Tutti fratelli, tous frères

Vos réaction à ce qui fait la Une… ou pas assez.

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Tutti fratelli, tous frères

Message par hélios » lun. oct. 12, 2020 10:20 am

Hier matin, j'écoutais l'émission toujours excellente de Monsieur Milliat, précédant la messe et succédant à "Présence protestante ".

Etait invité un Frère franciscain, doux et paisible, qui a commenté quelques aspects de l'encyclique du pape "Tutti fratelli"....Tous frères.

Chacun ne pouvait que suivre les paroles apaisantes de ce doux franciscain.

Mais aux infos de 13 h, sur la 2, il était présenté cette ahurissante attaque d'un commissariat à Champigny... Des policiers attaqués dans leur commissariat. Personnellement, je n'avais jamais vu cela.

Comment faire pour concilier les nécessaires exigences de l'attitude évangélique et la réalité terrifiante d'une société violente et hors des règles de Droit ?
Jean-Hélios

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Tutti fratelli, tous frères

Message par joseph1 » lun. oct. 12, 2020 12:05 pm


hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Tutti fratelli, tous frères

Message par hélios » lun. oct. 12, 2020 1:24 pm

Merci Joseph d'avoir donné la source directe.

En effet le titre est bien Fratelli tutti. ce qui est mis en avant par le pape François c'est "fratelli" et non tutti. En Français, Frères tous n'irait pas du tout.

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Tutti fratelli, tous frères

Message par Jean Gauci » lun. oct. 12, 2020 1:26 pm

Vous avez raison, Jean H, Difficile à avaler...
Mais alors comment comprendre cet évangile ?

Évangile (Mt 5, 38-48)

Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent.

Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre.

Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.

Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui.

À qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos !

Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.

Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.

En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?

Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?

Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

Répondre