Neige.

Modérateur : Françoise T.

Répondre
joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Neige.

Message par joseph1 » jeu. janv. 24, 2019 12:46 pm

La neige est un poème.Un poème qui tombe des nuages en flocons blancs et légers. Ce poème vient de la bouche du ciel, de la main de Dieu.
Il porte un nom. Un nom d'une blancheur éclatante : Neige.

Maxence Fermine

Clairangel
Messages : 179
Inscription : jeu. janv. 27, 2011 11:52 pm

Re: Neige.

Message par Clairangel » lun. janv. 28, 2019 2:34 pm

D'autres poèmes sur ce thème ?
Merci Joseph 1

Crispy
Messages : 13
Inscription : mar. juil. 08, 2008 1:37 am
Localisation : France

Re: Neige.

Message par Crispy » jeu. févr. 07, 2019 3:00 am

Moi qui vis dans un pays de neige, je m'en passerais fort bien. Avec l'âge, l'hiver est devenu un cauchemar. Je reconnais qu'elle est très belle en carte postale... Mais quand je vois ma pelle à déneiger, mes notes de fioul auxquelles s'ajoutent les pannes de chaudière, je me dis que je vis un peu de mon purgatoire avec quand même une énorme différence, LA TEMPERATURE. :cry:

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Neige.

Message par joseph1 » sam. févr. 09, 2019 7:16 pm

Clairangel a écrit :
lun. janv. 28, 2019 2:34 pm
D'autres poèmes sur ce thème ?
Merci Joseph 1
J ' ai trouvé ceci :


Matin d’hiver
Isabelle Callis-Sabot

La brume conservait un goût de rêve étrange,
Déliant la candeur des secrets de la nuit,
Elle mêlait ainsi le soleil et l’ennui
Sous le voile infini de son aile d’archange ;

Déliant la candeur des secrets de la nuit
La neige regardait l’étoile ou le nuage,
Pâle comme un soupir, triste comme un naufrage,
Elle mêlait ainsi le soleil et l’ennui ;

La neige regardait l’étoile ou le nuage
Lorsque je m’éveillai dans le petit matin
Bercée par la douceur d’un rayon de satin…
Pâle comme un soupir, triste comme un naufrage.

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Neige.

Message par joseph1 » mar. févr. 19, 2019 5:44 pm

Pendant un instant inépuisable, je me suis assis près de la neige.

L'âme qui me servait de refuge s'évanouit et devint une immensité appuyée sur l'immensité.

La perfection affluait et renonçait à tout recours à la réflexion.

La neige était à un doigt de renoncer à être neige.

François Jacqmin

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Neige.

Message par joseph1 » sam. mars 02, 2019 5:12 pm

Les mots qu’on n'a pas dits sont les fleurs du silence, le silence de la neige, la neige des mots.

Proverbe Japonais

Répondre