Les chrétiens sont-ils masochistes ?

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Les chrétiens sont-ils masochistes ?

Message par Jean Gauci » lun. oct. 14, 2013 3:41 pm



Brutale question qui sent la provocation. Et pourtant ?
Se reconnaitre pécheur, demander pardon, émailler ses prières et sa liturgie d’actes de contrition, de confiteor, de demandes de pitié et d’examens de conscience n’est-ce pas entretenir une culpabilité latente, permanente et voulue ?
Serais-je encore chrétien, si je n’étais plus pécheur ?
Au point que, quand arrive un malheur qui, manifestement, ne dépend pas de nous, nous nous interrogeons encore pour chercher notre part de culpabilité.
A l’évidence, personne n’est parfait. Notre nature humaine est fragile et faillible. Le reconnaitre est une démarche de bon sens… mais de là, à ne considérer que nos faiblesses et nos pèches, c’est donner de notre foi et de notre religion une image culpabilisante, triste et somme toute assez fausse.
Le sel de notre foi et de notre Evangile est tout entier dans l’amour ; l’amour de Dieu pour nous, notre amour de Jésus-Christ et l’amour fraternel et ce n’est pas dans la permanente contrition et le sentiment entretenu de notre culpabilité, que nous sommes agréables à Dieu et que nous donnons envie à ceux qui nous regardent.
Pècheurs ? oui…mais de grâce passons à autre chose !

Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Re: Les chrétiens sont-ils masochistes ?

Message par Miss Dominique » jeu. oct. 17, 2013 4:51 am

J'espère répondre correctement à votre propos ...

La contrition n'est pas forcément de l'auto-culpabilisation.
Car la culpabilisation nous fait stagner dans une analyse psychologique morbide. C'est pleurer devant un miroir en admirant sa triste figure !

Par nos prières quotidiennes et notre participation à la messe, nous prenons nos frères à témoin pour nos erreurs. La plus importante étant celle de l'orgueil !

Mais là où l'humilité devant le Seigneur devient sincère et nous aide à passer au plan spirituel, c'est lorsque l'on se retrouve complètement laminé sur la chaussée par des centaines de roues ! Les regrets et analyses des évènements précédant, autant que les considérations psychologiques, deviennent stériles et sans effet consolateur.
C'est là que notre appel vers Dieu prend toute sa valeur : nous sommes "sortis de nous-mêmes" pour se tourner vers l'essentiel.

Seules les très grandes épreuves partagées avec le Christ peuvent nous donner cette assurance que l'amour infini de Dieu est la seule vérité.
Et cela donne une force communicative ! Sans pour autant raconter sa vie (ce qui serait de l'orgueil !

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Les chrétiens sont-ils masochistes ?

Message par Jean Gauci » jeu. oct. 17, 2013 6:01 pm

Merci de votre réponse, Miss Do !

Bien sur, la contrition n'est pas l'auto flagellation, mais ne trouvez vous pas que les catholiques en font trop dans le sens de la pénitence et pas assez dans celui de l'action de grâce ?
Quand on aura dit mille fois : "pardon"," je ne suis qu'un pécheur", je ne suis pas digne"... serons nous plus justes et plus agréables à Dieu ?

Franchement, je ne le crois pas et même je pense qu'il y a une forme de tartufferie dans ces contritions à répétition...


Amitiés
jean

Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Re: Les chrétiens sont-ils masochistes ?

Message par Miss Dominique » jeu. oct. 24, 2013 10:11 am

Jean,

je vous réponds par les Béatitudes !

L'affirmation du Christ "Bien heureux les..." n'est pas seulement la consolation que l'on peut espérer d'un Dieu aimant.
C'est également une révélation : la souffrance imposée par des évènements ou situations de vie est une grâce si elle vécue dans la foi, l'espérance et la charité.

La souffrance, quelle qu'elle soit, assouplit notre ego (cette coque dure qui nous sert de fondation et structure pour notre édifice personnel).
C'est une condition non souhaitable pour notre confort mais tellement utile à la construction de notre humilité.

Cette "construction de notre humilité" n'est pas réalisée par soi, ce qui serait de l'orgueil, mais par la disponibilité grandissante au Seigneur.
L'auto flagellation me paraît un énorme signe d'orgueil : je me punis parce que je me prends pour Dieu qui me flagelle ....

Mettre sa bonne santé, son écoute, son sourire, son énergie et sa patience au service des plus déshérités est, à mon sens, beaucoup plus utile que la bure et le martinet !

Dieu est amour ! Nous sommes ses enfants ! Et les singes sont des singes !

levergero78

Re: Les chrétiens sont-ils masochistes ?

Message par levergero78 » lun. nov. 04, 2013 6:40 pm

Mettre sa bonne santé, son écoute, son sourire, son énergie et sa patience au service des plus déshérités est, à mon sens, beaucoup plus utile que la bure et le martinet !
Tout à fait de votre avis, Dominique, et j'ai une grande admiration pour les petits frères des pauvres, notamment, qui se dévouent sans compter.

Par contre, pour les ordres contemplatifs dans les monastères, je suis beaucoup plus dubitatif et restrictif... Adorer Dieu jour et nuit, je me demande si c'est bien efficace pour essayer d'améliorer le sort des pauvres gens...

Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Re: Les chrétiens sont-ils masochistes ?

Message par Miss Dominique » mar. nov. 05, 2013 8:17 pm

Jean-Paul,

je suis absolument convaincue de l'efficacité de la prière de nos moines et moniales retirées loin de la société.

Il faut bien qu'une partie de l'humanité rende à Dieu ce qui est à Dieu, pendant que la majorité s'intéresse surtout au confort de ce qui appartient à César et tous ses successeurs !

Rien n'empêche de prier pour ces bénis qui prient à notre place au fond d'un couvent.
... La communion des saints ....

Hostise

Re: Les chrétiens sont-ils masochistes ?

Message par Hostise » sam. janv. 18, 2014 4:35 pm

Miss Dominique a écrit :je suis absolument convaincue de l'efficacité de la prière de nos moines et moniales retirées loin de la société.
Moi aussi. Cependant je suis convaincu à un plus haut degré de conviction lorsque la prière s'assortit des actes correspondant.

Prier pour les pauvres c'est très bien. Mais au demeurant ça ne fait que remuer les lèvres et agiter l'esprit. Ça ne mange pas de pain
Aller les secourir au contraire ça leur en donne. (Certains moines font d'ailleurs les deux)

levergero78

Re: Les chrétiens sont-ils masochistes ?

Message par levergero78 » lun. janv. 20, 2014 11:19 am

Il est certain que la seule prière est un acte purement passif alors qu'aller au devant des pauvres pour les aider et les secourir, tels les "petits frères des pauvres" ou les membres de la "conférence de St Vincent-de-Paul" c'est vraiment actif et concret...

Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Re: Les chrétiens sont-ils masochistes ?

Message par Miss Dominique » lun. janv. 20, 2014 8:51 pm

Jean-Paul, comment pouvez-vous dire que la prière est une activité passive !?!

C'est justement ce qu'un être humain peut produire de plus puissant !

Personnellement, et dans l'état physique où je suis, il me serait plus facile de débarrasser et nettoyer un taudis pendant trois jours que de passer le même temps à vivre comme une carmélite !
Certes, on tire une grande satisfaction personnelle du travail accompli, surtout s'il y a des témoins admiratifs.
Mais la prière au fond d'un cloître, ce n'est pas valorisant dans notre société ! Mais avouez que c'est autrement plus fort que ce que font les laïcs (même ceux qui prient !)

Et à propos de laïc, n'oublions pas que chaque communauté religieuse doit "travailler" pour se nourrir, chauffer les bâtiments, payer l'EDF, les taxes, les impôts fonciers, économiser pour les travaux de réfection, ....... tout comme vous et moi !

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Les chrétiens sont-ils masochistes ?

Message par Jean Gauci » mer. janv. 22, 2014 9:54 am

Miss Do,
Vous avez tellement raison...
Si la communion des saints a encore une signification pour les chrétiens que nous sommes, nous devrions être reconnaissants aux communautés monastiques de l'énergie spirituelle qu'elle génère pour nous et sans laquelle la foi aurait peut-être disparu de la terre !
Bien cordialement à vous.
jean

Répondre