Encore un pass !

Vos réaction à ce qui fait la Une… ou pas assez.

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Encore un pass !

Message par hélios » ven. janv. 07, 2022 5:40 pm

Bonjour Françoise dite Francippo,

Vous savez Françoise mes moyens sont limités et je n'ai pas trop de temps pour me relire. D'où un style un peu décousu dont je suis désolé pour les lecteurs attentifs de ce forum.

Je promets un effort.

Je voulais dire que Monsieur Macron prend les Français pour des jambons avec ce sujet bidon des non-vaccinés que son fidèle toutou, Gabriel Attal se fait un point d'honneur de relayer....Il n'a que ça à faire et il est très grassement payé par nos contributions pour le faire....Est-ce plus clair ?

Hélios

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Encore un pass !

Message par francippo » ven. janv. 07, 2022 6:57 pm

Merci Jean-Hélios pour votre réponse, très explicite...Je voulais simplement un peu vous "taquiner" en ce début 2022...
afin de sourire à nos divergences relatives à l'emploi de l'écriture inclusive , je me suis permise de relever quelques expressions un peu alambiquées de votre précédent post ...rien de plus..car je partage et je l'ai écrit le fond de votre post au sujet de la "bagarre" grotesque et vulgaire (dans son expression "fécale")que monsieur "Ô Macron " a engagé par rapport aux non -vacciné-e-s ...mais que va-t-il encore inventer ce Président de la République pour faire rougir et/ou pleurer Marianne en 2022???
Bien amicalement
francippo version 2022 :)

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Encore un pass !

Message par hélios » lun. janv. 10, 2022 11:55 am

Tout cela n'est pas très grave..........


Mais c'est ce pass qui est très inquiétant......


Je ne parviens pas à comprendre comment il est possible d'adhérer à ce pass.


Un pass vaccinal n'est pas un carnet de vaccination. Il ouvre le DROIT d'accéder à des activités humaines (cuturelles et de loisirs....) mais aussi accès à des services de soins..............Comment ceci est justifiable ? Si, à la limite, on pourrait comprendre pas de vaccin, pas de cinéma, comment comprendre pas de vaccins pas de consultation médicale à l'hôpital...........C'est absolument indéfendable !

Pourtant, ce que je dis est vrai:

un sms de votre hôpital qui vous confirme votre rendez-vous de consultation est suivi de " pass sanitaire obligatoire"......

Je n'invente rien.

Combien va-t-il falloir de "doses" ? 5 ? 6 ? 7 ?

Les discussions avec les médecins sur les plateaux de TV n'abordent pas de questions concrètes.


Je me souviens, il y a tout juste un an, sur ce forum, une dame âgée disait ses difficultés de parvenir à avoir un rendez-vous pour la vaccination. De telles difficultés sont, ont été et ont dû être monnaie courante. Les déserts médicaux, ils existent.....Parmi les non-vaccinés, combien sont-ils à payer leur éloignement aux conditions sociales et géographiques défavorables....Les plateaux de la Creuse, de la Corrèze.......de la Margeride, de la Haute-Loire....

Entre ceux qui n'hésitent pas à se faire tester plutôt trois fois qu'une et ceux dont le médecin habite à 3/4 heure de route de montagne.....

Quand allons-nous nous réveiller ?

Hélios

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Encore un pass !

Message par Nic » lun. janv. 10, 2022 2:01 pm

Pour se rendre à un rendez-vous médical à l'hôpital, il faut un pass sanitaire l'hôpital
C'est à dire:
un certificat de vaccination (si votre schéma vaccinal est complet)
ou
un test négatif RT-PCR ou antigénique
ou une preuve de rétablissement de la covid-19: test RT-PCR positif datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois
On peut toujours se faire soigner à l'hôpital!
Sans vouloir polémiquer sur les paroles déplacées du président de la République, car toutes ces discussions non productives que l'on peut lire sur les réseaux sociaux m'agacent, je vous invite à ouvrir votre horizon et à aller voir ce qui se passent chez nos voisins européens et même ailleurs dans le monde comme par exemple le Canada et d'autres. Les contraintes y sont plus rigoureuses et le pass sanitaire n'est pas que français.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Encore un pass !

Message par hélios » mer. janv. 12, 2022 10:56 am

Bonjour Nicole,


S'agissant du pass vaccinal et de son lien avec la question de la santé, je maintiens mon incompréhension devant ce document et les situations de la vie concrète où il est obligatoire de le présenter sous peine de ne pas bénéficier d'un service.


Exemple 1: Au mois de septembre, j'obtiens un rendez-vous à l'hôpital d' A.... pour le 10 janvier 2022.

La veille, je reçois par s.m.s un rappel du rendez-vous avec la précision : pass sanitaire obligatoire.

Autrement dit, si je ne l'avais pas, je ne pourrais pas aller à une consultation au service de cardiologie, consultation annuelle................!


Est-ce que vous trouvez cela normal ?


Exemple 2 :

Au mois de septembre dernier, Madame x, a un cabinet de dentiste à Auxerre. Elle refuse de se faire vacciner et est suspendue par le Conseil de l'Ordre. Soit.

Elle trouve un remplaçant qui a toutes les qualités requises : diplôme, pass sanitaire.

Refus du Conseil de l'Ordre.

A ce jour, ce cabinet se trouve sans chirurgien-dentiste à Auxerre.

Cet exemple a été exposé l'un de ces derniers jours au cours d'un entretien à Sud-Radio entre André Bercof et l'intéressée elle-même. Toutes les précisions sont données.


Exemple 3:

A Besançon, Hôpital de Besançon, exposé d'un père de famille, non-vacciné, qui ne peut aller à la pharmacie de l'hôpital pour chercher un médicament indispensable à la santé de son fils.......

Cet exemple a été exposé par le père de famille hier, mardi 11 janvier, sur Sud-Radio au cours de l'émission d'André Bercof entre midi et 14 heures.


Ne pas pouvoir aller au cinéma sous le prétexte qu'on ne dispose pas du pass sanitaire est une chose, ne pas pouvoir entrer dans un hôpital parce qu'on ne dispose pas du pass est autre chose qui est de mon point de vue complètement absurde.


Comment la représentation nationale peut-elle voter un tel texte ?

Il faut rappeler fortement que la vaccination n'est pas obligatoire. Nous sommes donc bien devant un système qui présente des absurdités. Pourquoi ne pas le reconnaître ? Est-ce en "emmerdant " ainsi les Français récalcitrants que Monsieur Macron compte les amener à se faire vacciner ?


Hélios

Pour ma part, je suis vacciné avec trois doses de vaccin.........je ne suis pas hostile à la vaccination, je suis contre la division des Français entre les bons et les mauvais, je suis contre les boucs-émissaires, théorie extrêmement dangereuse dont on a connu les extrémités au cours de la seconde guerre mondiale.

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Encore un pass !

Message par joseph1 » ven. janv. 14, 2022 4:31 pm

Les vaccins contre le Covid fonctionnent mal. Peu d " effet semble-t-il sur la transmission, une protection relativement faible contre les formes graves et une durée d’efficacité de l’injection ne dépassant guère dix semaines.
De nombreuses voix s’élèvent aujourd’hui pour demander à stopper les doses de rappel. C’est le cas de l’Agence Européenne du Médicament (EMA), celle-là même qui avait guidé la stratégie de vaccination de l’Europe, qui explique aujourd’hui que les boosters répétés pourraient affaiblir le système immunitaire.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Encore un pass !

Message par andrevii » ven. janv. 14, 2022 7:46 pm

Bonjour

Sur ce sujet, l'un de mes correspondants m'a fait la démonstration suivante. Je vous la livre sans commentaire ni caution de ma part :
-------------------------------------------------
À première vue, cette sortie peut sembler puérile, et pourtant, elle ne l'est pas du tout. D'après mes lectures et leurs auteurs, cette formulation a été étudiée, préparée et soignée, tant sur le fond que sur la forme.
L'objectif de E. MACRON était de recentrer le débat politique sur la crise de la COVID et de cristalliser les esprits sur les difficultés quotidiennes des gens. Ce faisant, il coupe l'herbe sous le pied de la droite, qui oriente son discours sur le sécuritaire et d'autres débats plus abstraits ou, en tous cas, moins immédiats et sur lequel il n'a pas de prise directe.
Car, sur la crise de la COVID, il a un rayon d'action, ou l'épidémie va lui en donner un.
Les modèles montrent que les contaminations vont baisser doucement, pour revenir a un seuil acceptable. Cela n'empêchera pas une nouvelle vague après, mais les élections seront passées.
En stigmatisant les non-vaccinés, il va dans le sens de ceux qui travaillent, de ceux qui veulent continuer à vivre normalement, bref, de la majorité des gens.
Manque de chance, l'électricité flambe, l'essence augmente et la manœuvre parait insuffisante pour fédérer son électorat.
Résultat : il baisse dans les sondages au profit de V. Pécresse.
-------------------------------------------------------------
SGDG

André
>

Répondre