AMOUR

programmes et émissions à ne pas rater... Ce que vous avez aimé, ce que vous avez détesté !

Modérateur : Françoise T.

Répondre
levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

AMOUR

Message par levergero78 » ven. mai 20, 2016 9:30 am

Hier soir jeudi 19 mai, un film bouleversant intitulé "AMOUR" sur France 3 ayant obtenu en 2012 la palme d'or au festival de Cannes. Interprété avec une intelligence rare par un couple de comédiens d'exception Jean-louis Trintignant et Emmanuelle Riva, un couple d'octogénaires aisés professeurs de musique en retraite.

Le lendemain matin d'un concert où ils avaient assisté, Anne, la femme, souffre d'une brève absence. Le mari, Georges, s'inquiète et demande des examens médicaux qui concluent à une attaque cérébrale, un AVC. Une autre, plus sévère, la frappe bientôt. Elle supplie son mari de ne jamais la faire retourner à l'hôpital.

Commence alors un calvaire pour le couple. La santé de la femme hémiplégique se dégrade rapidement. Elle est contrainte de rester alitée et devient incontinente. Ils sont un peu aidés par une infirmière qui ne vient que quelques heures par semaine mais c'est le mari qui s'occupe, seul, entièrement de sa femme.

Evidemment la situation se dégrade. Elle refuse de boire afin de hâter sa mort. Leurs relations se dégradent petit à petit car, lui, n'en peut plus moralement et surtout physiquement.

De temps en temps une brève visite de leur fille, jouée par isabelle Huppert, qui ne comprend pas que son père refuse de mettre sa mère devenue complètement impotente dans un hôpital ou une maison de retraite.

Et puis, un jour, alors qu'il essaie de la faire manger et boire, pris d'une crise de folie, il étouffe sa femme avec un oreiller jusqu'à sa mort.

Puis, quelque temps après on le voit quitter l'appartement et partir avec une femme (qui semble inconnue car ce n'est pas sa fille). Le film se termine ainsi sans qu'on ne comprenne très bien où part le mari et ce qu'il va devenir...

Les premières vues du film représentent des policiers et des pompiers qui défoncent la porte de l'appartement, puis la porte de la chambre à coucher verrouillée, et découvrent sur le lit le corps momifiée d'une vieille femme.

C'est un film vraiment poignant du début à la fin, joué magnifiquement par ces deux acteurs. Un huit clos sublime.

Ma femme et moi qui sommes très largement des octogénaires, nous avons éteint notre téléviseur, complètement bouleversés après la dernière image de ce film ....

Répondre