Maurice Genevoix au Panthéon

Vos réaction à ce qui fait la Une… ou pas assez.

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Maurice Genevoix au Panthéon

Message par hélios » jeu. nov. 12, 2020 4:20 pm

L'actualité, c'est Maurice Genevoix au Panthéon.

Monsieur Macron a fait preuve de courage et de sens de l'histoire en appuyant la proposition de faire rentrer Maurice Genevoix au Panthéon et, avec lui, l'armée des Poilus de la Grande Guerre.

Ce fut une belle cérémonie de bout en bout avec, pour finir, un discours sobre, sans envolées lyriques superflues du Président de la République.

Revenant presque 50 ans en arrière pendant le septennat de Monsieur Giscard d'Estaing, à cette époque, je m'en souviens, il était question de regrouper les commémorations des deux guerres. Le 11 novembre était intéressant pour les salariés puisque c'était un jour de repos...

En cette année 2020, la Grande Guerre et l'immense sacrifice des Poilus revient en force, juste retour des choses. En même temps, sur le devant de la scène littéraire, un écrivain pratiquement inconnu en 2020... Qui connaît aujourd'hui Maurice Genevoix ? "Ceux de 14", maintenant, est entré dans de nombreuses maisons françaises.

Une belle trouvaille scénographique, l'importance de la symbolique de la "terre"...

La terre des champs de bataille conservée dans des boites en plexiglas devant le Panthéon... La terre, la boue des champs de bataille, l'univers de ces jeunes gens qui avaient 20 ans en 1914.

Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Maurice Genevoix au Panthéon

Message par hélios » jeu. nov. 12, 2020 5:22 pm

1920- 2020...

100 ans.

Replaçons les choses en perspective.

1920, une année terrible, deux ans après la fin de la Grande Guerre : des morts par millions, des jeunes gens dont les noms sont sur les monuments aux morts de tous les villages de France...

Pas de pénicilline, alors,

Pas d'antibiotiques, alors

Comparaison impossible avec les 40 000 morts du COVID, dont un tiers de "vieux" des Ehpad abrutis par les somnifères.

Comparaison impossible entre un pays ruiné par la guerre et nous qui attendons cette année comme le Messie, notre croque-mort de service pour savoir si on va pouvoir se réunir pour les fêtes de Noël.

Au moindre signe, au moindre arrêté, tous aux bistrots et aux restaurants......

Après moi, le Déluge.

Honneur aux Poilus de 14 grâce à qui nous sommes encore debout et prêts à avancer.

Hélios

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Maurice Genevoix au Panthéon

Message par joseph1 » lun. nov. 16, 2020 11:54 am

A lire à tout prix " Ceux de 14 ".

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Maurice Genevoix au Panthéon

Message par francippo » mar. nov. 17, 2020 11:28 am

Je dois sûrement l'avoir déjà écrit mais mon grand-père maternel a laissé sa vie pour La France à la guerre de 1914/1918 et a laissé deux orphelins de 6 et 10 ans pupilles de La Nation, leur maman étant décédée en 1914.Mon grand-père était un émigré.
francippo :?

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Maurice Genevoix au Panthéon

Message par Nic » mar. nov. 17, 2020 2:22 pm

francippo a écrit :
mar. nov. 17, 2020 11:28 am
Je dois sûrement l'avoir déjà écrit mais mon grand-père maternel a laissé sa vie pour La France à la guerre de 1914/1918 et a laissé deux orphelins de 6 et 10 ans pupilles de La Nation, leur maman étant décédée en 1914.Mon grand-père était un émigré.
francippo :?
Mon grand oncle était français pour faire la guerre et est redevenu un émigré étranger au moment de toucher une pension en tant que blessé de guerre.

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Maurice Genevoix au Panthéon

Message par francippo » mar. nov. 17, 2020 3:54 pm

Nic c'est bien triste pour votre grand oncle et sa famille cette injustice ... Mais voici les tenants et les aboutissants de ma réflexion précédente : Il faut savoir qu'en 1914 au moment où débute la "Grande Guerre",il y avait des envoyés gouvernementaux qui circulaient notamment à Montmartre où il y avait de nombreux étrangers. Ces envoyés de la République étaient chargés de recruter des hommes étrangers en leur promettant la nationalité française s'ils s'enrôlaient dans l'armée. Ce que mon grand-père a fait. Mais quand ma mère, sa fille, est allée à 21 ans au commissariat de police situé dans le XVIII° arrondissement de Paris, pour demander une carte d'identité en tant que Française, le commissaire lui a dit "mais vous n'êtes pas Française !" Le sang maternel n'a fait qu'un tour... Après s'être emportée 'relativement' dans le commissariat, elle a écrit aussitôt au ministère de la Guerre en expliquant les faits et qu'elle avait été Pupille de la Nation dû au sacrifice de son père pour la France. Quelques temps après elle recevait sa carte d'identité Française. Voilà le fin mot de "l'histoire"....
francippo :?

Répondre