Prix "En chemin" 2018 : Ma besace à prières (3e)

Romans, biographies, livres d’histoire, témoignages… Partagez vos coups de cœur !

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Françoise T.
Messages : 427
Inscription : mar. mars 16, 2010 12:59 pm

Prix "En chemin" 2018 : Ma besace à prières (3e)

Message par Françoise T. » lun. avr. 08, 2019 11:06 am

Ma besace à prières, à pied de Paris à Jérusalem, de François Cariot
François Cariot, 72 ans, est un récidiviste du pèlerinage ! Après Compostelle, le fringant retraité repart pour Jérusalem, la besace chargée des prières des personnes rencontrées. Il traverse onze pays pendant plus de cinq mois, à raison de 30 km par jour, est accueilli dans les communautés chrétiennes, au hasard des portes qui s'ouvrent, rencontre des musulmans très compréhensifs, des chemineaux et des familles étonnantes.
Éd. Salvator, 168 p. ; 19 €.

Cécile B.
Ce livre donne envie d’être pèlerin ! Malgré l’aventure extraordinaire de François Cariot, qui parcourt 5 000 km à pied à 72 ans, de Paris à Jérusalem, l’humilité est présente « Il part, à la grâce de Dieu, sans s’occuper du lendemain et se dit que si pour une raison ou pour une autre il doit rentrer il rentrera ». La besace à prières, qui contient les intentions de prières reçues tout au long du chemin, est essentielle pour son parcours. Ce fil conducteur virtuel et invisible est très poignant et l’intense vie spirituelle de l’auteur fait qu’en tant que pèlerin il n’est jamais seul au long du chemin.

Véronique T.
Dans ce livre on voit des visages, du respect et de l’effort. La force de la prière permet au pèlerin de se dépasser. J’ai aimé ce témoignage car on se laisse porter sans toujours savoir où l’on couchera le soir !

Jakes A.
J’ai marché pas à pas avec l’auteur. Il nous fait parcourir avec beaucoup de spiritualité les différents pays traversés, jusqu’à l’aboutissement : l’arrivée à Jérusalem. Le texte est enrichissant. L’auteur a une foi inébranlable qui le guide au quotidien.

Marie-Caroline B.
Ce livre très facile à lire est très prenant et très priant. François donne envie d’aller voir son blog pour suivre d’encore plus près son périple.

Constance L.
Ce récit de pèlerinage m’a touché pour plusieurs raisons. Cet homme est parti dans un esprit d’abandon confiant : pas d’étapes prévues, ni d’hébergement, quelques adresses sous le coude, c’est tout. Le pèlerin avance avec une solide détermination, non pas contre vents et marées, mais contre canicule et longues étapes. Pas d’états d’âme, il avance, et nous avec lui. Un vrai style synthétique, l’essentiel de chaque jour tient en peu de mots, si bien qu’on ne perd pas une miette de son journal.

Nathalie M.
J’ai trouvé intéressant et original :
- Les croquis des différents pays que l’auteur traverse
- Ses photos, qui nous permettent de mieux visualiser ses récits
- Les psaumes en début de chaque pays qu’il va traverser
Modératrice des forums pelerin.info et responsable des relations lecteurs de Pèlerin.

Répondre