" Double disque évidé par les toits"

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

" Double disque évidé par les toits"

Message par hélios » mar. juil. 16, 2013 7:53 am

Je ne sais où mettre ce post, relatif à l'art, car cette rubrique est absente. Bon, ne multiplions pas les rubriques....

Ce titre désigne une oeuvre d'art contemporain qu'on pourrait classer dans les oeuvres d'art éphémères.

J'ai déjà parlé de cette oeuvre de Felice VARINI dans la rubrique " Patrimoine" sous le titre " Patrimoine et art contemporain".

Je peux développer un peu plus le sujet.

A SALON de PROVENCE, montez dans la tour du château de l'EMPERI. Vous dominez la vieille ville, ses toits couverts de tuiles romaines ocres et ses façades. Prenez une photo de ce que vous voyez. Tirez sur papier. Tracez au compas deux cercles tangentiels. Ils engloberont des toits et des façades. Faites un calque. peignez en rouge les façades incluses dans le cercle. Est-ce clair ?

Vous obtenez l'oeuvre de VARINI: Double disque évidé par les toits.

Il s'agit bien de deux cercles que l'auteur appelle "disques" "évidé par les toits" puisque les toits se détachent sur le fond rouge.

Si vous habitez une ville avec une colline dominant la ville comme MARSEILLE par exemple, amusez-vous à faire la même chose selon la procédure que j'ai décrite.

Sauf que VARINI a mis en oeuvre son projet à SALON de PROVENCE.

Amis du Pèlerin, à SALON ou les environs, c'est le moment de vous manifester.

Je vous ai dit que j'aimais cette oeuvre et je ne reviens pas sur cette déclaration d'amour. Mais comme je buvais un verre à SALON, je demande au serveur, un très sympathique jeune d'une trentaine d'années ce qu'était ce rouge sur les façades.

Il était très au courant des choses et il est allé me chercher une carte postale grand format où l'on voit cette magnifique oeuvre d'art.

Mais le serveur continue:
ça a coûté 380000 euros................!
Là, mes amis du Pèlerin à SALON, on attaque un autre chapitre puisque c'est vous qui avez payé avec les taxes locales même si vous avez obtenu des subventions de la région ou de l'Etat dans le cadre de MARSEILLE, capitale européenne de la culture 2013.

Le serveur ajoute:
Et quel impact pour l'économie locale ?
Cette année, il y a moins de touristes....

Il est intéressant ce jeune.

Oui, oui, on ne mélange pas l'art et l'argent mais dans ce cas, cette oeuvre représente un coût pour la collectivité. Ne serait-il pas normal qu'elle "rapporte" un peu pour les gens de SALON ? D'autant que dans une économie de crise peut-on se permettre de mettre 380000 euros dans une oeuvre qui sera détruite au mois de décembre. N'est-ce pas jeter l'argent par les fenêtres ?

Oui, amis du Pèlerin à SALON de PROVENCE, je vous lance un appel: si, d'aventure, en vacances, vous lisiez ce petit billet, manifestez-vous, écrivez, n'hésitez pas. Peut-être suis-je dans l'erreur et je ne vois pas la totalité du problème.

Je suis parti en vantant les qualités de ce serveur à son patron et si jamais il lisait ces lignes il se reconnaîtra. Le patron, en retour, m'a donné la belle carte postale grand format de ce " Double disque évidé par les toits".


Hélios

Répondre