L'horreur à Conflans Ste Honorine

Vos réaction à ce qui fait la Une… ou pas assez.

Modérateur : Françoise T.

Répondre
andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

L'horreur à Conflans Ste Honorine

Message par andrevii » sam. oct. 17, 2020 7:05 pm

Bonjour

Le 16 octobre dernier, un professeur a été tué de la manière la plus sauvage, la plus atroce et la plus inimaginable possible. Il a voulu expliquer et reprendre en exemple un principe fondamental de notre liberté qu'est la liberté d'expression. Comme tout le monde, je suis horrifié par cet attentat. Mais sachant que la liberté est une notion relative, je me demande si dans une société multiculturelle, il n'y a pas quelques précautions oratoires ou comportementales à observer pour éviter de choquer une communauté que nous savons extrêmement sensible à tout ce qui touche à la religion.

Les chrétiens ont la peau dure et en ont subi de toutes les couleurs, on ne compte plus les plaisanteries de mauvais goût et les vexations atteignant le Pape, les Églises et les Saintes Écritures. On a l'habitude à tel point que tout devient banal.

Le pouvoir politique a laissé s'installer chez nous une communauté arabo-musulmane invasive et nous devons non seulement la tolérer mais aussi la respecter. Pourquoi faire de la peine aux gens, gratuitement au nom d'une liberté certes acquise mais volontiers provocatrice. Ce n'est pas
le meilleur moyen de vivre en paix.

André.
>

Françoise T.
Messages : 450
Inscription : mar. mars 16, 2010 12:59 pm

Re: L'horreur à Conflans Ste Honorine

Message par Françoise T. » lun. oct. 19, 2020 8:44 am

De la part d'Helios

C'est un acte barbare inimaginable qui a eu lieu en France vendredi soir. C'est le fruit de l'islamisme radical comme l'a dit le Président de la République.

On ne parvient pas à concevoir comment en pleine rue, non loin d'un collège, un gamin de 18 ans a pu décapiter un homme, un professeur pour ce qu'il avait dit en classe.

C'est avant tout à un homme, à sa famille, à ses proches que vont nos pensées.

L'assassin est mort.

Il reste à savoir comment un tel acte a été possible. C'est le fond de ce problème.

L'origine, c'est, une fois encore, les caricatures de Mahomet de Charlie Hebdo que ce professeur a montrées à ses élèves de quatrième dans le cadre d'un cours sur la liberté de pensée.

Je pense que ce professeur ,quelle que soit la sympathie attristée qu'on éprouve pour lui ,n'aurait jamais dû présenter ces caricatures dans une classe de quatrième ( enfants de 13-14 ans) et dans le climat dangereux qui règne en France aujourd'hui.
Modératrice des forums pelerin.info et responsable des relations lecteurs de Pèlerin.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: L'horreur à Conflans Ste Honorine

Message par Jean Gauci » lun. oct. 19, 2020 9:15 am

Il est difficile de commenter ce fait horrible et sordide...L'émotion collective ne permet pas de réfléchir en toute sérénité. Rien ne peut justifier cet acte de barbarie. Je suis néanmoins très proche de l'analyse et des conclusions de Jean Hélios.

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: L'horreur à Conflans Ste Honorine

Message par joseph1 » lun. oct. 19, 2020 9:37 am

Des enfants de 12-14 ans me semblent être concernés par les instructions de Jules Ferry dans sa célèbre « Lettre aux instituteurs » en date du 17 novembre 1883, par laquelle il présente l’éducation morale et l’instruction civique : « Vous n’avez à enseigner, à proprement parler, rien de nouveau, rien qui ne vous soit familier comme à tous les honnêtes gens […]. Demandez-vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe et vous écoutant, pourrait de bonne foi refuser son assentiment à ce qu’il vous entendrait dire. Si oui, abstenez-vous de le dire ; sinon, parlez hardiment ».

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: L'horreur à Conflans Ste Honorine

Message par hélios » lun. oct. 19, 2020 4:27 pm

On en sait maintenant un peu plus sur cet acte barbare et son auteur.

Ce jeune homme de 18 ans, l'assassin, a bénéficié de complicités.

Quant au professeur, il s'est trouvé bien isolé car si la liberté de penser est au programme, rien dans les préconisations ministérielles ne l'obligeait à s'appuyer sur l'exemple discutable des caricatures de Charlie-Hebdo. Des familles musulmanes étaient fondées à protester car depuis la fameuse lettre de Jules Ferry aux instituteurs, ceux-ci doivent être très prudents quand ils abordent un sujet aussi délicat ( relire le commentaire précédent de Joseph et sa citation de Jules Ferry). Ce professeur a eu mille fois raison d'aborder un sujet aussi important que la liberté mais il s'est isolé et les réseaux islamistes radicaux ont eu beau jeu d'utiliser ses faiblesses. Sa hiérarchie était en position très délicate pour le soutenir.

Evidemment pour qu'un tel acte soit possible, il faut vraiment que la situation soit dégradée au point que les islamistes fondamentalistes font la loi dans bon nombre de banlieues avec la complicité de politiciens de gauche et parfois de la droite modérée.

Le gouvernement ne peut plus tergiverser et doit passer de la parole aux actes.

Hélios

Répondre