L'Eglise et la République

Vos réactions, questions et suggestions sur le site internet de Pèlerin.

Modérateur : Françoise T.

Répondre
cobee39
Messages : 3
Inscription : mar. août 24, 2010 4:42 pm

L'Eglise et la République

Message par cobee39 » mar. août 24, 2010 5:58 pm

Pour tout dire, je suis choquée que l'Eglise et ses représentants interviennent dans cette polémique sur la reconduite des Roms, ou encore sur les problèmes liés à l'immigration. Depuis 1905, la séparation de l'Eglise et de l'Etat a été proclamée : elle n'est pas toujours respectée : preuve en est actuellement. Je veux bien que le rôle de l'Eglise est de prêcher la bonne parole; mais elle n'a pas à intervenir sur des décisions d'ordre politique. Chacun doit rester dans son rôle, et à sa place, faute de quoi l'on remet en cause le principe de laïcité dans notre pays.
La religion peut être la meilleure ou la pire des choses, avec les intégrismes à la clé. Et nous avons connu cela dans notre Histoire avec la religion catholique. L'intégrisme musulman est dangereux pour notre pays, puisqu'il veut s'approprier l'âme et les biens. Un jour viendra où, comme l'Eglise, et sous couvert de religion, les musulmans voudront intervenir dans nos problèmes de société : c'est pourquoi, il est essentiel de conserver un Etat laïque, seul habilité à régler les problèmes de société, sans aucune possibilité d'intervention des religions.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: L'Eglise et la République

Message par andrevii » sam. août 28, 2010 7:40 pm

Ce n'est pas facile de vous répondre car vous mélanger boucoup de choses.

Les Roms.

L'Église est parfaitement dans son rôle en rappelant le message évangélique qui peut se trouver en conflit ou en déphasage avec des décisions administratives. Souvenez-vous de ce qui s'est passé en 1974 lors de la loi sur l'avortement. Peser sur la politique relève du droit de chaque personne ou groupement de personnes.

Concernant les Roms, notre pays n'est pas organisé structurellement pour recevoir de telles populations qui ont un mode de vie différent du nôtre, on ne peut pas se laisser envahir de la sorte, soit. Mais si des mesures cohercitives doivent être prises, les pauvres doivent toujours faire l'objet de notre attention et de notre déférence.

Principe de laïcité.

Voici un mot qui ne veut pas dire grand chose. La laïcité, c'est la tolérance réciproque envers tous les courants de pensée de manière à créer et entretenir une vie en bonne harmonie. Ce n'est pas la négation du fait religieux.

Les musulmans voudront intervenir dans nos problèmes de société.

Mais ils y interviennent déjà, à Roubaix où 50% des élèves sont arabo-musulmans, il y a belle lurette qu'on ne sert plus de viande de porc dans les cantines scolaires. Ne parlons pas du carré musulman devenu obligatoire dans les cimetières ou de quelques bizareries vestimentaires non encore résolues. Voila bien la laïcité qui s'exprime. Et en vertu de quoi il en irait autrement ?

On récolte ce que l'on a semé à travers les politiques d'émigration qui ont été menées depuis la fin de la guerre. Nous ne nous protégeons pas culturellement, ne soyons pas étonnés que notre vieille civilisation judéo-chrétienne soit en danger.

cobee39
Messages : 3
Inscription : mar. août 24, 2010 4:42 pm

Le RSA jeunes

Message par cobee39 » sam. août 28, 2010 8:35 pm

Que cherche-t-on à instituer dans notre pays? L'assistanat du berceau au tombeau?
Comment voulez-vous encourager le travail chez nos jeunes si par ailleurs on leur offre un revenu sans travailler...car il y a des jeunes qui se contentent de peu, vu qu'ils sont hébergés et nourris dans leur famille; ce n'est pas normal de favoriser le non-travail. En pleine force de l'âge et de santé, quand vont-ils vouloir travailler s'ils ont par ailleurs de l'argent qui "tombe du ciel"...sans aucun efforts.
Et quand il seront en âge de la retraite, comment vont-ils faire s'ils n'ont pas cotisé? L'Etat devra encore se charger de leur verser un "minimum vieillesse"? Trop d'assistanat conduit notre génération à la perte des valeurs de responsabilité, de travail et d'efforts. Dans un pays comme les Etats-Unis, chacun sait que s'il ne fait rien, il ne pourra pas manger...alors, il travaille. N'importe quoi, des petits boulots pas forcément valorisants mais qui permettent de subsister quand même.
Notre France se perd avec son assistanat tous zazimuts, et attire des populations qui ne viennent pas pour travailler et nous apporter des richesses, mais pour profiter de nos institutions sociales...mais ça, c'est encore un autre sujet!

Répondre