CIASE - « Comment cela a-t-il pu se produire ? »

Vos réactions sur le numéro de la semaine, vos questions, suggestions...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

CIASE - « Comment cela a-t-il pu se produire ? »

Message par Jean Gauci » lun. oct. 11, 2021 6:53 pm

Dans tout jugement civil, la question est d’abord posée au prévenu, supposé coupable. C’était bien aux auteurs de ces actes que la question aurait dû être posée. (Peut-être l’a-t-elle été ?). C’est eux qui auraient pu dire ce qui les avait fait basculer dans l’inexplicable crime. C’est de l’aveu de leurs frustrations, de leur histoire, des contraintes de leur existence qu’un début d’explication aurait pu être reçue. Comment comprendre les conséquences de ces actes si on n’en cherche pas les causes. Et qui mieux que les coupables peuvent éclairer les victimes et l’institution sur les failles de leur personnalité, les manques dans leur existence ou l’inadaptation au mode de vie qui leur est imposé…

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: CIASE - « Comment cela a-t-il pu se produire ? »

Message par andrevii » mar. oct. 12, 2021 7:09 pm

Bonjour

Je ne pense pas que les explications puissent venir des déviants eux-mêmes car ces gens-là sont généralement dans le déni ce sont des délinquants, parfois des criminels mais ils agissent selon un dédoublement de leur personnalité. Souvenez-vous de ce prêtre dans le sud de la France qui appartenait au diocèse d'Alger et qui a été condamné pour viol sur des garçons alors que toute sa carrière de prêtre a été axée sur la protection des enfants, ceux-là mêmes qu'il agressait dans l'autre facette de son comportement. Il a même écrit un livre sur la protection de l'enfance qui a fait autorité. Je ne pense pas que ce soit parmi ces coupables que l'on trouve une aide quelconque d'autant plus que beaucoup de ces coupables sont morts aujourd'hui.

Concernant le secret de la confession, il y a probablement un autre travail à entreprendre. J'ai toujours pensé, dites-moi si j'ai tort, qu'un prêtre n'était pas obligé de donner l'absolution si l'aveu concerne un crime d'ordre public. Que doit-il dire, que doit-il faire ? L'Église est mère, d'ailleurs on dit : notre Mère la Sainte Église ... Par supposition, si votre fils bienaimé vient vous avouer un crime horrible de nature pédophilique, que faites-vous ? Il s'agit là également d'une confession, les deux situations présentent une grande similitude.

Certains veulent faire vendre les biens de l'Église pour indemniser les victimes, mais sur quelles bases ? Si on introduit le fric la-dedans, ce ne sera jamais bon. L'innocence, ça ne s'achète pas

Je suis désemparé.

André.
>

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: CIASE - « Comment cela a-t-il pu se produire ? »

Message par francippo » mer. oct. 13, 2021 9:37 am

Oui la négation de l'innocence des enfants par ces actes terribles ne peut pas se monnayer...impossible. Je suis très étonnée que l'on veuille "calculer" les sommes à verser aux victimes... de ces prédateurs. Alors comment les "dédommager" ? Je ne sais pas... Évidemment sans nul doute en reconnaissant publiquement haut et fort les outrages sans nom qui ont été faits à ces victimes innocentes. Plus JAMAIS cela ! mais est-ce suffisant ? Je ne sais pas...
francippo :?: désemparée comme nous tous je pense.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: CIASE - « Comment cela a-t-il pu se produire ? »

Message par Jean Gauci » mer. oct. 13, 2021 10:05 am

Bonjour André,

Qui n'est pas désemparé aujourd'hui ? je partage vos interrogations et vos doutes. Je pense qu'on se disperse en évoquant les problèmes d'indemnisation et de secret de la confession. Sur le premier point, je suis surpris qu'on fasse appel à "l'argent" pour réparer les blessures des victimes...sur le second point, on s'égare en pensant que la levée du secret de la confession sera susceptible de démasquer d' éventuels pédophiles assez insensés pour s'accuser à un dénonciateur !
On a parlé de mal systémique ... C'est donc le système qui fait problème. C'est pourquoi j'estime que ce sont les auteurs de ces actes qui peuvent donner un début d'explication sur ce qui les a conduits à ces comportements. Quelles que soient leurs responsabilités, ces personnes ont conscience du mal qu'elles ont commis et peuvent expliquer par quels cheminements elles en sont arrivées là. Au risque de scandaliser, je crois aussi qu'elles-mêmes sont dans une grande souffrance... A preuve le suicide de ces prêtres, à Rouen, Orléans et Gap.
Ces prêtres ont-ils droit à la Rédemption ? La réponse est dans l'Evangile.

Répondre