Oui à un haut commissariat à l'écologie

Vos réaction à ce qui fait la Une… ou pas assez.

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Oui à un haut commissariat à l'écologie

Message par hélios » mar. juil. 16, 2019 1:59 pm

J'ai écouté une émission de mon ami Eric Brunet de RMC. Le sujet en était la pollution de l'air par les particules fines et la santé.

J'ai hésité : " Encore un sujet trop souvent débattu "...

Mais ce que cherche à faire Eric c'est de donner la parole à tous pourvu que vous ayez des arguments.

Un auditeur fait une proposition que, en première lecture, j'approuve totalement.

La question de l'écologie doit être traitée par un Haut -commissariat à l'écologie parfaitement indépendant des partis politiques.

Donc, il faut supprimer ce Ministère de la transition écologique qui ne sert pas à grand-chose et former une autorité indépendante qui traite réellement les problèmes.


Un petit quiz : quelle est la ville la plus polluée de France ? ..... Bon ! ben vous avez perdu! C'est Chamonix !

Hélios

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Oui à un haut commissariat à l'écologie

Message par Nic » mar. juil. 16, 2019 6:07 pm

"Un petit quiz : quelle est la ville la plus polluée de France ?"
J'aurais répondu Grenoble, j'avais oublié le tunnel du MT Blanc. Donc j'ai perdu.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Oui à un haut commissariat à l'écologie

Message par hélios » mer. juil. 17, 2019 9:30 am

Vous avez un gage Nicole....

Mais Grenoble, ce n'est pas loin.....

Allez ! Un demi-gage.

Hélios

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Oui à un haut commissariat à l'écologie

Message par joseph1 » lun. sept. 16, 2019 12:25 pm

Oui à un traitement sérieux des problèmes écologiques.

Au sujet du récent ouragan qui a détruit les Bahamas ont a vu resurgir la théorie de la montée des eaux , cause de la submersion des îles.

Une ile volcanique du Pacifique, ou d'ailleurs (ex: Réunion), est en réalité un édifice volcanique pouvant atteindre 10.000m. La partie immergée est largement supérieure à la partie visible.
Hawaïi par ex. Dépasse le niveau océanique de plus de 4000m mais possède une partie immergée de plus de 6000m.
Ces volcans, dits boucliers, sont des monstres à l'échelle terrestre et ont une masse telle, qu'elle est en mesure de déformer par poinçonnement le plancher océanique sur lequel les volcans se sont édifiés.
Ces volcans se forment à l'aplomb de "points chauds", prenant naissance dans le manteau, et qui transpercent le plancher océanique basaltique.
Ces volcans de points chauds (Type Hawaii) ont la particularité de témoigner du déplacement des plaques tectoniques qu'ils perforent tandis que le point chaud lui est fixe.
Un peu comme une feuille de papier déplacée sur une bougie.
Ce fut une des preuves majeures confirmant la tectonique des plaques et d'en mesurer les vitesses de déplacement.

Les volcans actifs sont les plus récents. Les plus anciens ne produisent plus de laves et sont simplement livrés à l'érosion et à l'affaissement.
Par érosion aérienne et affaissement la partie visible est progressivement réduite.
Ainsi l'île de la Réunion fait partie d'un chapelet d'îles, les Mascareignes, dont les reliefs sont de moins en moins élevés en relation avec l'âge de leur formation.
La Réunion est la plus jeune et encore active, Rodrigue est la plus vieille et ses volcans éteints.
La Réunion est la plus haute, Rodrigue la plus basse.
Les îles si prisées des Maldives sont le stade ultime et affleurent à peine à la surface des Océans .Peu à peu elles vont disparaître, non pas parce que l 'eau monte mais parce qu ' elles s 'enfoncent. ( c 'est la subsidence ).
Lorsque l'ïle volcanique est totalement arasée par l'érosion le processus d'affaissement continu et fait s'enfoncer l'édifice volcanique sous le niveau de la mer.

Généralement, dans les zones coralliennes la barrière de corail forme un anneau autour du volcan résiduel central. Tandis que l'affaissement du volcan se poursuit les coraux continuent de croitre par phototropisme et finissent par former un anneau au centre duquel les roches volcaniques disparaissent totalement pour laisser la place à un lagon central.

On connait ainsi des barrières coralliennes de plusieurs centaines de mètres d'épaisseur dont tous les coraux se sont formés sous moins de 20 m d'épaisseur d'eau, démontrant ainsi la subsidence.

Alors oui c'est vrai des îles peuplées vont disparaitre mais cela se serait produit de toutes les façons, peut être moins vite, même sans élévation du niveau de la mer.



Curieuse démarche scientifique qu'ont les tenants de la submersion en relation avec le réchauffement climatique!

Ils occultent tout ce qui gêne leur démonstration.

Répondre