste, il n'y a pas lieu de polémiquer et il est plutôt nécessaire d'apaiser les esprits. En tant que catholiques, nous devons être des ferments de paix. L'Eglise catholique a montré et montre son intérêt pour l'art contemporain et la défense de la liberté des artistes. BENOIT XVI l'a dit avec force à maintes reprises.

Rien dans l'oeuvre d'Andres SERRANO ne peut choquer notre sensibilité de croyants.

Hélios-jean

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Au sujet du cliché "Immersion Pisschrist"

Message par hélios » jeu. avr. 21, 2011 12:30 pm

Excusez quelques erreurs orthographiques dans mon envoi précédent:
"Les actes de vandalisme...............sont eux (et non elles) scandaleux et devraient être punis (et non punies). Merci de votre indulgence.

hélios-jean

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Au sujet du cliché "Immersion Pisschrist"

Message par hugues » sam. avr. 23, 2011 2:38 pm

Cher Hélios,

Artistiquement je suis d'accord : le résultat est joli.

Par contre, je ne partage pas ton approche sur le fond.


Tout à fait d'accord avec Dominique GREINER que c'est stupide de détruire avec un marteau une oeuvre d'art. Si les chrétiens se comportent comme des islamistes intégristes alors on a rien compris.

En revanche, je considère que l'on ne peut pas se permettre n'importe quoi avec la religion chrétienne sous prétexte que les chrétiens sont "non violents"
Nommer son oeuvre Christ Piss c'est explicite.

Pour comprendre l'intention de l'artiste il est bon de connaitre un peu son oeuvre. En allant sur internet, j'ai découvert que Serrano travaille principalement sur les sujets suivants : sexe, corps, cadavres, religion.

Qu'un artiste soit spychologiquement torturé , cela me semble dans l'ordre des choses, il y a souvent un malade derrière un génie.

Toutefois, c'est la société civile qui doit savoir placer une barrière à ne pas franchir, l'art n'est pas "tout puissant" et ne peut vivre sans morale.
Cette oeuvre est un blasphème, la limite a été franchie, elle doit être retirée.




Hugues

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Au sujet du cliché "Immersion Pisschrist"

Message par hélios » mar. avr. 26, 2011 4:58 pm

Chers Douceurbis et Hugues,
Je vous remercie chaleureusement pour vos contributions très riches et intéressantes.

Quand je vais au musée pour voir une exposition, ce qui est essentiel, c'est l'oeuvre qui est en face de moi. Elle provoque une émotion esthétique ou pas. Devant le cliché "Im mersions Piss Christ", j'ai trouvé que ce Christ était beau, ce que reconnaît d'ailleurs Hugues. Là est l'essentiel. Il y a cette magnifique lumière sur le Christ.
Ensuite, il y a la genèse de l'oeuvre. C'est autre chose. Est-ce que quand je vais au Musée, je me préoccupe de la manière dont les oeuvres ont été faites ? Non. Je le répète, je suis devant une oeuvre et c'est par rapport à elle que je réagis.

Cette oeuvre ne présente aucun caractère blasphématoire. Dans la même salle , il y a 5 oeuvres, 5 photos d'Andres SERRANO qui portent sur le thème religieux: deux photos sont prises à l'intérieur de l'église Ste Clotilde, deux photos de religieuses dans leur robe immaculée, de face et de profil et un Christ noir et sa mère. Aucune de ces oeuvres ne porte atteinte à nos croyances.
Je ne vois pas par quels motifs on pourrait retirer cette oeuvre. Une Association, celle de Monsieur Antony a porté l'affaire devant le tribunal d'Avignon et n'a pas eu gain de cause.

Enfin il me semble qu'il convient de replacer l'oeuvre dans son contexte, c'est-à-dire,
l'exposition. A cet égard, la lecture du petit livret qui la présente permet de comprendre son sens.

Merci chers douceurbis et Hugues et à bientôt sur le forum.

Hélios-jean

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Au sujet du cliché "Immersion Pisschrist"

Message par hélios » mer. mai 04, 2011 11:01 am

Chère Douceurbis,

Oui, j'ai bien lu vos réponses dont je vous remercie très chaleureusement. J'ai dit à Pardon dans l'autre "Piss Christ" (deuxième sujet ouvert sur le forum) qu'il était bien que tout le monde puisse s'exprimer.

Il me semble que le forum doit être très large. Plus de personnes s'expriment dans un sens ou dans un autre mieux c'est. Le forum, ce n'est pas une partie de ping-pong entre X et Y.

Donc, ma chère Douceurbis, j'ai lu avec beaucoup d'attention ce que vous avez écrit. Pour la genèse de la création, il ne me semble pas que vos comparaisons soient pertinentes:

- un plat que je mange au restaurant avec son élaboration dans la cuisine. Vous n'êtes jamais allé chère Douceurbis, à moins que vous connaissiez le restaurateur, dans la cuisine vérifier comment était fabriqué le plat que vous allez manger. Heureusement d'ailleurs parce que vous pourriez avoir des surprises !

- Il est normal, quand vous achetez un objet , que vous vérifiez s'il n'a pas été fabriqué par des enfants. Mais, et votre exemple ne me paraît pas bien choisi, quand vous achetez des vêtements fabriqués en Chine vous êtes-vous informée du salaire qu'on donnait aux femmes qui travaillent ? De la durée de travail etc ? Et, pourtant, sans doute, vous continuez imperturbablement à acheter "made in China".

Le rapport entre le spectateur et l'oeuvre d'art que l'on voit accrochée au mur d'un musée n'est pas de même nature, vous en conviendrez.

Donc, ce qui m'importe c'est le Christ que j'ai vu et qui est beau. Pourquoi insistez-vous tant sur sa genèse dont vous ne savez rien pas plus que vous n'êtes allé voir le Pisschrist "pour de vrai".

Enfin, il semble difficile d'appliquer l'adage de la fin et des moyens pour une oeuvre d'art. La fin ne justifie pas les moyens et je suis entièrement d'accord avec vous. Mais le Christ, quand il a été arrêté, dans le jardin des oliviers, a demandé à Pierre de remettre l'épée dans le fourreau et il a parlé avec douceur à ceux qui l'arrêtaient.

Merci Douceurbis de me lire et soyez sûre que je répondrai à toutes vos questions de la manière la plus honnête.

Je vous envoie de la lumière de St Rémy, là où Van Gogh a peint les oliviers et prierai pour vous avec les religieuses de St Joseph, mes soeurs, à Saint Paul de Mausole. Les malades qui y séjournent font des oeuvres d'art extraordinaires que je vais voir régulièrement et je ne leur demande pas comment ils les ont faites. Venez vous rendre compte par vous-même.
Hélios-jean

Hélios-Jean

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Au sujet du cliché "Immersion Pisschrist"

Message par hélios » mer. mai 04, 2011 11:30 am

Je me permets de signaler

dans la revue ARTS SACRES de mars-avril 2011, un dossier sur "La croix dans l'art contemporain"présenté par le Frère Philippe Markiewicz qui a été moine à Ganagobie, ce prieuré dans les Alpes de Haute-Provence où le Père Kim en Joong a fait de magnifiques vitraux,

Hier, dans le journal "La Croix" (La Croix du 3 mai), il y avait un abondant courrier des lecteurs sur Piss Christ. Voir la lettre de Jérôme Alexandre qui a écrit dans Arts Sacrés l'article "Scandales de la croix et croix scandaleuses" (page 51 à 53).

Hélios-Jean

Répondre