Prix "En chemin" 2018 : Rêves de trappeurs (1er)

Romans, biographies, livres d’histoire, témoignages… Partagez vos coups de cœur !

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Françoise T.
Messages : 410
Inscription : mar. mars 16, 2010 12:59 pm

Prix "En chemin" 2018 : Rêves de trappeurs (1er)

Message par Françoise T. » lun. avr. 08, 2019 11:09 am

Rêves de trappeurs. L'incroyable témoignage des derniers trappeurs du Yukon, de Rock et Kathryn Boivin
A 18 ans, Rock quitte le Québec, ses études, sa famille et son confort, pour vivre la grande aventure des trappeurs au fin fond du Yukon (Canada). Sa route croise celle de Kathryn, une jeune femme qui n'a pas froid aux yeux. Très amoureux et partageant la même passion, ils partent à l'aventure, au cœur des bois, vivant de chasse et de pêche, dans le froid glacial. Ils construisent plusieurs maisons en bois dans le bush, y élèvent leurs enfants, dans la sobriété et le respect des éléments.
Éd. Xo, 308 p. ; 19,90 €.

Jakes A.
Ce témoignage m’a littéralement subjugué. Je me suis totalement évadé en suivant dans le Grand nord canadien ce couple plein de courage. Rock et Kathryn sont attachants et leur parcours de vie est fascinant. Il ressort de toutes ces aventures, de ces expériences de vie, de ces projets fous que la nature triomphe toujours, qu’il faut la respecter et être humble face à elle. L’écriture est fluide et agréable. Elle parvient à nous faire ressentir le vide, l’immensité des paysages, le silence absolu. On ne peut qu’être admiratif de la force de caractère de nos deux protagonistes qui savent s’adapter aux conditions et sont assez lucides pour tirer des leçons des erreurs commises au milieu de cet univers sauvage. Les anecdotes rendent le témoignage attrayant, l’amour des chiens est prégnant. Un dépaysement total !

Florence F.
Magnifique histoire de Rock et Kathryn, qui vivent au fin fond du Canada, là où il fait bien froid ! Ils nous font partager leur choix de vie extrême, leur vie à part : une fois lui, une fois elle, et décrivent leur enfance, leur rencontre, leur amour l'un pour l'autre, leur passion, les dangers (entre autres, face à une meute de loups). Frais, joyeux, plein d'amour, on a envie d'être avec eux au coin du feu. J'ai lu d'une traite ce beau témoignage avec beaucoup de plaisir, en découvrant un quotidien bien loin du mien !

Nathalie M.
Très beau livre, où j’ai pu découvrir l’univers de la « vraie nature » du grand nord. Ce couple de trappeurs part de rien et construit de ses mains sa première cabane au milieu des caribous, loups, carcajous et autres grizzlys. L’auteur prend des risques inouïs pour trouver des vivres… question de vie ou de mort ! Cet ouvrage nous fait prendre conscience que de rien, on peut faire beaucoup. On vit avec ce couple au quotidien. Leur amour est plus fort que tout. C’est beau ! Jusqu’au bout, Rock et Kathryn surmontent les soucis et, ensemble, ils se battent pour y faire face !

Marie-Caroline B.
Au départ, on se dit qu’ils sont un peu fous. Et puis on découvre qu’ils ne sont pas les seuls ni les premiers, que c’est un mode de vie pour certains. On découvre qu’ils font preuve de ressources incroyables, d’une grande lucidité et qu’il existe une très forte solidarité entre les trappeurs.
Ils ont une rage de vivre, une confiance en l’autre, en la nature, et en l’avenir qui revigore. Ils parlent de tout, de leur amour, de leurs craintes, de leurs frayeurs, de leurs difficultés mais aussi de leurs grandes joies, de leurs réussites, de leurs victoires sur la nature hostile. Ils se livrent en toute simplicité. C’est très touchant.

Mary H.
Si vous avez aimé les récits de Jack London dans votre enfance : Le Grand Nord et L’Aventure,
vous serez comblés. Si ce pays est toujours aussi rude, bien que plus mécanisé de nos jours, l’auteur nous invite à l’aimer comme il l’aime, aux travers de sa femme, sa famille, son environnement.
Ce texte réchauffe les cœurs sans faire fondre la banquise.

Christelle L.
On se surprend à rêver de grands froids, de solitude exquise au coin du feu et d’aventures palpitantes en traîneau. On découvre tout un monde, en même temps qu’un art de vivre caractérisé par sa lenteur et son attention à la nature. J’ai particulièrement aimé le passage où ces deux amoureux deviennent parents et racontent comment ils ont poursuivi leurs choix de vie avec leurs enfants. C’est un livre qui fait rêver et qui donne envie, à l’instar des auteurs, de se battre pour vivre ses rêves !

Cyril T.
Quelle rupture avec notre vie ! Ce livre nous montre que la nature est riche de bienfaits. Avec la trappe et les randonneurs de l'extrême on comprend mieux l’authenticité des rapports humains et une grande solidarité dans les hivers à -40°. Construire sa maison, vivre sans se rendre au supermarché, sans avoir de voiture avec des voisins les plus proches à 400 kilomètres c’est une rupture pour nous : j’ai vu la différence entre mon empreinte écologique et celle des Boivin. Un vrai dépaysement dans un monde où rien ne se perd et tout se réutilise.

Pierre P.
Assumer ce style de vie sans complaisance et avoir le souci de transmettre leurs propres découvertes dénotent une grande confiance en soi et un respect d'autrui peu commun.
Modératrice des forums pelerin.info et responsable des relations lecteurs de Pèlerin.

Répondre