Un évêque lucide et courageux

Vos réaction à ce qui fait la Une… ou pas assez.

Modérateur : Françoise T.

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Un évêque lucide et courageux

Message par Nic » lun. nov. 09, 2020 10:34 am

J'aimerais dire à Jean Hélios qu'il y a peut-être autre chose à inventer pour vivre en communauté que de prier chacun chez soi au coin du feu. Des petits commerces sont hélas fermés et c'est une catastrophe pour certains qui vont peut-être avoir du mal à s'en remettre. Cependant d'autres font preuve d'imagination pour vendre quand même leurs produits et se mettent à l'informatique pour vendre en drive. Peut-être qu'à la fin de cette crise, quand ils pourront rouvrir, ce mode de vente sera un plus pour eux.
Et pourquoi les communautés chrétiennes n’essaieraient-elles pas de trouver des moyens pour rester en union et de sortir de cette crise plus fortes elles aussi? Dans notre espace pastoral, nous recevons chaque semaine,par internet, un billet de notre prêtre avec les textes du dimanche, une homélie, intentions de prière, informations... Tout le monde n'a pas internet mais nous sommes invités à imprimer toutes ces informations et à les distribuer à ceux qui ne les reçoivent pas. Un but dans notre promenade d'un km ...
D'autre part nous pouvons suivre sur le site du diocèse une messe en directe le jeudi et le dimanche.
Mais il y a sûrement d'autres choses à inventer.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Un évêque lucide et courageux

Message par Jean Gauci » lun. nov. 09, 2020 11:15 am

Oui, Nic, trouver autre chose comme les prisonniers qui, pendant la guerre, ont continué à prier et à alimenter leur foi en l'absence de messe et de prêtres... Trouver autre chose comme réfléchir à l'Evangile du dimanche suivant en participant au partage d'Evangile que nous propose le forum de Pèlerin :)
Amitiés.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Un évêque lucide et courageux

Message par hélios » lun. nov. 09, 2020 11:44 am

Ce que j'ai écrit n'est pas du tout en contradiction avec ce que vous avez écrit Nicole. Donc si des choses fonctionnent dans ce chaos, je m'en réjouis et si les initiatives sont multiples tant mieux.

J'estime que des catholiques ont le droit de protester contre la décision d'interdire les cultes. C'est leur droit. Et nous sommes, encore, dans un pays libre. Que le Président de la Conférence des évêques porte cette affaire devant le Conseil d'Etat, il en avait le droit et il représente un état d'esprit légitime dans l'Eglise, même si, personnellement, je ne le partage pas. Le Conseil d' Etat a donné son avis.......( mais sa marge de manoeuvre était quand même bien limitée).

Un gros bémol, j'ai vu hier matin, juste avant la messe sur France 2, dans l'émission de Monsieur Milliat, des images d'une messe au moment de l'Eucharistie et le moins qu'on puisse dire c'est que la fameuse "distanciation sociale" n'était guère respectée. Je sais bien qu'on va lever l'argument de "l'exception"........"Chez nous, ça se passait bien etc etc". Mais je sais aussi que les exceptions , il y en a à la pelle.

J'ai entendu aussi des cathos exprimer très sincèrement leur manque de "culte".

Mais dans un pays complètement déchristianisé, le "culte" c'est " l'inessentiel de l'inessentiel"... C'est la "culture" qui est " essentielle" : théâtre, cinéma etc !!! Madame Bachelot fait plus d'audience que l'évêque de Reims...

Hélios

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Un évêque lucide et courageux

Message par Nic » lun. nov. 09, 2020 12:11 pm

Avant la messe de la Toussaint , j'ai assisté à une réflexion d'un paroissien au prêtre qui officiait ce jour là, sur des mesures sanitaires qui, d'après lui, n'étaient pas respectées. Je vous prie de croire que j'aurais préférée ne pas être témoin. J'ai ressenti le malaise tout au long de la messe et les autres paroissiens qui ne savaient pas se sont demandés ce qui se passait car le prêtre,âgé, était complètement perturbé. Je me suis dit que ce confinement était le bienvenu et que cela permettrait à chacun de reprendre ses esprits.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Un évêque lucide et courageux

Message par Jean Gauci » lun. nov. 09, 2020 1:30 pm

hélios a écrit :
lun. nov. 09, 2020 11:44 am

J'estime que des catholiques ont le droit de protester contre la décision d'interdire les cultes. C'est leur droit. Et nous sommes, encore, dans un pays libre. Que le Président de la Conférence des évêques porte cette affaire devant le Conseil d'Etat, il en avait le droit et il représente un état d'esprit légitime dans l'Eglise, même si, personnellement, je ne le partage pas. Le Conseil d' Etat a donné son avis.......( mais sa marge de manoeuvre était quand même bien limitée).

Hélios
Jean

Je ne partage pas tout à fait votre point de vue. Le président de la Conférence des Evêques est lié par son obligation de représenter tous les évêques et l'ensemble des catholiques de France. On sait que les évêques sont partagés sur le sujet ( voir les prises de positions exprimées plus haut) . Quant aux catholiques pratiquants, en majorité des personnes âgées, je doute qu'ils soient tous pressés de risquer une contamination en assistant à la messe.
En revanche, je comprends que prêtres et évêques, privés de culte, se sentent inutiles... mais ils ne sont pas les seuls. Tant de Français sont privés de leur outil de travail et de revenus...

Enfin, j'apprends que Mgr Rey, évêque de Toulon, veut porter l'affaire devant le Tribunal Administratif de son département... Je trouve ce comportement, désolant. Cléricalisme quand tu nous tient !

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Un évêque lucide et courageux

Message par Nic » lun. nov. 09, 2020 4:41 pm

Chacun pour soi!
"est-ce que nous pourrons faire la fête à Noël?" "Est-ce que nous pourrons aller en vacances de neige? " L'élection de Miss France aura t-elle lieu?" "on prive les pratiquants de culte, c'est illégal!" " Et le Beaujolais nouveau, nous ne pourrons pas le fêter"... Que de questions importantes, que de problèmes insurmontables!
Et pendant ce temps là dans les hôpitaux, les soignants n'en peuvent plus et donnent le maximum pour sauver des vies mais ce n'est pas le problème des râleurs de tout poil. Fini les applaudissements de 20 h et les petites attentions et mots d'encouragement.
L'Eglise n'a t-elle rien d'autre à proposer dans ces moments difficiles que des revendications ? S'il y a de nouveau des messes dans les paroisses je pense que je n'irais pas en solidarité avec tous les soignants .

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Un évêque lucide et courageux

Message par Flor » lun. nov. 09, 2020 5:14 pm

" Femme, crois-moi, l'heure est venue où ce n'est ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père.
L'heure est venue -et c'est maintenant- où les vrais adorateurs adoreront le Père en Esprit et en Vérité . ( Jn. 4,21-23)

Et si c''était l'heure du Confinement ?

J'ajouterai une note de Roselyne Dupont-Roc qui vient de terminer le livre : "APRES JESUS .... L'invention duChristianisme"

" Jésus n'a laissé aucun écrit. Il n'avait constitué aucune nouvelle Religion, aucun credo singulier, aucun clergé, encore moins une quelconque
théorie morale , sociale ou politique.
Comment les Apôtres et leurs disciples ont-ils fait pour vivre et exprimer leur Foi en LUI ?
Comment ont-ils vécu, prié, communiqué entre eux ?
Comment se sont-ils organisés ?

TOUT, absolument TOUT était à inventer !...."

Comment faire Eglise aujourd'hui ?

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Un évêque lucide et courageux

Message par booboon » mer. nov. 11, 2020 7:49 pm

Nic a écrit :
ven. nov. 06, 2020 12:10 pm

Il vient d'y avoir 7 décès dans la maison de retraite à côté de chez moi et la moitié des résidents sont positifs. Est-ce une invention pour restreindre les libertés ? Le virus est de plus en plus présent, même dans nos petits villages. Est-ce une invention ? Chacun cherche à détourner la loi pour son petit égoïsme personnel, pour en "profiter", un mot à la mode, mais qui pense encore aux soignants ? Qui applaudit à 20 h ? qui leur fait encore des cadeaux à part quelques exceptions ?
Je vous joins la lettre de notre évêque à l'occasion des fêtes de la Toussaint.
Ce sont les soignants eux-mêmes qui ne veulent plus d'applaudissements... ils veulent qu'on les écoute ! Ma jeune nièce infirmière depuis un an a refusé d'aller aux urgences Covid de sa ville car elle ne veut plus revivre ce qu'elle a vécu au mois de mars : mettre des respirateurs à des gens tout en sachant que ce respirateur ne marche pas.
Ma belle sœur infirmière nous a indiqué que l'hôpital avait reçu du nouveau matériel... fort bien, mais il n'y a personne pour s'en servir : il n'y a plus assez de soignants. Nous payons le prix d'une politique désastreuse depuis des années : comme il n'y avait pas de malades on a réduit le nombre de lits, de matériel, de soignants...
On peut faire le parallèle avec l'armement : cela fait des années qu'on est en paix.... on réduit tous les budgets puisque les armes ne sont pas utiles en temps de paix. on peut aussi légitimement s'inquiéter de ce que tous les pays ne sont pas prêts à vivre en paix....
Donc, ce nouveau confinement est pour moi le fruit de la politique (à laquelle j'ai contribué en votant je le reconnais).

Et certes ce virus est très contagieux, mortel pour les plus fragiles etc.... mais il révèle une chose : la société de 2020 a peur de la mort. Ce que je vais dire va peut-être vous choquer, mais que les résidents des EHPAD meurent c'est moins désolant il me semble que si nos bébés, nos enfants ou nos jeunes mouraient par vagues.... or il semble que ces catégories ne soient pas les premiers atteints..... donc, sans nier l'importance de la circulation du virus, je pense tout de même que le trop-plein de rumeurs et d'informations contradictoires n'aident pas à la paix sociale.

Ce que je constate pour mes enfants c'est qu'on en fait des robots : ils n'ont plus le droit de se toucher, plus le droit de s'embrasser, plus le droit de fréquenter des enfants d'autres classes, plus le droit de partager des jeux, plus le droit de se prêter un crayon oublié, plus le droit de s'inviter à un anniversaire, plus le droit de rencontrer leur prof de musique ou leur entraîneur sportif..... or les enfants s'habituent très vite à un nouveau fonctionnement.... La génération de mes parents a été traumatisée par le manque de nourriture, la génération de mes enfants est partie pour être traumatisée par l'absence de gestes amicaux, affectueux.... Je ne sais pas quels genres d'adultes on va construire avec ça, et je dois dire que cela m'inquiète beaucoup plus que le virus en lui même.... Et si, dès que l'on se "dé confine", on risque des attentats, il y a vraiment de quoi s'inquiéter....

Enfin, je terminerai en disant que mes parents sont âgés et habitent loin. A chaque fois que je les vois (trop rarement...) c'est peut-être la dernière fois : vaut-il mieux que je les embrasse une dernière fois ? Ou que je regrette plus tard de ne pas l'avoir fait ?

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Un évêque lucide et courageux

Message par Jean Gauci » jeu. nov. 12, 2020 10:07 am

booboon a écrit :
mer. nov. 11, 2020 7:49 pm
Enfin, je terminerai en disant que mes parents sont âgés et habitent loin. A chaque fois que je les vois (trop rarement...) c'est peut-être la dernière fois : vaut-il mieux que je les embrasse une dernière fois ? Ou que je regrette plus tard de ne pas l'avoir fait ?
Booboon,
A moins que vous ayez à regretter de l'avoir fait en les embrassant...

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Un évêque lucide et courageux

Message par Nic » jeu. nov. 12, 2020 10:57 am

J'allais faire la même réponse que Jean. Peut-être que nous ne réagissons pas de la même manière suivant que nous sommes "vieux" ou jeunes. Petu-être que j'ai peur de mourir en ne prenant pas de risques... Peut-être que nous ne réagissons pas de la même façon suivant que nous habitons une région relativement épargnée où une région où le virus est virulent. Il y a bien longtemps que j'ai vu mon fils aîné et cela nous manque à lui et à nous, mais, sachant que nous sommes des personnes à risques, il se reprocherait toute sa vie de nous apporter la mort. J'aimerais bien que nous soyons réunis pour Noël, mais ce n'est qu'un vœu. Pour les soignants, j'ai quand même l'impression que tout le monde s'en f., sauf ceux qui se retrouvent à l'hôpital.

Répondre